Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Les premiers pas de bébé : de l’envie à la pratique

Roxane

Roxane

Whatsapp Messenger Facebook
bébé marche premiers pas

Ah les fameux premiers pas de bébé, l’envol vers l’indépendance. Fini les bras et les cris de désespoir quand le jouet est trop loin ou trop haut.
On les attend avec impatience ces premiers pas et pourtant on les redoute… Car qui dit premiers pas dit aussi premières chutes et champs des bêtises agrandit !
Entre inquiétudes et joie, ce n’est pas toujours facile de jauger.
Les premiers pas sont ceux que bébé arrive à faire seul : sans nos mains, sans la table basse ou le canapé.

“Lève-toi et marche”

À partir de quand bébé devrait-il marcher ? La réponse est simple : quand il veut !
D’un point de vue scientifique et études statistiques, vous lirez qu’en moyenne les enfants se lancent entre 12 et 18 mois. Avec ça on n’est pas rendu !
Qui ne connaît pas une maman qui a une amie dont le fils de la cousine a marché à 9 mois ? Et à l’inverse, j’en connais d’autres qui à 18 mois passés se sentent encore super bien dans leur 4 pattes.
Donc oui, je choisis la simplicité et je vous réponds que bébé marchera quand il l’aura décidé, quand il en aura marre de se limiter au contour de la table basse, quand il comprendra que se déplacer sur 2 pattes plutôt que 4 permet d’avoir les mains libres.
L’Homme est un mammifère, non ? Et, les mammifères apprennent à marcher seuls. Pas la peine de prévoir 30 minutes d’activité physique quotidienne pour votre loulou, il saura le faire tout seul un jour ou l’autre.
Tout comme, il a réussi jusque là à maintenir sa tête, à se retourner, à s’asseoir tout seul, à s’enfuir à 4 pattes et à se relever.
Dans le fond, plus on respecte son rythme, plus ça fonctionnera bien, non ?

Quelques interrogations tout de même

C’est pas parce qu’on sait ça qu’on sait tout. Il persiste toujours quelques questions. Des petites choses qu’on note et qui nous inquiètent (peut-être qu’il n’y a que moi que ça inquiète mais je le partage quand même).

La forme de ses jambes

Ma louloute marche comme un cow-boy qui aurait séché sur un tonneau, c’est grave docteur ? Ou encore, elle positionne ses pieds à la façon d’un canard, sera-t-elle une future grande danseuse classique ?
Ici, ni inquiétudes ni grandes ambitions à avoir ! Tous les bébés, au cours de l’apprentissage de la marche, ont les jambes arquées, en position de parenthèse (ce que j’appelle “joliment” la technique du cow-boy donc).
C’est seulement après quelque mois de marche active en solo que les jambes de bébé vont reprendre une position plus conventionnelle.

Chaussures ou nus pieds ?

Voilà “the” question pour laquelle je me suis arrachée les cheveux pendant longtemps.
Entre ce que je lis : mieux vaut laisser bébé pieds nus ou en chaussettes (antidérapantes bien sûr) et ce que m’a dit la pédiatre : mettez lui des chaussures pour qu’elle positionne bien son pied à plat, je ne savais plus où donner de la tête !
Après une longue enquête de recherches, d’analyses et de renseignements j’ai opté pour un juste milieu.
Tant que ma mini ne se levait pas toute seule elle est restée pieds nus ou en chaussettes. Parce que bon, marcher à 4 pattes avec des espèces de sabots ce n’est pas très pratique.
Depuis qu’elle se lève (en plus c’est l’automne et donc il fait froid), c’est chaussettes automatiques ou chaussures souples. Quand je dis “souples” je fais référence aux chaussures à semelle vraiment fine et très malléables, comme une chaussette améliorée, de ce type là : chaussure pour bébé.
Pour compléter le tout, une vraie paire de chaussures quand on va à l’extérieur pour ne pas qu’elle ait froid et aussi pour bien protéger son pied quand on va au parc.
Un conseil : achetez les chaussures de vos bébés chez un chausseur, un vrai, qui mesurera bien le pied de bébé et qui proposera plusieurs paires à essayer pour acheter le bon type de chaussures.

On se met au Yupala ou pas ?

Il suffit de taper Yupala sur Google pour savoir que de nombreuses études ont démontré ses effets néfastes.
Chacun est libre de faire ce qu’il veut, il reste encore de fervents défenseurs de l’objet, notamment des parents qui l’apprécient énormément.
Pour ma part, j’ai opté pour un trotteur de type “déambulateur”.
Ok c’est pas très sexy vu comme ça mais il n’empêche que c’est super pratique. Quand ma louloute en a eu marre de se limiter au tour du pâté de maison de la table du salon (!), son déambulateur a été perçu comme une nouvelle liberté. Le salon lui appartient !
Elle apprend donc à marcher droit et non plus de côté en pas chassés !

Premiers pas de bébé et sécurité

Revoir la déco, à nouveau

On avait déjà revu toute la déco à plusieurs reprises.
D’abord quand il a été question d’intégrer le tapis d’éveil et la montagne de jouets.
Ensuite quand le 4 pattes a débuté : la vie sur pilotis vous vous souvenez ? Maintenant, on met tout au second étage ! Et oui, perchée sur ses 2 pieds la petite a un nouveau champ de possibilités qui s’ouvre à elle.
Adieu cadres photos en verre posés négligemment à côté de la TV. Adieu souvenirs de voyage et autres objets d’arts que vous collectionnez jusque là.
Voyons le bon côté des choses, c’est une bonne excuse pour faire du tri et relayer à la cave les coupes de tennis gagnées par votre petit mari quand il avait 12 ans (et qu’il continue d’astiquer fièrement) ou ces affreuses statuettes ramenées par votre tantine de ses excursions lointaines (ou pas).

Éliminer les dangers

Après la déco, on s’attaque aux dangers potentiels. Pour faire simple, on vide le salon de tout meuble et on vit dans un loft vide.
Non sans rire, vous pensiez vivre dans un endroit sain et sécuritaire mais il n’en est rien !
Vous vous apercevez qu’il y a beaucoup trop d’angles droits dans votre salon. Alors vous achetez tout un tas de protections plus moches les unes que les autres. Comme ces trucs en caoutchouc, très utiles certes, mais qui ne vont absolument pas avec votre déco design, qui servent à masquer les angles des tables et des meubles.
Ensuite vous pensez supprimer toutes les portes pour empêcher qu’un petit doigt s’y coince. Mais bon, se doucher dans l’intimité présente un certain avantage alors finalement vous achetez des bloques-portes.
Et puis, entre nous, si vous enlevez les portes, la prochaine étape c’est quoi ? On enlève les murs ? Un peu de bon sens voyons (au secours) !
Et enfin on achète un coffre fort à reconnaissance digitale pour y insérer tous les produits ménagers. Une caverne d’Ali Baba pour bébé qui adore tous ces liquides colorés mais qui sont en fait plus toxiques les uns que les autres.
Alors, heureux ou angoissés que bébé fasse ses premiers pas ?!
Au plaisir !

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Roxane

Roxane

Maman, mais pas seulement, Roxane partage ici son vécu personnel. Pour que la parole et l’écoute sur les sujets liés à la parentalité se libèrent.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire