Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Diététique, nutrition et perte de poids après grossesse

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
Perte de poids après grossesse
Approuvé par un·e ostéopathe DO

La perte de poids post grossesse est une demande fréquente. Un·e diététicien·ne nutritionniste peut vous accompagner dans votre perte de poids après accouchement.
Notamment pour vous guider sur l’alimentation après accouchement, vous fournir des recettes post-partum, etc. Le tout au travers d’un accompagnement personnalisé, en fonction de vos besoins et de votre parcours. Qui prend en compte si vous allaitez ou non, votre alimentation générale, etc.

Des facteurs physiologiques peuvent également avoir une incidence sur votre perte de poids après grossesse.
Perdre vos kilos de grossesse, sans privation et sans risque de carence est possible.
Pour cela vous devez entreprendre cette démarche dans le respect de votre rythme et de votre santé. Avec des objectifs sains et réalisables. Sans passer par la case régime post accouchement, qui pourrait vous fragiliser dans une période charnière.

Anaïs Sanchez, diététicienne-nutritionniste, nous livre un exemple concret d’une consultation.

Contexte

Je reçois Mme D., âgée de 35 ans. Elle me consulte pour que je l’accompagne dans sa perte de poids après grossesse.
En effet, la patiente vient d’avoir un bébé et essaye en vain de perdre les kilos de grossesse. Avant sa grossesse, elle pesait 60kg et mesurait 1m72.

Les antécédents

Nous faisons d’abord un point général sur plusieurs sphères :

  • son travail,
  • ses activités,
  • ses horaires,
  • son sommeil,
  • son transit,
  • etc.

Mais aussi un point sur sa santé : ses antécédents médicaux, ses variations de poids, etc.
De manière générale, madame D. est en bonne santé et a une bonne hygiène de vie. Depuis la grossesse, elle est moins active. Elle ne pratique plus de sport.
Après avoir vérifié son quotidien et sa routine, nous passons ensuite à ses repas. Elle a noté avant la consultation plusieurs de ses repas afin de me donner quelques exemples. Nous étudions ensemble ses habitudes alimentaires :

  • comment elle mange la semaine et le week-end,
  • les différents moments de la journée où il y a des prises alimentaires,
  • les moments où elle a faim,
  • elle m’indique également quelques notions de quantités et de régularité sur quelques aliments.

Premier soin

Lors de la première consultation, nous faisons connaissance. Je cherche à en savoir plus sur les antécédents et les habitudes de vie de la personne. Afin de pouvoir orienter au mieux l’accompagnement proposé. Et entamer une perte de poids post grossesse adaptée.

Comprendre pour agir

Nous commençons par une pesée au Cabinet. La patiente n’est pas à jeun et elle est habillée. À cet instant, elle pèse 69kg et mesure 1m72.

Nous continuons en discutant de ses habitudes alimentaires. Nous remarquons ensemble que ses petits déjeuners et goûters sont très sucrés. Il s’agit selon elle d’une habitude prise durant la grossesse. Le pain, la charcuterie et le fromage sont aussi très présents lors des repas.
Nous abordons ensemble le fait que les repas sont souvent plus copieux que nécessaire. Notamment le soir, où elle a tendance à se resservir ou à finir les restes de son bébé.

Nous faisons ensemble le bilan. La routine alimentaire de Mme D. est bonne dans l’ensemble. Ses repas sont variés, elle mange à des heures fixes, et a une bonne hydratation. Elle est en bonne santé et son IMC est normal.

Définir un plan alimentaire post grossesse

Nous décidons ensemble d’un plan alimentaire avec plusieurs objectifs :

  • réduire la consommation de sucre lors du petit-déjeuner et du goûter,
  • diminuer la régularité du pain, fromage et charcuterie,
  • ne pas se resservir sur les repas.

Mme D. repart avec un petit guide sur l’alimentation post partum équilibrée. Je lui envoie dès le lendemain un compte rendu détaillé de la consultation.

Deuxième soin

Je revois la patiente 1 mois après notre première rencontre. Elle a perdu 2kg et pèse maintenant 67 kg.
Les rendez-vous qui suivent la première consultation servent à faire des points de suivi. Identifier ce qui fonctionne pour la patiente, et ce qui est un peu plus compliqué. De façon à ajuster notre stratégie, pour lui offrir le meilleur accompagnement possible.

Résultats de la première consultation

Nous commençons par faire un point sur les objectifs et le plan défini à la dernière consultation. La patiente a réussi dans l’ensemble à mettre en place les objectifs proposés.
Cependant, elle a rencontré 2 difficultés notables :

  • D’abord elle manque d’organisation, le plan alimentaire fonctionne donc certains jours mais pas d’autres,
  • Ensuite, elle manque d’idées de plats simples avec les légumes.

Nous faisons donc un point global sur l’organisation à la maison : les courses, les repas, etc. Madame D. m’explique qu’elle s’organise au fur et à mesure : les repas sont faits au dernier moment et les courses également.

Mettre en place des solutions

Je lui propose des idées d’exemples pour s’organiser :

  • faire des cuissons pour plusieurs jours,
  • faire une liste d’idées de plat avant les courses.

On discute également des différents plats à base de légumes que la patiente cuisine déjà. La plupart du temps, elle alterne entre poêlée de légumes ou salade de légumes. Elle a le sentiment de tourner un peu en rond. Je lui soumets tout le panel de plats possibles avec des légumes et lui fait plusieurs propositions de recettes simples.
Mme D. repart avec de nouveaux objectifs en lien avec ces 2 difficultés.

Troisième soin

Un mois après la seconde consultation, Madame D. a perdu 1 kg.

Nous faisons un point sur les objectifs de la dernière fois. Elle a réussi à appliquer les conseils, mais une nouvelle donne apparaît. La patiente a repris le travail à temps plein et doit ainsi adapter son organisation.

Nous faisons un point sur les possibilités du midi :

  • mise en place d’une gamelle,
  • collations faciles à emporter,
  • temps de cuisine organisé pour le soir et le midi en même temps.

Nous abordons également les matières grasses : leur utilisation en cuisine et quelques notions de quantités. Je remets à la patiente un livret sur les matières grasses. Ainsi que des idées de recettes pour diminuer les matières grasses dans les plats du quotidien.
Mme D. repart avec comme objectif de faire un petit exercice sur la faim et le rassasiement.

Quatrième soin : le bilan

Nous faisons une consultation bilan. Mme D. a bien avancé et tout se passe bien. Elle a repris le travail et s’organise plus facilement. Elle a moins d’envie de sucre et gère plus facilement les quantités.
La patiente a fait l’exercice sur la faim et le rassasiement. Elle se rend compte qu’elle a moins faim qu’elle ne le pensait. Elle arrive également à s’arrêter plus facilement à la fin du repas en écoutant ses ressentis physiques.
Cette consultation bilan lui permet de se rendre compte de son avancée. Elle pèse à ce jour 65 kg et son IMC est de 21,9.
Elle n’a pas encore atteint son objectif de poids mais a réussi à mettre en place tous les objectifs fixés.
Deux mois après, je reprends contact avec madame D. Elle n’a pas repris de poids et continue à appliquer les conseils.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un·e ostéopathe qualifié·e à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire