Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Vertiges : quelle prise en charge par l’ostéopathie ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
vertiges ostéopathie tournis
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Vous avez la sensation que tout votre environnement tourne autour de vous ? Que le sol s’écroule sous vos pieds ? Comme l’impression d’avoir bu la coupette de trop sans pourtant avoir ingéré une seule goutte d’alcool ? Vous êtes très certainement pris·e de vertiges.

Il s’agit d’un symptôme et non d’une pathologie et ces sensations désagréables sont dans la majorité des cas bénignes. Elles peuvent pourtant devenir handicapantes au quotidien. Avec des répercussions tant sur notre vie personnelle que professionnelle, elles mènent parfois jusqu’au repli sur soi et l’isolement.

Alors que faut-il faire en cas de vertiges et comment pouvons-nous les soulager ? Quelles en sont les causes et comment les reconnaître ? Qu’apporte l’ostéopathie en cas de vertige ? Découvrez vite nos conseils pour mieux comprendre ces symptômes et les prévenir.

Symptômes : comment reconnaître un vertige ?

Les vertiges occasionnent souvent :

  • une perte d’équilibre,
  • des troubles de la marche en plus de l’illusion de mouvement,
  • parfois accompagnés de nausées,
  • de bourdonnements d’oreille,
  • ou encore de migraines.

De survenue brutale ou progressive, le vertige peut durer de quelques secondes à quelques heures, être ponctuel ou répété.

Vous reconnaissez ces sensations désagréables ? Il est probable que vous ayez un problème au niveau de la fonction de l’équilibre.
Il est à noter que plusieurs systèmes interviennent dans l’équilibre : l’œil, l’appareil vestibulaire de l’oreille interne et la proprioception.
La proprioception ? Il s’agit de la sensation du corps pour se repérer dans l’espace. Les vertiges apparaissent lorsque vos systèmes se perturbent. Le vertige survient généralement quand le signal de la position du corps reçu par votre cerveau diffère de votre position réelle.

Existe-t-il plusieurs types de vertiges ?

Il convient d’abord de différencier les étourdissements des vrais vertiges.

Étourdissements

Vous avez les jambes cotonneuses ou remarquez des petits points lumineux au niveau de votre vision ? Il s’agit le plus souvent de sensations vertigineuses ou d’étourdissements. Les causes proviennent d’un manque de sucre dans le sang ou d’une légère baisse de tension.
Cela survient généralement peu avant les repas. Vous remarquez aussi que ces étourdissements sont plus fréquents lorsque vous vivez des périodes fatigantes et stressantes. Tel que : changement de travail, déménagement, séparation, etc.

Vertige Positionnel Paroxystique Bénin

Si en revanche vous venez de vous lever ou de tourner la tête rapidement et que tout à coup vous avez l’impression de vous retrouver en pleine mer, alors vous avez de vrais vertiges. On parle ici alors de « Vertige Positionnel Paroxystique Bénin » (VPPB)1.
Sans gravité, il dure généralement moins d’une minute et survient suite à un changement de position brusque.

C’est le type de vertige que l’on rencontre le plus fréquemment. Il provient d’un mauvais positionnement de petites cellules sensorielles dans notre oreille interne. Et c’est la migration vers d’autres structures que ces petits cristaux entraînent des vertiges.

Le mauvais positionnement des cellules sensorielles vient souvent d’un traumatisme ou d’un choc. Une mauvaise chute sur la tête ou un accident de voiture par exemple ? Bien que les vertiges concernent tout le monde , ils sont plus fréquents chez les femmes.

Maladie de Ménière

Viennent ensuite les vertiges dus à la Maladie de Ménière.
Ce type de vertige s’accompagne de deux autres symptômes spécifiques :

  • la surdité, c’est-à-dire la sensation d’oreille bouchée,
  • et les acouphènes soit un sifflement, bourdonnement ou bruit ressentis dans les oreilles.

Ce type de vertige survient d’une augmentation de la pression dans l’oreille interne. On ne connaît pas à l’heure actuelle son origine. Elle peut être due à des allergies, un dérèglement du système immunitaire ou encore à une infection. Ce type de vertige peut survenir chez l’homme et la femme entre 20 et 50 ans.

Névrite Vestibulaire

Vous sortez d’une angine, d’une grippe, d’une gastro et vous perdez l’équilibre brusquement comme si on vous tirait d’un côté et de l’autre ? Il s’agit alors certainement d’une névrite vestibulaire.
Cette dernière se caractérise par l’inflammation des nerfs vestibulaires situés dans l’oreille interne2.

Elle est habituellement observée chez les hommes et les femmes de 20 ans à 60 ans. Mais peut survenir à n’importe quel âge puisqu’elle apparaît généralement à la suite d’une infection.

Maladie de l’oreille et otite chronique

Certaines affections de l’oreille interne peuvent parfois conduire à des vertiges3. C’est notamment le cas en présence :

  • de fistule périlymphatique,
  • de labyrinthite infectieuse,
  • d’une tumeur,
  • de l’otospongiose,
  • ou encore de cholestéatome de l’oreille moyenne.

Intoxication

La consommation d’alcool, de drogues, de médicaments, ou même de café peut entraîner une intoxication et conduire à des vertiges.

J’ai des vertiges, que faire ?

Vous souffrez de vertiges aigus et ne tenez pas sur vos jambes ? Vous rencontrez des difficultés à accomplir vos gestes habituels du quotidien ? Ou encore vous tenez des propos incohérents ?
Il est alors indispensable de vous rendre en premier lieu chez votre médecin généraliste pour un examen clinique approfondi. Ces signes peuvent indiquer une atteinte du système nerveux central, notamment un accident vasculaire cérébral ou encore une hypertension artérielle.

En cas de vertiges plus modérés, il reste important de consulter un·e professionnel·le de la santé. Afin d’identifier le type de vertiges, leurs causes, leurs durées et leur fréquence. Et d’exclure tout signe de gravité. Comme l’atteinte du système nerveux central évoqué précédemment, soit ce qui concerne le cerveau. Il s’agit alors d’une atteinte périphérique c’est-à-dire qui concerne les nerfs et le système nerveux.

Comment mon ostéopathe peut m’aider à soulager mes vertiges ?

Dans le cas où votre médecin généraliste identifie qu’il s’agit bel et bien d’une atteinte périphérique, votre ostéopathe peut intervenir.
Son travail consiste à effectuer des tests ostéopathiques pour déterminer et identifier les dysfonctionnements des structures responsables de vos vertiges.

Axe thérapeutique

Votre ostéopathe commence par évaluer votre posture debout. Son attention se porte sur l’alignement de votre colonne vertébrale et la position de votre tête.
S’ensuit une évaluation de la mobilité de vos cervicales et de vos vertèbres. C’est en effet ici que se situent nos fameux capteurs proprioceptifs évoqués plus haut. Ces éléments indispensables au contrôle de notre équilibre, mais aussi au positionnement de notre corps dans l’espace.
Voyez les cervicales comme un système rempli de récepteurs responsables de la stabilité de votre tête par rapport à votre tronc. C’est quand ce système est perturbé qu’apparaissent alors des troubles de l’équilibre.
Votre ostéopathe commence donc par un travail global sur vos cervicales. Mais également sur les autres structures liées directement au système musculaire. Les muscles de la mâchoire, de l’oreille mais aussi de la boîte crânienne jouent un rôle dans votre audition. Et donc a fortiori dans votre équilibre, qui engendre des vertiges de position.

Nombre de soins

Plusieurs séances d’ostéopathie sont en général nécessaires pour traiter ces sensations désagréables que l’on appelle vertiges. En fonction de la chronicité de ceux-ci, votre ostéopathe doit sans doute effectuer un travail sur l’ensemble de votre système lié à l’équilibre.

Vertiges Positionnel Paroxystique Bénin

Dans le cas de Vertige Positionnel Paroxystique Bénin (VPPB), une manœuvre spécifique effectuée par un·e spécialiste ou un·e kinésithérapeute est alors nécessaire en amont d’une consultation ostéopathique. L’ostéopathe intervient par la suite pour rééquilibrer votre corps, 7 ou 8 jours après la manœuvre.

Maladie de Ménière

Pour les vertiges dus à la maladie de Ménière, votre ostéopathe peut intervenir pour soulager les pressions de l’oreille interne et atténuer ainsi les sensations de vertige.
Un article complet sur le sujet juste ici.

Comment puis-je éviter les vertiges et les étourdissements ?

  • Hydratation est le mot d’ordre. Veillez à boire entre 1,5 L et 2 L d’eau par jour
  • Mangez journellement à des horaires réguliers pour éviter l’hypoglycémie, sans oublier de petit-déjeuner
  • Évitez l’alcool, le café et la cigarette
  • Protégez-vous du soleil et évitez les expositions prolongées sans chapeau ou casquette
  • Utilisez des huiles essentielles en application cutanée ou en olfaction. Privilégiez notamment les huiles essentielles de menthe poivrée, de sauge sclarée ou encore de macadamia

Que faire en cas de vertiges ?

  • Consultez sans tarder
  • Si les vertiges surviennent alors que vous êtes debout, asseyez-vous doucement
  • Ne prenez pas le volant
  • Évitez les gestes brusques
  • Passez en position assise ou allongée et fixez un point droit devant vous
  • Pratiquez un exercice de respiration
  • Prenez note des moments où surviennent vos vertiges, cela aide votre médecin ou votre ostéopathe à identifier d’éventuels facteurs déclencheurs

Parlez de vos vertiges à un·e professionnel·le.

Il peut aussi être intéressant de s’orienter vers une approche de l’ostéopathie davantage tournée vers le somato-émotionnelle. Notamment lorsque les vertiges perdurent ou reviennent malgré les soins réalisés.

Notes et références

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2012/revue-medicale-suisse-356/traitement-chirurgical-du-vertige-positionnel-paroxystique-benin[]
  2. https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2013/revue-medicale-suisse-400/nevrite-vestibulaire-traitement-et-pronostic[]
  3. https://www.vidal.fr/maladies/systeme-nerveux/vertiges/causes.html[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Commentaires

  • Gajan Nicole says:

    Bonjour !! Votre article m’a fortement intéressée … Je suis une adepte de l’ostéopathie et j’ai eu la chance de “trouver” – enfin – une praticienne particulièrement … professionnelle.

    Mais dans un autre article que le vôtre j’avais noté ceci :

    Contre indications totales : devant tout processus infectieux, devant de la fièvre, s’il existe une poussée inflammatoire, une inflammation, devant tout processus tumoral bénin ou malin, devant une maladie neurologique (telle que le syndrome de la queue-de-cheval par exemple).
    Contre indications relatives : hernies inguinales ou crurales, hernie discale, crise de migraine…

    Or vous indiquez au contraire que l’ostéopathie peut soulager le syndrome de la queue de cheval, (dont je souffre à cause, en autre sans doute, d’un canal lombaire étroit de 7 mm)
    Qu’en est-il ?
    Je vous dis .. merci
    Bien à vous
    Nicole Gajan

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mme Gajan,

      Merci pour votre commentaire et de votre intérêt pour notre article.

      Une prise en charge en ostéopathie peut en effet soulager le syndrome de la queue de cheval. Cependant, la prise en charge se fait en parallèle d’une prise en charge médicale. Dans certains cas, l’ostéopathe pourra être amené à vous orienter vers votre médecin pour des examens complémentaires en cas de doutes.
      Quant à la contre indication, elle s’applique à certaines techniques. Un ostéopathe spécialisé utilise des techniques douces permettant d’apporter très souvent un soulagement de la compression.

      Nous vous invitons à lire notre article sur la prise charge en ostéopathie du canal lombaire étroit : https://toulouseosteopathe.com/canal-lombaire-etroit/

      Cordialement,

      L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

  • Chaveroux says:

    Otospongiose,vppb,accouphenes

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mme Chaveroux,

      L’ostéopathie peut prendre en charge tous ces maux. Chacun de ces troubles nécessitent une prise en charge spécifique mais qui peuvent être en lien. Il est parfois nécessaire de faire des examens complémentaires afin d’écarter toute lésion au niveau de l’oreille ou de l’environnement direct (choc traumatique crânien, lésion du tympan etc.). Certains membres de l’équipe sont spécialisés dans la prise en charge des troubles ORL et pourront vous accompagner dans le parcours de soin et apporter des solutions d’amélioration des troubles.

      Cordialement

      L’équipe du Cabinet B ostéopathie

Laissez un commentaire