Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Syndrome de Maigne et ostéopathie : comment soulager vos douleurs ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
syndrome maigne traitement naturel
Approuvé par un ostéopathe D.O.

Le syndrome de Maigne est souvent difficile à diagnostiquer.

Les douleurs sont localisées dans le bas du dos, dans l’aine, sur le côté du niveau des côtes. Mais aussi sur la crête iliaque ou au ventre. Parfois même, elles ressemblent à une sciatique.
Mais comment savoir s’il s’agit ou non d’un syndrome de Maigne et vers qui se tourner ?

Des solutions existent et permettent de vous soulager même si le diagnostic n’a pas été posé.
L’ostéopathie notamment, propose une approche naturelle très efficace dans le cas de ce syndrome.

Comprendre le syndrome

Parfois handicapant, ce syndrome peut-être aussi douloureux physiquement que mentalement, à cause de l’errance thérapeutique que vivent certain·es patient·es.

Pour bien comprendre ce syndrome, il est important de comprendre ce qu’est une charnière. En effet, ce syndrome est aussi connu sous le nom de syndrome de la charnière dorso-lombaire ou thoraco-lombaire. Puisque c’est un dérangement intervertébral mineur (DIM) qui est à l’origine de ce syndrome.

Mais ce n’est pourtant pas dans cette région que la douleur est ressentie.
En effet, le syndrome de Maigne se caractérise par des douleurs projetées. C’est-à-dire des douleurs ressenties ailleurs que dans la zone de blocage.

Cela explique peut-être le diagnostic si compliqué à poser.

Comprendre les charnières

“Une charnière est un assemblage de 2 pièces, réunies sur un même axe, leur permettant de tourner. La charnière dorso-lombaire est une zone de transition car le thorax, en haut, est conçu pour la rotation (se tourner vers la droite et gauche), et les lombaires, en bas, sont conçues pour la flexion et l’extension (se pencher en avant ou en arrière). Cette zone qui concerne 3 vertèbres, dorsales et lombaires, peut présenter ce que l’on appelle des dérangements intervertébraux mineurs (DIM), et peut être à l’origine de nombreuses lombalgies de par son rôle stratégique.”
Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO.

Les douleurs projetées

Le concept des douleurs projetées est très représentatif de ce syndrome
Selon ce principe, vous avez un problème à un point A, qui entraîne des douleurs à un point B.
Ainsi, les douleurs ressenties ne sont pas dans la zone de blocage.

Dans le cas du syndrome de Maigne, le blocage se trouve dans la charnière dorso-lombaire. Mais ce sont les nerfs qui partent de cette zone qui acheminent la douleur du point A au point B. Ils descendent jusque dans le bas du dos, ainsi que sur le côté de la fesse.

Ainsi, vous n’avez pas mal là où vos nerfs sont irrités.
En revanche, les parties de votre corps innervées par ces nerfs sont source de douleurs.
Les douleurs se manifestent ailleurs. Il s’agit donc de douleurs projetées.

Quelles sont les causes de ce syndrôme ?

“Ce syndrome est la conséquence d’une irritation des nerfs émergeant le plus souvent au niveau des vertèbres T12 et L1, et plus rarement T11 et T12.
L’irritation de ces nerfs provient d’un dérangement intervertébral mineur (DIM). Plus simplement, la partie postérieure de l’articulation de la vertèbre va venir se positionner d’une manière qui irrite l’émergence des nerfs. Dans d’autres cas le syndrome sera la résultante d’une arthrose articulaire, ou d’une pathologie discale comme un tassement vertébral.”

Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO.

La prise en charge du syndrome de Maigne

En errance thérapeutique, vous avez mal sans savoir pourquoi. Vous êtes peut-être en quête d’une approche nouvelle qui puisse vous soulager. Surtout si les médecines traditionnelles n’ont pas suffi à calmer vos douleurs.

Mais comment soigner avec des médecines naturelles le syndrome de Maigne ?

Mettre des mots sur ce trouble

Le diagnostic du syndrome de Maigne est généralement difficile à poser.

En effet, parfois, les symptômes ne sont pas pris au sérieux par le corps médical. D’autre fois, ils semblent être significatifs d’une maladie mieux connue, le trouble lombalgique.

De plus, la multiplicité, la variété et la localisation des différents symptômes sont souvent sources d’erreurs de diagnostic.

Alors comment poser un diagnostic sur ce trouble ?

Le diagnostic clinique

Le diagnostic clinique est posé par votre médecin qui effectue différents examens afin d’identifier la localisation de votre douleur. Mais aussi son intensité, et la façon dont elle se manifeste.
Pour cela, votre médecin pratique des techniques de toucher afin d’identifier les zones qui sont plus sensibles que d’autres.

Votre médecin peut aussi vous prescrire des examens complémentaires tels qu’une IRM ou une radiographie du rachis lombaire. Ceux-ci permettent de vérifier que vous ne souffrez pas d’autres troubles. Comme un tassement vertébral ou de l’arthrose par exemple.

Le diagnostic ostéopathique

Néanmoins, l’ostéopathe est formé·e à reconnaître le syndrome de Maigne, et peut donc poser un diagnostic ostéopathique.

Différents examens de toucher, de palpation et de pincer-rouler peuvent permettre à votre ostéopathe d’identifier ce syndrôme.

Chacun des endroits où vous ressentez de la douleur est examiné, l’un après l’autre.
À l’écoute, l’ostéopathe vous pose des questions et peut aussi vous demander de marcher. Cela lui permet de vérifier si vous souffrez au niveau des hanches. Et ainsi de mettre enfin des mots sur vos maux.

Un cas concret pour mieux comprendre le traitement ostéopathique

L’ostéopathie est efficace pour soulager les douleurs provoquées par le syndrome de Maigne.

Mais il est difficile de vous faire part d’un protocole de traitement applicable à tout le monde. Car l’approche de l’ostéopathie repose sur le fait de s’adapter à chaque patient·e.
Aussi, il est difficile de s’engager à un quelconque diagnostic ostéo, ou pronostic de résultat sans vous recevoir en consultation.

Ainsi, voilà le cas d’une patiente qui souffre de ce syndrome pour vous donner une meilleure idée d’un parcours individuel. Qui peut vous permettre de mieux comprendre ce que l’ostéopathe fait, comment et pourquoi.

“Mme X, 55 ans, responsable administrative, travaille en moyenne 10h par jour en position assise. Elle consulte pour des douleurs de hanche, et des douleurs abdominales. Rien ne ressort des radios effectuées. Pas d’arthrose de hanche, ni troubles gynécologiques.

Après avoir effectué certains tests, je suspecte un syndrome de Maigne. J’applique alors le traitement en utilisant des techniques douces et adaptées.
Le soulagement est immédiat.
Nous programmons un deuxième RDV sous une semaine pour poursuivre le traitement initié lors de notre 1er RDV.
Entre temps les douleurs projetées ne se sont pas déplacées, elles restent abdominales et localisées au niveau de la hanche. Elles ont nettement diminué, et ne sont plus handicapantes. Elles restent néanmoins présentes.
Les douleurs disparaissent totalement dès le 2ème soin.
Nous effectuons un troisième soin un mois plus tard pour stabiliser les résultats dans le temps.
Dans le cas de Mme X, certains ajustements notamment au niveau de ses habitudes de travail sont nécessaires pour pérenniser les résultats.”

Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO

Sans diagnostic, comment savoir si je souffre de ce syndrome ?

Les symptômes de la maladie de Maigne

Les douleurs associées à ce syndrome sont parfois très importantes. Le diagnostic est difficile à poser, et l’errance thérapeutique est fréquente.

“Le bas du dos, est très fréquemment une zone de douleurs chez nos patients. Elles peuvent débuter dès le milieu du dos, se propager, le long de la fesse, de la jambe, voire même sous le pied. La douleur peut parfois être confondue avec une sciatique.
Des douleurs au ventre, à l’aine et au niveau de la hanche sur la partie externe de la cuisse, se manifestent fréquemment, et compliquent souvent la marche, la conduite, ainsi que les rapports sexuels.”
Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO.

Des troubles digestifs

“Les douleurs s’accompagnent souvent de troubles du transit. Les patients nous indiquent parfois avoir “les intestins en vrac”. Diarrhées, ou au contraire constipation, ballonnement, etc. les troubles digestifs accompagnent fréquemment ce syndrome.”

Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO.

La sphère uro-génitale

Les douleurs lors des rapports sexuels sont elles aussi fréquentes, même si les patient·es font rarement le lien spontanément.

D’autant qu’un tabou entoure ce type de douleur, et les patient·es n’osent pas en parler. Et ce silence peut retarder le diagnostic.

Certains hommes vont par exemple voir la majorité de leurs douleurs se manifester à proximité des testicules.

Concernant le cycle menstruel, il n’est pas rare non plus de voir un lien avec les douleurs.
Douleurs lors de l’ovulation, durant les règles, variation de l’intensité du flux durant les règles, symptôme prémenstruel, etc. Ces douleurs gynécologiques vont souvent de paire avec l’intensité des douleurs associées au syndrome de Maigne. Des douleurs pubiennes peuvent aussi se manifester.

Nous avons d’ailleurs traité certains de ces sujets :

Fréquence et localisation des douleurs

D’après les témoignages de patient·es qui souffrent de ce syndrome, les douleurs sont souvent localisées à droite.

Des douleurs peuvent donc également se manifester à gauche. Mais à priori, c’est plus rare.

Aussi, les douleurs sont rarement localisées au niveau de la charnière. Elles sont le plus généralement à distance1.

Les douleurs peuvent se manifester en alternance.

Elles sont plus ou moins vives au quotidien, mais des crises hyperalgiques peuvent surgir. Elles nécessitent une prise en charge en urgence.

En phase de crise, la douleur est telle qu’elle peut s’accompagner de bouffées de chaleur, sensation de nausées, vomissements, etc.

Comment l’ostéopathie traite le syndrome de Maigne ?

L’ostéopathie fait partie intégrante du parcours de soin en cas de syndrome de Maigne.

“ Le mouvement est la clé. Ce syndrome peut s’installer de manière progressive par manque d’activité physique et avec une position prolongée sans mouvement. Levez- vous de temps en temps de votre chaise pour éviter cet effet de tassement.
La posture est aussi très importante, pensez notamment à quelques ajustements au niveau de votre poste de travail lorsque c’est possible. Attention aussi lors de port de charges lourdes, adoptez les bons gestes. Utilisez tout votre corps (jambe, cuisse notamment), pour bien vous plier et vous relever droit.”
Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO

Le soin ostéo

Un travail sur la colonne vertébrale

L’ostéopathe porte une attention particulière à votre mobilité. Et donc à votre colonne vertébrale.

Plusieurs vertèbres ainsi que votre moelle épinière composent votre colonne vertébrale. C’est en son sein que beaucoup de nerfs trouvent leur origine, avant d’aller innerver votre organisme.

L’ostéopathe s’intéresse d’abord à un éventuel dérangement intervertébral mineur, appelé DIM.

Ses manipulations ont donc plusieurs objectifs.

D’abord, l’ostéopathe agit au niveau du disque intervertébral pour restreindre les tensions qu’il subit.
Ensuite, il faut vérifier que vous ne présentez pas d’autres tensions ou de blocages. Car ceux-ci pourraient perturber le fonctionnement de votre colonne vertébrale.

Votre ostéopathe s’intéresse également au système nerveux autonome (SNA).

Le système nerveux autonome

Le long de la colonne vertébrale longent les nerfs du système nerveux autonome. Ils sont aussi accompagnés de ganglions. Ainsi, ces nerfs et ganglions régulent le système de l’organisme dans son entier2. Ils permettent que tout fonctionne de façon cohérente dans votre organisme.

Il existe deux types de SNA :

    • le système nerveux sympathique : il permet de libérer les énergies dans votre corps. C’est le système de vigilance qui permet à votre corps de mettre en place des systèmes de mécanismes. Ceux-ci permettent alors au corps de fonctionner rapidement et efficacement.
    • le système nerveux parasympathique : il s’occupe de vos processus physiologiques tels que le système digestif par exemple. Cela peut ainsi expliquer pourquoi des troubles digestifs accompagnent parfois ce syndrome.

Ainsi, il est primordial que l’ostéopathe s’intéresse à ces nerfs qui régissent votre corps dans son entier.

Une approche globale

Votre ostéopathe considère votre corps dans son entier. Et intègre également la sphère psychique à son travail. Émotion, stress, anxiété ont par exemple souvent un retentissement physique réel.

Le travail de l’ostéopathe ne se limite donc pas à la charnière dorso-lombaire ou thoraco-lombaire.

Ce travail global est très bénéfique dans le cas de ce syndrome qui présente des douleurs projetées. Il ne suffit donc pas de soulager la région qui vous fait mal. Mais de traiter celle également à la source de la douleur.

Avec des gestes adaptés, l’ostéopathe assure la bonne mobilité de vos articulations. Notamment au niveau de votre rachis dorso-lombaire. Grâce à des techniques douces, votre ostéopathe rectifie votre capacité de mouvement à cet endroit. Et permet à votre corps de retrouver mouvement et mobilité au sens plus large. Et cette dernière est indispensable au bon équilibre de votre corps.

Un travail sur votre posture

L’ostéopathe agit sur toutes les charnières qui ont une influence sur votre posture.

Son travail permet de soulager vos tensions et blocages.

Néanmoins, ces blocages ont peut-être des effets sur d’autres parties de votre corps. En effet, ils peuvent modifier votre posture et vous causer d’autres douleurs.
L’ostéopathe va donc les traiter afin de vous soulager. Mais aussi dans le but de prévenir d’éventuelles futures douleurs ou tensions.

Tout ce qui entoure cette charnière et fonctionne avec elle est important. Comme par exemple votre diaphragme, l’ensemble de votre sphère viscérale, etc. C’est pourquoi votre ostéopathe y attache une importance particulière.

Les résultats de l’ostéopathie sur ce syndrome

En général, le soulagement est rapide grâce à un travail sur les vertèbres qui permet de les débloquer. Plusieurs séances peuvent être nécessaires pour ressentir un soulagement complet. De même pour un résultat optimal et pérenne.

Une vigilance doit aussi être portée à un effet rebond post-séance. Celui-ci accentue les douleurs pendant 48h à 72h après un soin.
Les douleurs projetées peuvent donc être accentuées, et de nouvelles peuvent apparaître. Bien que fréquent, ce désagrément est à anticiper lors de la prise de RDV.

Néanmoins, dans certains cas, il arrive que l’ostéopathie ne suffise pas.
En cas de tassement vertébral à la suite d’un choc par exemple, l’ostéopathie a peu d’impact dans l’amélioration des symptômes.
Dans ce cas, votre ostéopathe peut vous rediriger vers un·e spécialiste.

L’essentiel

Le syndrome de Maigne est difficile à diagnostiquer car il ne ressemble pas à un trouble classique.
Les douleurs qu’il provoque sont projetées : la douleur ne prend pas sa source à l’endroit où vous la ressentez. L’errance thérapeutique est donc malheureusement fréquente dans le cas de ce syndrome.

L’approche globale de l’ostéopathie permet justement cette vision d’ensemble dans le soin. C’est pourquoi, que le syndrome de Maigne soit diagnostiqué ou non, elle apporte en général un soulagement rapide. Tant au niveau des douleurs au dos que des troubles associés : troubles digestifs, sommeil, sphère uro-gynécologique, etc.
En parallèle du soin, des adaptations dans votre environnement et au sein de vos activités doivent être mises en place.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21056376/
    []
  2. https://medlineplus.gov/autonomicnervoussystemdisorders.html
    []

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Commentaires

  • Vinsot Annick says:

    Bonjour,
    Un professeur de diagnostic de Paris m’a décelé le syndrome de Maigne.
    Je souffre depuis 3 ans et plus j’ai eu des tas d’examens sans que l’on me trouve quoi que ce soit.
    J’ai déjà eu 3 séances de manipulation par un rhumatologue à Paris je souffre un peu moins mais j’ai toujours mal des brûlures des douleurs du dos de la fesse jusque pubis ou lèvre à l’intérieur de la cuisse derrière la cuisse le genou jusqu’au mollet.
    Quelle souffrance la nuit et assise
    Ma question combien de séances me faudra t-il pour vivre sans douleur ?

    • Cabinet B says:

      Bonjour,

      Merci de nous avoir partagé votre expérience.

      Il est difficile de vous donner un pronostic précis quant aux nombres de séances qu’il vous faudra. Chaque personne réagit différemment et un bon nombre de facteurs entrent en ligne de compte, à savoir vos activités, la position à votre poste de travail, votre état de stress, etc.
      Une moyenne de 3 séances est en général nécessaire. Néanmoins, cela peut parfois être plus pour un résultat optimal. De plus, il est également conseillé d’avoir par la suite un suivi régulier pour un résultat pérenne.

      Cordialement,

      L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

      • Anne B says:

        Bonjour, je suis coach sportif, j’ai 40 ans et je suis suivie par ostéopathe et kinésithérapeute pour mes douleurs de dos. J’ai une bonne hyperlordose, des osteophytes en L2/L3 et L3/L4 depuis ma 1ere grossesse. Je fais des crises inflammatoires tendino-musculaire et depuis 2 mois j’ai des douleurs qui ressemblent au syndrome de Maigne. Notamment les douleurs de hanches présentes depuis pas mal d année finalement. Elles se situent région antérieure au niveau de l’iliaque, mais aussi au dessus de la crête iliaque région latérale (obliques, carré des lombes), parfois bas du ventre surtout pendant l’ovulation. C’est l’enfer je ne dors plus, je n’en peux plus, je me retrouve à faire des étirements ou du compex la nuit. Je suis très active en journée donc ça va forcément mieux même si parfois passer de la station assise à debout et très compliqué puisque je peux prendre une forte décharge dans la hanche (plutôt droite) qui me fait poser genou à terre. Ce qui m’interroge concernant ce syndrome c’est que j’ai aussi une douleur thoracique et dorsale mais beaucoup plus haute, en T7/T8 est ce possible que ça soit tout de même une douleur projetée? Merci pour toutes ces informations très intéressantes.
        Cordialement
        Anne Beaudart

      • Cabinet B says:

        Bonjour Anne,

        Nous vous remercions d’avoir partagé votre expérience.
        Le Syndrome de Maigne concerne un blocage de la charnière thoraco-lombaire au niveau des vertèbres T11-T12-L1. Ce blocage crée des douleurs projetées sur la crête iliaque dans l’aine, dans la région périnéale et au niveau du ventre. Il est possible que les douleurs dorsales soient la conséquence du blocage de la charnière. Il est cependant difficile de faire un quelconque pronostic et vous affirmer qu’il s’agit du Syndrome de Maigne et que les douleurs sont liées à ce dernier sans vous voir en consultation.

        Cordialement,

        L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

  • AUBERT Francoise says:

    J’ai une douleur bas du dos , côté droit au niveau de l’Aisne parfois côté hanche droite
    J’ai vu le Dr Jean Yves Maigne qui me dit que ce n’est pas le syndrome de Maigne et vue mon air étonné et déçue me fait quand même une infiltration sans aucun résultat
    Un rhumatologue renommé me parle de nerf coincé par le colon
    Cela vous parle t il ?
    Merci

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mme Aubert,

      Merci pour votre commentaire.

      Il peut y avoir plusieurs origines aux douleurs du bas du dos qui irradie dans l’aine et dans la hanche. L’examen du médecin a permis d’écarter un syndrome de Maigne. L’origine peut en effet venir du système digestif avec un pincement sur le trajet d’un nerf. Nous ne pouvons pas cependant vous affirmer ou faire un pronostic quant à l’origine de votre douleur. Nous avons besoin de faire le point avec vous directement en consultation.

      Cordialement,

      L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

  • Aimé Gerson says:

    Bonjour
    Je me suis réveillé un matin avec un mal de dos aiguë… Je suis allé faire une radiographie et le résultat d’une une Discopathie l4l5 et un vide discal l3l4…
    Des irradiations dans les fesses les cuisses et dans un testicule droit plus des douleurs abdominales…

    À la suite des douleurs abdominales le médecin m’a diagnostiqué un reflux gastrique… J’ai commencé des traitements mais les douleurs abdominales perdurent…
    J’ai aussi fait des examens des selles et le résultat est normal… mais les douleurs abdominales sont très très difficile à vivre ça affecte tout mon corps…
    Vous pouvez me conseiller quelque-chose ?
    J’ai 30 ans au cas où mon âge peut aussi être un facteur…
    J’exerce comme métier l’informatique (réseaux et maintenance) je passe beaucoup de temps assis et le sport (le football) est mon passe temps les weekends…
    Merci

    • Cabinet B says:

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Au vu de vos antécédents, les douleurs peuvent être causées par la compression lombaire. Mais il est possible qu’il y ait d’autres blocages provoquant des troubles digestifs.
      Nous vous conseillons de consulter un ostéopathe de l’équipe pour faire un point sur vos douleurs et prodiguer les soins adaptés.

      Bonne continuation,

      L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

  • Guillaume Z says:

    Bonjour,

    Depuis 2 mois j’ai typiquement ces symptômes côté gauche, y compris les symptômes intestinaux. Cela faisant suite à une opération qui a induit une longue période d’inactivité.
    J’ai vu un gastro-entérologue qui a écarté la “cause” intestinale.
    J’ai déjà vu 4 fois mon ostéopathe habituel qui confirme le diagnostic mais qui reconnaît ses limites à traiter ce genre de pathologie.

    J’habite la région de RENNES, auriez vous dans vos connaissances un ostéopathe installé dans la région qui a l’habitude de prendre ce syndrome en charge (même à 1 heure de route) ?

    Si oui, je vous serait très reconnaissant de me transmettre ses coordonnées

    Merci d’avance

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mr Z,

      Merci pour votre commentaire.
      Cette prise en charge est en effet spécifique. Nous allons nous renseigner dans votre région auprès de nos confrères. Si vous n’avez pas de nouvelles d’ici quinze jours, c’est que nous n’avons pas trouvé de confrères spécialistes de la question à recommander.

      Cordialement

      L’équipe du Cabinet B ostéopathie

  • vieilledant florent says:

    bonsoir, je viens vers vous pour solutionne un probleme qu’a ma femme douleur et symtome indique sur votre site est exactement se quelle a. Personne ne trouve de solution a son probleme (medecin divers….). et personne n’a parle de cette maladie c elle meme qui a trouve cette maladie. je vous prie de prendre en compte se message car elle est a bou et souffre teriblement. pour plus de renseignement je vous remercie de ma voir lu et surtout de me repondre. bonne soire

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mr Vieilledant,

      Merci pour votre commentaire.
      Si vous êtes en région toulousaine nous vous conseillons de nous appeler directement afin que nous vous proposions un RDV rapidement avec l’un des membres de l’équipe habitué à cette prise en charge. En effet, il est difficile de se prononcer sur un quelconque pronostic sans voir votre femme en consultation.
      Si vous n’êtes pas en région toulousaine, merci de nous indiquer où vous vous trouvez afin que nous puissions interroger notre réseau.

      Cordialement

      L’équipe du Cabinet B ostéopathie

  • Loupret Loic says:

    Bonjour,

    Ça fait 1 ans et demi que j’ai les jambes très lourdes, une sensation au niveau de la sensibilité de ma jambe qui est très désagréableable avec une complication de motricité qungad je marche (perte de souplesse et pas mal de raideur musculaire bas du dos avec une sensation de pression abdominale régulière, qui s’accentue selon l’intensité de mes journées).
    Depuis ma sexualité est casi néante car je me sent comme impuissant avec une sensation désagréable le peu de fois où on peut dire que ça marche…
    Après Scan, IRM, et neurologue les résultats furent négatifs. J’ai essayé de guider mon médecin vers le syndrome de maigne afin qu’il y jette un oeil mais c’est peine perdu !! Depuis 1ans et demi j’ai pris 10kg et ça n’arrange pas mon état physique.
    J’ai 38 ans et je vous sollicite afin d’avoir votre avis suite à votre expérience qui pourrait donner une réponse à tout cela.

    Je vous remercie d’avance pour le temps que vous m’accordez.
    Bien à vous.
    Loïc Loupret

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mr Loupret,

      Nous vous remercions d’avoir partagé votre expérience.
      Le Syndrome de Maigne comporte plusieurs signes notamment les raideurs du dos et plus précisément de la charnière dorso-lombaire (entre les dorsales et les lombaires), des sensations de troubles digestifs entre autres. En général, l’imagerie médicale ne révèle rien d’anormal. Cependant nous ne pouvons pas nous prononcer en vous affirmant qu’il s’agit de ce syndrome sans vous voir en consultation. Nous vous conseillons de consulter l’agenda d’un des membres de l’équipe avec qui vous pourrez échanger plus en détail sur le sujet. Il pourra répondre à vos questions et vous proposer un traitement ostéo spécifique.

      Cordialement

      L’équipe du Cabinet B ostéopathie

  • AUDIBERT DANIEL says:

    Bonjour
    Je souffre depuis de longues années du dos.En 2018 je suis resté bloqué 3 semaines dans mon lit sans pouvoir bouger .
    Les consultations avec des chirurgiens du dos n’ont rien donné et on me dit qu’on ne peut pas expliquer les douleurs par un mauvais état de ma colonne qui n’est pas trop mal pour mon âge (62 ans) et que je ne suis pas opérable
    Une autre crise récente ne se dissipe pas et on a fini par me diagnostiquer au centre anti douleur de Nimes le syndrome de Maigne .
    En lisant les spécificités de ce syndrome, je n’ai plus aucun doute sur le mal qui me ronge depuis des années sans que personne n’est pu l’identifier ni me soulager .
    Je ne peux plus avoir une vie normale et j’angoisse sur la vie que je vais devoir mener alors que j’arrive à la retraite .
    J’ai RDV avec un spécialiste du dos à Nimes , fin septembre , on me propose l’utilisation d’un appareil électrique sur 6 mois et une hospitalisation de 3 semaines pour une réeducation intensive.
    Les douleurs que j’ai sont vraiment celles décrites ….au niveau du rein gauche qui se ressent aussi devant au niveau des vicères..
    Je ne peux pas me pencher en avant car il y a un passage très douloureux , ni me relever car la douleur apparait de nouveau en me redressant .J’ai mal aussi la nuit.
    Quand je marche beaucoup à la chasse et si j’insiste au dela de 3 heures de marche , j’ai une douleur thoracique qui s’installe comme si on me transpercait avec une tige métalique du bord de l’homoplate droite en travers vers le coeur.et ça me coupe la respiration .
    Je suis aussi totalement constipé alors que je ne le suis jamais ..
    J’ai vu aussi que cela pouvait se produire et moi je pensais que cela provenait des médicaments .Depuis longtemps je suis obligé de me soulager avec de l’ibuproféne 400 et je prends du tramadol depuis 3 ans tous les jours .
    J’ai besoin d’aide car je ne supporte plus de vivre dans cette douleur.
    Merci de m’aider si possible
    Daniel AUDIBERT

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mr Audibert,

      Merci pour votre partage.
      Le syndrome de Maigne peut être pris en charge également en ostéopathie. Cette prise en charge peut se faire en parallèle de la rééducation que vous devez faire. La complémentarité des deux permettra de soulager vos maux. La chronicité de vos douleurs a pu entraîner les autres troubles que vous décrivez comme les douleurs thoraciques, le blocage de la respiration, les troubles digestifs etc. Cette prise charge sera donc globale.

      Cordialement

      L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

Laissez un commentaire