Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Retrouver l’odorat post-covid : l’ostéopathie comme traitement naturel

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
Retrouver l’odorat post-covid avec l’ostéopathie
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Comment retrouver l’odorat post-covid ? La perte du goût et de l’odorat font partie des symptômes caractéristiques du COVID-19. La majorité des gens retrouvent le goût et l’odorat rapidement. Néanmoins, il arrive parfois que ces fonctions ne reviennent pas à la normale.
Perdre le goût et/ou l’odorat peut avoir une incidence forte sur le quotidien. Il n’existe pas à ce jour de traitement qui permettent de retrouver ces sensations.
L’ostéopathie propose une approche naturelle et globale pour la santé de l’individu·e. Youri Bertucchi, ostéopathe DO à Toulouse, partage l’exemple d’un parcours de soin à ce sujet. Il est notamment spécialisé dans la sphère ORL.

Perte de goût et d’odorat suite au covid

Youri Bertucchi, ostéopathe ORL à Toulouse, reçoit une patiente qui a perdu l’odorat et le goût à cause du covid. Grâce à des soins d’ostéopathie, elle a pu retrouver ces deux sens.

Parcours

Je reçois Madame D pour une demande particulière. Il y a un peu plus de six mois, elle a eu le covid, et a perdu le goût et l’odorat.
Elle reste fatiguée depuis cet épisode, et à tendance à oublier des choses, ce qui n’était pas le cas avant. Cela s’apparente à un covid long.
Le goût et l’odorat ont commencé à revenir mais de manière erronée :

  • La patiente a l’impression de ne sentir que les “mauvaises” odeurs. Elle ne ressent que des odeurs qui la dérangent, notamment les odeurs un peu fortes. Ce qui est fumé, les épices, les parfums, certaines odeurs de cuisine. La plus typique pour elle reste les oignons qui cuisent, odeur qui lui est insupportable.
  • Le goût sucré est altéré : elle n’arrive plus à faire la différence entre le sucré et le salé. De ce fait, la patiente s’alimente beaucoup moins.

Demande

Suite à cette perte de goût et d’odorat, elle a consulté un ORL. Ce spécialiste lui a indiqué qu’il n’y avait rien à faire, et qu’il fallait attendre de voir comment les choses évoluent. Il lui a cependant indiqué que la situation pourrait devenir définitive. Notamment si elle ne retrouvait pas ses sensations au bout d’un an.
Face à ce manque de perspective et de solution, elle décide de consulter un·e ostéopathe. Et je la reçois en consultation.
En effet, depuis 10 mois, rien n’a changé. Le doliprane et les corticoïdes n’ont pas permis d’amélioration. Aujourd’hui, elle ne prend plus aucun traitement. Une IRM montre bien des séquelles au niveau du cerveau, dans la zone particulière des nerfs de l’olfaction.

Le traitement d’ostéopathie pour retrouver l’odorat et le goût post-covid

À la vue des résultats de son IRM, les séquelles sont importantes. Je décide donc de procéder progressivement et de laisser à son corps le temps nécessaire pour la récupération. Je prévois plusieurs séances en fonction de la réaction de ma patiente au traitement. Le nombre n’est pas défini, et est ajusté en fonction des retours après chaque soin. L’idée n’est pas de prévoir de multiples séances mais de penser un protocole de soin juste pour cette patiente.
L’objectif est qu’elle retrouve l’odorat et le goût en respectant son organisme, sans venir l’irriter davantage.

Premier soin de traitement pour la perte du goût et de l’odorat post-covid

Je commence le soin de la façon suivante :

  • une main au niveau de la base de ses cervicales,
  • une autre en haut de ses lombaires.

Cela permet une écoute profonde de son organisme, et notamment de certaines informations au niveau de sa colonne vertébrale.
Ce temps d’écoute est aussi un temps de travail qui va relâcher son système biomécanique respiratoire. Autrement dit : les tensions du sternum, de la nuque et de la tête, qui semblent d’ailleurs bien se dissiper.
En fin de séance, je propose à la patiente de laisser le soin agir durant 2 semaines. Car la manière dont son corps va répondre est un indicateur pertinent pour la suite du traitement. Beaucoup de tensions parasites n’ont pas permis d’aller travailler directement sur la cause de ces symptômes durant ce premier soin. Une amélioration notable de ses symptômes est donc possible, mais incertaine.

Deuxième soin : un travail plus profond

Nous nous revoyons comme convenu 2 semaines après la première séance. La patiente ne note pas d’amélioration pour le moment.
Les efforts du premier soin ont néanmoins permis de préparer son organisme au traitement. Qui devrait ainsi être plus réactif lors de ce second soin.

Le soin

Cette fois ci je travaille plus directement le thorax. Une main entre les omoplates et l’autre au niveau du sternum, à sa partie supérieure. Le travail se fait au niveau de sa tête, par un relâchement cervical et crânien, durant une vingtaine de minutes.
Ensuite, j’entame un travail plus spécifique au niveau de son crâne. Je mets mes mains au niveau de son front pour travailler l’optimisation de sa vascularisation. Cela passe notamment par l’utilisation particulière des arrivées vasculaires carotidiennes.

Premières améliorations

Mes sensations durant le soin me permettent de confirmer à Mme D. qu’elle devrait noter des améliorations suite à cette séance. En effet, ce deuxième soin a permis un travail profond sur la cause de ses symptômes. Une récupération progressive devrait avoir lieu car elle a déjà débuté durant le soin.
Je lui propose de laisser passer trois semaines de façon à ce que le travail tissulaire se fasse. J’entends par là notamment le nettoyage des cellules nerveuses utiles à l’olfaction, et leur récupération.
C’est aussi l’occasion de laisser du temps pour l’évolution des sensations olfactives.
Le fait de revenir trop rapidement au soin manuel pourrait ne pas être particulièrement productif.

Troisième soin de rééducation olfactive post covid grâce à l’ostéopathie

Nous nous revoyons donc 3 semaines après cette deuxième séance.

Bilan après la deuxième séance

Cette fois-ci la situation a évolué. Il y a eu, comme nous l’avions évoqué, une diminution progressive des réactions désagréables olfactives aux odeurs fortes. Et une récupération progressive des sensations des odeurs normales. Cela a commencé quatre jours après le dernier soin.
Aujourd’hui, le chocolat, les épices et les oignons continuent à être difficiles. En revanche, elle supporte beaucoup mieux tous les parfums naturels et synthétiques et reconnaît les odeurs simples.

Le soin

Le soin d’aujourd’hui est assez particulier car nous travaillons au niveau de la main de la patiente. Cela peut paraître loin de ce que nous avons fait jusqu’à maintenant. Mais cela permet d’avoir de bonnes sensations au niveau de son organisme. Cette méthode permet d’atteindre des zones clés sans pour autant irriter la patiente.
Cette fois-ci le soin est plus global. Nous reprenons les structures travaillées jusqu’à maintenant, mais allons cette fois-ci de la tête jusqu’au coccyx.
La patiente récupère toujours bien, et les os de la tête fonctionnent très bien.
Des améliorations notables devraient avoir lieu suite à cette séance. À la fin du soin, nous convenons d’échanger par mail par la suite. C’est l’évolution de ses symptômes qui déterminera la pertinence de nous revoir et de poursuivre le traitement.
À ce jour, Mme D. a retrouvé l’odorat et le goût. Seule une sensibilité persiste lorsqu’elle cuisine de l’oignon.

L’essentiel
L’ostéopathie propose une approche globale et personnalisée pour chaque patient·e. Parfois un soin ne suffit pas pour soigner et il est important de respecter le rythme de chacun·e.
L’approche ORL en ostéopathie a permis à cette patiente de retrouver le goût et l’odorat. Grâce à des soins progressifs, à la fois ciblés et globaux elle a pu retrouver ses sens. Mais les bénéfices des soins d’ostéopathie ont été graduels. Chaque soin a permis d’avancer vers l’objectif final : retrouver le goût et l’odorat suite au covid long.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un·e ostéopathe qualifié·e à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire