Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Névralgie dentaire, mal de dents : pourquoi consulter un·e ostéopathe ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
névralgie dentaire ostéopathie
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Chaque personne à sa propre perception de la douleur. Mais il y a un large consensus au sujet des douleurs dentaires. Le mal de dent ou la rage de dent est l’une des douleurs les moins supportables et contraignantes.

La névralgie dentaire entraîne des douleurs importantes etpeut survenir à n’importe quel moment. Lorsque vous mangez, vous brossez les dents, etc. La douleur est en général violente et difficile à soulager.

La névralgie dentaire est fréquente et est caractérisée par l’irritation de l’un des nerfs qui innerve les différentes structures bucco-dentaires. La douleur chronique qu’elle provoque a un impact sérieux sur le quotidien.

Mais quelle est la cause de la névralgie dentaire ? Quels sont les principaux symptômes ? L’ostéopathie permet-elle de soulager la douleur sans passer par la case dentiste ?

La névralgie dentaire

La dent est un tissu vivant composé d’une couronne, la partie visible, recouverte de l’émail. Elle possède également une racine implantée dans l’os. Au centre, on retrouve la pulpe dentaire, un tissu qui accueille les vaisseaux sanguins et les nerfs qui innervent la dent. Ces nerfs sont issus du nerf trijumeau, un nerf très important qui innerve la face.

Une névralgie désigne une atteinte d’un nerf qui cause de vives douleurs. Il s’agit d’un trouble d’origine neurologique qui touche les nerfs situés au niveau des racines des dents.

La névralgie dentaire ne doit pas être confondue avec la névralgie faciale ou la névralgie du trijumeau.

Névralgie dentaire : les symptômes

La douleur peut être si intense que vous pouvez avoir l’impression que l’on vous a planté un couteau dans la racine de la dent. Cette douleur lancinante ressemble à une décharge électrique.
Le côté du visage de la dent atteinte a tendance à gonfler, et paraître quelque peu déformé.

Certains facteurs augmentent la sensation douloureuse.

  • Le chaud ou le froid.
  • Toucher votre dent ou appuyer dessus. La position allongée.
  • Bruit

C’est une douleur bien souvent handicapante, qui vous empêche de manger, voire même de parler lorsqu’elle est à son paroxysme.
La névralgie peut aussi entraîner des migraines et maux de tête. Ou encore des douleurs à la tempe et à l’oreille.

Névralgie dentaire : les causes

La bouche, la mâchoire et les dents sont des structures très complexes. Elles sont le foyer de nombreuses bactéries et autres micro-organismes. Les causes de la névralgie dentaire peuvent alors être multiples.

Caries, abcès dentaires et autres infections

  • Une carie. Elle attaque la dentine, un tissu dur sous l’émail. Une cavité se forme sous la dent. Au fil du temps, si cette carie n’est pas traitée, elle peut créer une inflammation du nerf. Un abcès dentaire qui comprime le nerf.
  • Une infection de la gencive qui touche la dent à proximité.
  • Une infection du nerf de la dent, appelée une névrite, causée par une bactérie.
  • Une sinusite et notamment une sinusite maxillaire, qui est une infection de la sphère ORL. Cet article permet de comprendre les liens entre l’articulation temporo-mandibulaire et la sphère ORL.

Chocs et opérations

La névralgie dentaire peut survient suite à :

  • un choc direct sur la dent,
  • une extraction dentaire, comme les dents de sagesse.

La névralgie apparaît du fait de l’étirement du nerf mandibulaire, un nerf qui innerve la mandibule et les dents du bas.

Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM)

La névralgie dentaire peut également provenir d’un trouble de l’articulation temporo-mandibulaire. Un trouble de la mâchoire donc, comme par exemple la mâchoire qui craque.

Le nerf facial passe en effet à proximité de la mandibule et peut causer une compression du nerf trijumeau au niveau sa partie commune. Ce n’est qu’ensuite qu’il se sépare en 3. Les douleurs peuvent alors irradier vers les dents.

Un autre trouble de l’articulation temporo-mandibulaire, comme le bruxisme, le fait de grincer des dents, peut aussi être à l’origine d’une névralgie dentaire. Mais ce bruxisme est parfois dû au stress.

Quand la névralgie dentaire est causée par le stress

Le stress est un facteur important à prendre en compte dans la névralgie dentaire.

Le stress crée en effet des tensions au niveau des muscles de la face. Des muscles responsables de l’ouverture et de la fermeture de la bouche, mais également de la mastication. Et cette tension entraîne un contact plus important au niveau des dents.

Diagnostic et traitement de la névralgie dentaire

Le diagnostic est essentiellement clinique et repose sur la description de vos douleurs.

La prise en charge peut parfois être longue avant de pouvoir poser un bon diagnostic. Le·la professionnel·le de santé recherche une douleur ou une aggravation de celle-ci à chaque mastication. Ou encore une sensibilité à certaines températures.

Un saignement ou un écoulement peut témoigner des signes de gravité. De plus, lors d’un traumatisme ou d’un choc, la dent peut se casser et donner des douleurs similaires.

Des examens complémentaires peuvent être prescrits. Une radio panoramique, aussi appelée orthopantomogramme, ou encore une IRM.

Le traitement prescrit en première intention est l’anti-inflammatoire. Mais la douleur revient rapidement. Parfois, mettre de la glace sur votre joue peut soulager la douleur. Dans tous les cas, tournez-vous vers votre dentiste, qui peut vous orienter vers un·e spécialiste. Une prise en charge tardive peut aggraver les symptômes.

Névralgie dentaire et ostéopathie

L’ostéopathie peut être une solution efficace et naturelle contre la névralgie dentaire. En effet, de nombreuses causes sont à distance du foyer douloureux. C’est donc par des manipulations douces et indolores que l’ostéopathe soulage la douleur.
Cependant, l’ostéopathie ne se substituesubsitue pas aux traitements dentaires et médicamenteux parfois nécessaires. Dans certains cas, seul le passage chez votre dentiste peut vous soulager et traiter vos maux. L’ostéopathe peut alors intervenir après un soin dentaire, pour un bon équilibre de la mâchoire et du système postural.

Dans un premier temps, l’ostéopathe procède à des tests spécifiques, afin de déterminer l’origine de la douleur et identifier la racine nerveuse incriminée.

Un travail sur le nerf trijumeau

Le nerf trijumeau est un nerf crânien. Les 2ème et 3ème racines de ce nerf innervent les gencives et les dents. Le nerf trijumeau se sépare au niveau de la mandibule et en avant de l’oreille. L’ostéopathe agit alors sur ce nerf pour traiter la névralgie dentaire.

Un travail sur l’ATM et la sphère crânienne

Cette zone peut être en tension par un blocage de l’articulation temporo-mandibulaire. L’ostéopathe relâche alors cette zone afin d’y décomprimer le nerf.

L’ostéopathe agit ainsi sur l’os temporal, l’os zygomatique, mais également à distance sur les autres os du crâne qui sont en lien avec cette zone. Les racines des dents sont en fait dans l’os. Cela passe donc par une bonne mobilité des os de la face, comme le maxillaire.

Le relâchement des tensions

Le travail de l’ostéopathe ne se limite pas à l’ATM et à la sphère crânienne, mais à l’ensemble du corps. Il faut relâcher les tensions au niveau des cervicales, des épaules et le long de la colonne dorsale et lombaire. Mais cela passe également par une vérification de la mobilité du bassin.

Et si le stress est la cause principale de votre névralgie dentaire, ses manipulations douces permettront de relâcher toutes les tensions causées par celui-ci.

S’assurer du bon fonctionnement du diaphragme

Il est fréquent que votre ostéopathe vous manipule ailleurs que là où vous avez mal. Notamment le diaphragme. Celui- ci est très important dans la posture, et peut connaître des blocages importants en période de stress.

Vérifier les capteurs posturaux

Lorsque vous êtes en position debout, ce sont notamment des capteurs posturaux qui vous permettent de maintenir votre équilibre.

On retrouve ces capteurs notamment au niveau des pieds, des genoux, mais aussi dans les dents. Et une dysfonction de l’un ou de plusieurs de ces capteurs peut perturber les autres. L’ostéopathe travaille alors sur l’équilibre des patient·es.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Commentaires

  • JULIE GRASSET says:

    Bonjour,
    Je me permets de vous contacter car je souffre depuis bientot 1 an de douleurs inexpliquées dans les dents (en général plutot les dents du haut de la machoire).
    J’ai consulté plusieurs dentistes, rien au niveau des dents… Au niveau neurologique rien.. On m’a mis dans la catégorie des algies faciales, névralgies … sous traitement TEGRETOL et cymbalta, mais les douleurs sont toujours là, avec certains jours ou moments des pics d’intensité.
    Mon dentiste m’a aussi fait une gouttière que je mets la nuit.
    Avez vous eu des patients comme moi ? je fais pas mal de recherches et je ne trouve pas de personnes souffrant de maux dentaires sans raison ..
    Mille merci par avance
    Bien cordialement
    Julie Grasset
    06 11 12 37 45

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mme Grasset,

      Nous vous remercions d’avoir partagé votre expérience et de votre intérêt pour notre article. Nous voyons effectivement des patients qui présentent des douleurs dentaires qui n’ont pas une origine lésionnelle. La douleur dentaire peut avoir plusieurs origines, la première est nerveuse avec un blocage du nerf facial. Ce blocage peut découler d’un trouble de la mâchoire, de tensions cervicales ou crâniennes. Le cas de chaque patient est unique. C’est pourquoi nous vous conseillons de faire un point avec un ostéopathe de l’équipe spécialiste de la mâchoire et de la sphère ORL.

      Cordialement

      L’équipe du cabinet Cabinet B Ostéopathie

Laissez un commentaire