Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Naturopathie et troubles digestifs liés au stress et à l’alimentation

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
troubles digestifs liés au stress
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de problèmes digestifs. Et parmi eux, le stress et l’alimentation se hissent dans les premières places du classement. Notamment si vous souffrez de diarrhées, il est probable que le stress ou votre alimentation en soit un facteur.

Pour soulager ces troubles, et traiter leurs causes, la naturopathie est efficace. Cette approche évalue l’aspect physique et émotionnel de chaque personne pour comprendre ses symptômes. Et ainsi entreprendre un travail de fond pour vous soulager naturellement.
La naturopathie est notamment très efficace contre le stress ou pour assainir votre alimentation.

Marie Cavaillé, naturopathe à Toulouse certifiée FENA, nous livre avec ce cas clinique un exemple concret d’une consultation.

Contexte de la consultation

Je reçois monsieur F. C’est la première fois qu’il se rend à une consultation de naturopathie.

Il consulte pour des troubles digestifs importants qui durent depuis plus de 2 ans.

Ces troubles se caractérisent par des selles fréquentes sur la journée, allant jusqu’aux diarrhées. Elles sont accompagnées par des ballonnements, des gaz et de fortes douleurs abdominales. Monsieur F. se rappelle d’un épisode de gastro-entérite qui a marqué le début des troubles digestifs dont il souffre aujourd’hui.

Les antécédents

Lors de mes séances, je commence toujours par demander des informations :

  • traitements médicaux,
  • allergies,
  • antécédents de pathologies particulières dans la famille,
  • pathologies et/ou les opérations que la personne a pu avoir.

Nous abordons donc tous ces points avec monsieur F, qui ne prend pas de traitement médical. Il ne souffre pas non plus d’allergies ou de troubles particuliers supplémentaires.

Il a passé d’autres examens médicaux tels qu’une échographie, une gastroscopie ou encore la recherche d’Helicobacter pilori. Ces derniers n’ont rien révélé sur les troubles digestifs chroniques et les diarrhées dont il souffre.

Le soin

Grâce à ce temps d’échange sur ses antécédents, nous pouvons maintenant passer à la phase de soin.
C’est le moment de rechercher en profondeur les facteurs qui pourraient être à l’origine de ces épisodes de diarrhées. Et d’y trouver des solutions pour y remédier.

Dans le cas de monsieur F, j’axe notre travail sur deux points qui me paraissent essentiels : le stress et l’alimentation.

Troubles digestifs : et si c’était le stress ?

J’explique le lien qui existe entre stress et troubles digestifs. D’autant que dans nos échanges, il est apparu que monsieur F. a tendance à être anxieux. Il a par ailleurs, selon ses mots, eu une période de déprime au moment où ses symptômes sont apparus.

Je propose de travailler sur son stress, qui peut être à l’origine des diarrhées et de ses douleurs. Car en effet, les troubles digestifs liés au stress sont très fréquents.

Je lui conseille d’abord de pratiquer des exercices de respiration, comme la cohérence cardiaque. Elle est très indiquée pour une meilleure gestion du stress et des émotions.

Je lui suggère également de privilégier la marche en extérieur. Car cette pratique joue un rôle sur la sphère nerveuse et sur la diminution de la douleur. Notamment grâce à la sécrétion d’endorphine, une hormone libérée par le corps pendant l’effort.

Quel lien entre diarrhée, alimentation et naturopathie ?

Si vous souffrez de diarrhées et de troubles digestifs, il est très probable que l’alimentation soit une part du problème.

Cela peut concerner le régime alimentaire et les aliments consommés. Mais également la fréquence des repas, ou encore la durée de ceux-ci. De nombreuses données sont à prendre en compte.

Retour sur ses habitudes alimentaires

Nous abordons ensuite l’alimentation. Monsieur F. m’informe qu’il n’a jamais fait le lien entre les aliments consommés et l’intensité ni la survenue des douleurs.
Je lui conseille de tenir un carnet. Il pourra y noter les aliments consommés en revenant sur les 24 heures qui précédent les épisodes douloureux.

Nous passons ensuite en revue ses habitudes alimentaires en partant du petit-déjeuner jusqu’au dîner. Ainsi que les différences entre la semaine et le week-end.

Dans son cas, la prise de café à jeun le matin me semble être un facteur aggravant. En effet, café et spasmes intestinaux sont souvent liés. Par ailleurs, le café a une fonction laxative, ce qui peut aggraver les épisodes de diarrhée de monsieur F. Retrouvez notre article sur le blog qui vous explique pourquoi le café fait faire caca.

Également, monsieur F. m’indique manger des fruits à la fin de chacun de ses repas.

Que manger en cas de troubles digestifs ?

Nous convenons ensemble que Monsieur F. doit limiter sa consommation de café sur la journée. Et décaler la première tasse de café à sa pause dans la matinée. Pour cette pause, je lui conseille la prise d’une petite poignée de fruits secs oléagineux. C’est-à-dire des amandes, des noisettes, des noix, noix de cajou, etc.

Enfin, je lui recommande également de manger des fruits en dehors des repas plutôt qu’à la fin de ceux-ci. En effet, les fruits se digèrent très vite lorsqu’ils sont consommés en dehors des repas. Alors que lorsqu’ils sont pris à la fin du repas, ils fermentent. Ce qui peut occasionner des gaz, des ballonnements, et des douleurs.

Compléments alimentaires et troubles digestifs

Pour réparer et assainir son système digestif, je lui partage les bienfaits de l’argile verte et ses modalités de prise.

Nous convenons également de travailler en profondeur sur la sphère intestinale. Et pour cela, je lui conseille notamment la prise d’un complément micro-nutritionnel composé de vitamines, minéraux, oligo-éléments et probiotiques.

Ce complément a plusieurs bienfaits :

  • optimise les différentes fonctions corporelles,
  • contrôle le stress oxydant,
  • comble les carences nutritionnelles,
  • redonne de l’énergie,
  • soutient le système immunitaire
  • contribue au maintien de muqueuses normales, comme dans l’intestin.

Enfin, lors de nos échanges, il apparaît qu’il est aussi nécessaire de soutenir le fonctionnement hépatique. C’est pourquoi je lui conseille l’application d’une bouillotte chaude, tous les soirs, sur le foie.

Résultats

À la fin de la consultation, nous convenons de nous revoir un mois et demi après pour un rendez-vous de suivi. Ce délai lui permet de prendre un temps de recul nécessaire. Ainsi que de mettre en place les conseils donnés durant la séance et de prendre le complément micro-nutritionnel.

Après 3 semaines, j’envoie un mail à monsieur F. pour prendre de ses nouvelles. Il m’annonce que les douleurs ont déjà bien diminué. Il a supprimé le café le matin à jeun, a commencé le complément micro-nutritionnel et mis en place d’autres conseils.

Lors de la séance de suivi, les douleurs ont quasiment disparu. Monsieur F. se sent mieux.
Il continue de suivre la plupart des conseils. Nous convenons de soutenir le fonctionnement hépatique avec la prise d’une plante, pour continuer le travail entrepris avec la bouillotte.

Nous referons un point de suivi dans deux mois.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire