Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Qu’est-ce que la maladie de Haglund ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
maladie haglund talon ostéopathie
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Vous constatez une bosse sur la partie arrière de votre talon ? Celle-ci ressemble, ​à première vue, à une ampoule ? Mais elle devient dure, douloureuse​ et gonflée lorsque vous portez des chaussures trop serrées ?
Il est possible que vous souffriez de la maladie de Haglund. On l’appelle aussi bosse de Bauer, syndrome de Haglund, bosse de pompe, ou encore la maladie du coureur. Même si ce trouble n’affecte pas uniquement les plus sportif·ves.
En 1928,Patrick Haglund, chirurgien suédois, décrit pour la première fois ce trouble. Ce dernier est caractérisé par une irritation entre le tendon d’Achille et la partie basse de l’os du talon, le calcanéum. Et plus particulièrement d’une inflammation du tendon d’Achille.

Quelles sont les causes d’apparition de cette bosse ? Comment la prévenir ? Est-il possible de la faire disparaître de manière naturelle ? Est-ce qu’une intervention chirurgicale est systématiquement nécessaire ? Quelle est l’efficacité de l’ostéopathie ?

Quelles sont les causes de la maladie de Haglund ?

  • Déformation osseuse

Dans la majorité des cas, le syndrome de Haglund est causé par la déformation du calcanéum. Il devient plus saillant et pointu sur sa partie supérieure et à l’arrière. Ce qui laisse apparaître une bosse typique à l’arrière du pied. Se chausser devient alors difficile.

  • Chaussures mal adaptées ou surutilisation de l’articulation

Des chaussures mal adaptées, ou trop rigides, un traumatisme répétitif ou une surutilisation de l’articulation, un surentraînement chez un·e athlète, etc. Ceux-ci provoquent une pression excessive au niveau du talon postérieur.

  • Prise de poids
    Une prise de poids peut également provoquer la maladie de Haglund.

  • Pieds creux

Chez les personnes qui disposent de pied creux, le calcanéum se retrouve particulièrement à l’arrière. Ce qui engendre alors potentiellement davantage de frottement contre le tendon d’Achille. Ce dernier est alors exposé à plus de risques d’inflammation.

Maladie de Haglund : les symptômes

L’apparition d’une bosse

Tout le monde peut développer la maladie de Haglund. Mais il semble que ce trouble touche davantage les jeunes femmes entre 20 et 30 ans.
Les sportif·ves, et notamment les coureur·ses ou les footballeur·ses peuvent aussi constater l’apparition de cette bosse1.
Si vous souffrez du syndrome de Haglund, vous pouvez constater l’apparition d’une bosse qui ressemble à une ampoule. Mais cette dernière est gonflée, dure et particulièrement douloureuse lorsque vous portez des chaussures trop serrées.
Cela est causé par l’excroissance osseuse au niveau calcanéum, appelée déformation de Haglund. Cette excroissance est en contact direct avec le tendon d’Achille, qui lors de son inflammation peut encore en augmenter le volume.

Un trouble handicapant au quotidien

Les douleurs peuvent se faire ressentir lorsque vous marchez ou pratiquez une activité physique. Mais aussi au repos dans son stade le plus avancé. Vous pouvez aussi remarquer que la flexion dorsale, lorsque vous ramenez les orteils vers vous, augmente la douleur. Mais aussi que cette dernière remonte le long du tendon d’Achille.

En plus des douleurs lors du chaussage, il est possible que vous développiez une bursite au talon. En effet, l’appui postérieur lors du chaussage vient aggraver le trouble. Ce qui entraîne une irritation mécanique de la bourse rétro-calcanéenne, un coussinet situé entre l’os et le tendon. Mais également de la bourse rétro-achilléenne, un coussinet situé entre le tendon et la peau.
Nous disposons d’un article complet au sujet du traitement naturel des bursites. Vous pouvez le consulter pour en savoir plus sur ce trouble qui impacte plusieurs articulations.

Maladie de Haglund : diagnostic et traitement

Le diagnostic est essentiellement clinique. Mais il est également posé après un bilan radiologique qui permet de mettre en évidence le conflit.
La radiographie permet en effet d’évaluer l’importance de la déformation postérieure de l’os. L’échographie, quant à elle, permet d’identifier les signes de tendinopathie, une affection des tendons, mécanique ou inflammatoire.

Les examens complémentaires

Une imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être effectuée en cas de doute sur une pathologie sévère du tendon d’Achille. Cet examen peut également corriger le diagnostic quand la zone d’insertion du tendon sur l’os, nommée enthèse, est à l’origine des douleurs.
Dans ce cas, il ne s’agit alors pas d’un syndrome de Haglund mais d’une enthésopathie calcanéenne.

Maladie de Haglund : quel traitement ?

En fonction du stade du syndrome et de la gêne occasionnée par celui-ci, plusieurs traitements peuvent être envisagés.

  • Prothèses et chaussures adaptées

Il peut s’agir du port de chaussures plus adaptées, et particulièrement plus souples. Ou encore d’orthèses plantaires ou de semelles qui remplacent plus horizontalement le calcanéum.

  • Opération chirurgicale

Lorsque les autres traitements ont échoué ou que la malformation du calcanéum est trop prononcée, l’intervention chirurgicale est conseillée.
Il s’agit notamment du retrait de l’excroissance osseuse au niveau du calcanéum ou encore d’une ostéotomie2.
L’ostéopathe peut alors intervenir après l’opération pour vous permettre un retour vers une marche normale. Mais aussi afin de vérifier qu’aucune adhérence cicatricielle causée par la chirurgie ne freine votre mobilité3.

Maladie de Haglund et ostéopathie

L’ostéopathie permet de soulager la maladie de Haglund. Cette médecine naturelle permet d’identifier les facteurs qui aggravent le trouble. Ce qui permet alors d’améliorer de manière notable votre confort au quotidien.

Votre ostéopathe peut vous aider à gagner en confort et à réduire la gêne occasionnée par la maladie de Haglund.

Soulager l’inflammation pour calmer les douleurs

Avec des techniques douces et adaptées, l’ostéopathe traite l’inflammation en vue de calmer vos douleurs.
Les techniques employées consistent notamment à la mobilisation de l’articulation de l’arrière de votre pied.

S’assurer de la bonne mobilité des structures

L’ostéopathe s’assure ensuite de la bonne mobilité de tous les os qui constituent votre pied. Il s’agit d’un processus par étapes.
Tout d’abord, un travail est effectué sur la cheville. Cette dernière est composée de trois os , le tibia, le péroné et le talus. Elle repose sur le calcanéum.

Une entorse à la cheville impacte l’articulation entre le calcanéum et le talus, appelé aussi l’astragale. C’est au niveau de cette articulation que se passe le mécanisme d’inversion, lorsque votre pied se couche sur son bord externe.

Cette position d’inversion prolongée est l’une des causes du conflit qui s’exerce sur l’arrière du pied. C’est pourquoi l’ostéopathe veille au bon positionnement de cette articulation lorsqu’il doit traiter une entorse à la cheville.
Votre ostéopathe vérifie ensuite la mobilité de l’avant de votre pied. Notamment les os situés en avant du calcanéum et du talus, puisqu’ils peuvent influencer la position de ces derniers.

Identifier les traumatismes éventuels

Les traumatismes de l’avant du pied peuvent être récents, comme très anciens. Il peut s’agir par exemple d’une ancienne fracture de fatigue d’une phalange, ou d’un métatarse, un os du pied. Mais aussi de certaines pathologies comme le syndrome de Morton, lorsque le nerf est contraint entre les métatarses.
Ces traumatismes ou troubles ont alors pour effet de modifier l’appui au sol lors de la marche. Ces traumatismes ont, a fortiori, une incidence sur le tendon d’Achille et son insertion sur le calcanéum. Dans ce cas, le travail d’investigation est plus long et le traitement en ostéopathie peut nécessiter alors plusieurs séances.

Rechercher les causes sous-jacentes

D’autres troubles peuvent aussi être secondairement impliqués dans le syndrome de Haglund. C’est notamment le cas des aponévrosites plantaires.
La rétractation et l’inflammation de l’aponévrose plantaire, une bande fibreuse qui se situe sous votre pied, augmente l’effet de pied creux.

Relâcher les muscles fléchisseurs

Le système musculaire impliqué dans la flexion et l’extension du pied peut aussi être mis en cause. Lorsque les muscles fléchisseurs sont plus puissants ou plus contractés que les muscles extenseurs, ils provoquent un conflit au niveau de la cheville. Le travail de l’ostéopathe permet alors d’équilibrer ces groupes musculaires.

Soulager le système musculaire

Le système musculaire peut aussi se retrouver en surmenage suite à une sollicitation excessive. Et de cette sollicitation anormale peut découler un déficit musculaire du mollet. Ce qui résulte alors en une tendinite du tendon d’Achille. Cela fragilise le tendon et augmente les conflits au niveau de la bourse séreuse. Une véritable réaction en chaîne.
L’ostéopathe corrige alors la source du conflit, un déséquilibre parfois proche du pied douloureux, mais parfois aussi à distance. Ce trouble peut aussi bien venir de la cheville, du genou, du bassin ou encore du rachis.

Travailler à distance

Le travail de l’ostéopathe n’est pas seulement local. Votre pied supporte en effet le poids de votre corps. La cheville constitue un carrefour qui répartit des contraintes verticales en contraintes horizontales.
Et c’est lorsqu’il existe des dysfonctions ou traumatismes en amont, que la cheville, ou autres structures, va s’adapter.
Ces contraintes ont un impact direct sur la posture. Il existe des capteurs posturaux entre le talus et le calcanéum des ligaments.
Ces capteurs adaptent la position du pied pour l’appui au sol. Mais lorsque la posture est modifiée, ces capteurs vont eux aussi se retrouver perturbés. Votre ostéopathe traite alors ces contraintes en amont. Ce qui permet de corriger toute contrainte qui peut exacerber le syndrome de Haglund.

Notes et références

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://podologie.ooreka.fr/astuce/voir/596399/maladie-de-haglund[]
  2. https://www.passeportsante.net/fr/Maux/examens-medicaux-operations/Fiche.aspx?doc=osteotomie[]
  3. https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/maladie-de-haglund-quels-sont-les-traitements-de-cette-douleur-a-larriere-du-talon-2111294[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Commentaires

  • Casterman Ph says:

    Bonjour,
    Cela fait plus de 14 années que je souffre au quotidien de l’arrière-pied gauche, cela ‘est déclenché à la suite d’une soirée festive où j’avais pas mal dansé (en sautillant sur place). J’imagine qu’un terrain fertile (pieds creux, puis pratique aussi soudaine qu’intensive de marche ET jogging) a facilité la chose.
    J’ai consulté plusieurs médecins (y compris médecine chinoise ET chocwaves) sans jamais la moindre amélioration. Enfin, à force de chercher sur internet, j’ai fini par touver ct article concernant la maladie de Haglund. A votre connaissance, existe-t-il des spécialistes de cette pathologie en Belgique et, si c’est le cas pourriez-vous me les faire connaître? Merci de votre attention et belle journée.
    Philippe Casterman, 68 ans

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mr Casterman,

      Merci d’avoir partagé votre expérience.
      La maladie de Haglund peut être déclenchée en effet par plusieurs facteurs comme vous l’évoquez. Il s’agit de contraintes répétées avec une prédisposition (pied creux). La prise en charge est pluridisciplinaire. Le port de semelles peut être nécessaire ainsi que des chaussures adaptées. Il est important pendant un certain temps de diminuer les contraintes sur cette zone (les semelles aideront). Un ostéopathe pourra vous aider à diminuer les contraintes et améliorer votre confort au quotidien.
      Nous allons nous renseigner dans votre région et reviendrons vers vous sous quinzaine. Si vous n’avez pas de nouvelles d’ici une quinzaine de jours, c’est que nous n’avons pas trouvé de professionnel spécialisé à vous recommander.

      Cordialement

      L’équipe du Cabinet B ostéopathie

Laissez un commentaire