Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Hyperacidité gastrique : l’ostéopathie est-elle efficace ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
hyperacidité gastrique ostéopathie traitement naturel
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Vous ressentez des brûlures localisées au niveau de l’estomac ? Vous avez l’impression que de l’acide vous attaque de l’intérieur ? Et cela cause une douleur particulière, sous la pointe de votre sternum, côté gauche ?

Peut-être s’agit-il d’hyperacidité gastrique ou d’aigreurs d’estomac. Mais que savez-vous exactement de ce trouble ? Qu’est-ce qui cause ces sensations désagréables ?

Quelle est la différence entre l’hyperacidité gastrique et le reflux gastro-œsophagien (RGO) ? Existe-t-il des traitements naturels pour l’hyperacidité gastrique ?

Nous faisons le tour de la question et vous apportons de nombreux conseils pour limiter et soulager les aigreurs d’estomac.

Hyperacidité gastrique : de quoi s’agit-il ?

L’hyperacidité gastrique se traduit par des brûlures d’estomac et des douleurs au cours de la journée. Il s’agit d’un trouble qui survient en général après les repas ou en période de stress.

Un estomac trop acide ?

Votre estomac produit naturellement de l’acide chlorhydrique et des enzymes pour pouvoir dégrader de manière chimique les aliments. Ce qui facilite leur passage jusque dans l’intestin.

Il ne produit jamais d’acide en excès, et son rôle est essentiel. En effet, cette sécrétion sert de barrière contre les agressions extérieures, comme les bactéries ou les virus.

Parler d’acidité gastrique pour évoquer ses souffrances n’est donc pas tout à fait juste. Mais c’est plutôt la gestion de cette acidité par l’organisme qui est en cause. Et notamment l’hyper sécrétion.

L’hyperacidité gastrique : symptôme ou maladie ?

L’hyperacidité gastrique n’est pas une maladie. Et tout le monde peut en souffrir.

Il s’agit plutôt d’un symptôme, du signe d’un trouble ou d’une affection au niveau de l’estomac.
Et qui peut se déclencher après un repas copieux, un estomac trop plein. Mais cela peut aussi être le signe d’un trouble plus important comme une gastrite, un ulcère, etc.

Le terme d’hyperacidité gastrique est largement utilisé pour désigner la sensation ressentie lors de brûlures d’estomac. Cette douleur donne l’impression que l’acide est produit en excès et ronge l’estomac.

Et la confusion est souvent faite entre hyperacidité gastrique et reflux gastro-œsophagien (ou RGO).

Hyperacidité gastrique et RGO : quelles sont les différences ?

Hyperacidité gastrique, aigreurs d’estomac, reflux gastro-œsophagien. Voici des termes quelque peu fourre-tout que l’on utilise souvent indifféremment pour qualifier les inconforts digestifs. Il existe cependant des différences notables.

L’hyperacidité gastrique

Il s’agit de brûlures localisées au niveau de l’estomac. Elles créent une douleur sous la pointe du sternum, à gauche. Cette hyperacidité peut être exacerbée après les repas, ou ressentie davantage en position couchée.
Elle peut être passagère, comme causée après un repas. Mais aussi durer plusieurs jours, lors de période de stress notamment.

Cette hyperacidité est parfois associée à des ballonnements, des éructations et/ou des vomissements si elle est très intense.

Cependant, elle est différente du RGO de par la localisation des douleurs.

Le reflux gastro-œsophagien (ou RGO)

Dans le reflux gastro-œsophagien, l’acide contenu dans l’estomac remonte par le conduit de l’œsophage sans effort de vomissement, et par intermittence. Cela cause des brûlures sur son passage. Ce qui provoque de fortes douleurs en arrière du sternum et dans la gorge.

Aussi, la position allongée, ou le repas influencent ces brûlures.

Identifier l’hyperacidité gastrique

Les causes

De nombreux facteurs peuvent déclencher une hyperacidité gastrique :

    • Un repas trop copieux. Il peut augmenter la production de sucs gastriques, mais aussi la distension de la paroi de l’estomac.
    • La dyspepsie1. C’est un trouble fonctionnel de l’appareil digestif qui entraîne divers symptômes comme les brûlures d’estomac et les ballonnements.
    • Une prise médicamenteuse.
    • Une gastrite. Cette inflammation de la muqueuse de l’estomac donne des brûlures d’estomac et des douleurs.
    • L’ulcère gastrique.
    • Un excès alimentaire. Charcuterie, café, thé, épices, fromage, alcool,etc.
    • La constipation. Elle ralentit le fonctionnement de la digestion et provoque un blocage du contenu de l’estomac.
    • La grossesse. Les changements hormonaux et l’augmentation de la taille de l’utérus influent sur les organes digestifs.
    • Le stress.

Le diagnostic

Afin de s’assurer qu’il s’agisse bien d’hyperacidité gastrique, rapprochez vous de votre médecin. Un examen est effectué par ses soins pour la diagnostiquer.
Vos symptômes sont évalués. Et si nécessaire, des tests complémentaires sont réalisés.

Une fibroscopie2 ou encore un bilan sanguin peuvent notamment être conseillés.

Hyperacidité gastrique et ostéopathie

À la recherche d’une solution naturelle pour limiter vos brûlures et aigreurs d’estomac ? Vous avez modifié votre alimentation mais elles sont encore là ? Vous avez essayé de dormir sur le côté gauche mais rien n’y fait ?
Parlez-en à votre ostéopathe. En effet, le soin pratiqué peut tout à fait agir sur les troubles d’hyperacidité gastrique. Il apporte des solutions efficaces lorsque les troubles sont fonctionnels. Et il soulage vos douleurs et inconforts grâce à une prise en charge naturelle et douce.
L’ostéopathe s’intéresse à votre système digestif bien sûr. Mais aussi à votre système nerveux et à votre diaphragme, entre autres. On vous explique tout.

Soutenir votre système digestif

Le travail de l’ostéopathe se fait au cas par cas, et varie en fonction de votre atteinte.

Afin d’identifier les tensions et troubles qui provoquent vos douleurs, l’ostéopathe procède à une palpation de votre ventre. Les gestes sont réalisés en douceur, mais peuvent créer un inconfort là où votre intestin présente déjà une sensibilité. Et si les techniques deviennent trop inconfortables, n’hésitez pas à l’indiquer.

Un travail sur la vascularisation et l’innervation permet de libérer les tensions présentées par votre système digestif. Ainsi que sur la mobilité de l’organe responsable des troubles.

La vérification du système nerveux autonome

Votre système digestif est contrôlé par le système nerveux autonome. Grâce à lui, la digestion a lieu sans action de votre part, sans que vous en ayez conscience. De manière autonome donc.

Ce système nerveux autonome est responsable, entre autres, de la sécrétion de l’acide de l’estomac. Mais aussi d’autres fonctions, comme la libération de la bile. Il est situé à la base de votre crâne, tout au long de votre colonne et au niveau du sacrum.

Lorsque ce système connaît une perturbation, il va à son tour perturber le bon fonctionnement de la digestion. Alors, votre ostéopathe s’assure que votre système nerveux autonome ne connaît aucun dysfonctionnement. Pour cela, il s’agit de libérer toutes tensions. Ce qui explique que les techniques portent sur l’ensemble de votre colonne, du crâne au sacrum. Même si la gêne est digestive.

Cela est essentiel pour une bonne circulation de l’information nerveuse entre le cerveau et le reste de la moelle, et ce, jusqu’à votre estomac.

La libération du diaphragme

Votre diaphragme s’insère sur vos premières lombaires ainsi que sur vos côtes. Il permet, entre autres, le travail de la respiration.

Parfois, il est trop tonique, on parle d’hypertonicité du diaphragme. Cela peut créer un terrain favorable aux troubles gastriques, comme les RGO. Mais votre diaphragme participe aussi au brassage mécanique des aliments et joue un rôle de pompe vasculaire pour le retour veineux.

Lorsqu’il s’abaisse, il exerce une pression sur l’ensemble du tube digestif. Cela cause un effet de pompage qui propulse le retour veineux. Votre ostéopathe s’assure alors que votre diaphragme dispose d’une bonne mobilité. Ce qui passe par vérifier ses attaches au niveau des côtes et des lombaires. Mais aussi sur l’ensemble de votre cage thoracique et sur vos cervicales, pour son innervation.
Si les symptômes douloureux s’aggravent, ou s’installent, une prise en charge médicale est nécessaire. L’ostéopathie agit alors en complément pour soulager les douleurs.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/dyspepsie-mauvaise-digestion/definition-causes-symptomes-dyspepsie#:~:text=Qu’est%2Dce%20que%20la%20dyspepsie%20%3F&text=La%20dyspepsie%20se%20manifeste%20par,parle%20alors%20de%20dyspepsie%20fonctionnelle.[]
  2. https://sante.lefigaro.fr/sante/examen/fibroscopie-digestive/comment-se-deroule-fibroscopie[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire