Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Traiter naturellement la diverticulose colique grâce à l’ostéopathie

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
diverticulose colique ostéopathie
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Vous souffrez de diverticulose colique accompagnée de troubles du transit ? D’alternance de constipation puis de diarrhées ? De douleurs abdominales, ballonnements, etc. ?

Cette maladie diverticulaire, aussi connue sous le nom de diverticulose sigmoïdienne, est une affection généralement silencieuse. Mais qui peut s’accompagner de désordres digestifs bien réels. Manifestations qui sont liées aux troubles moteurs qui ont causé les diverticules.
Mais qui ne sont pas dues à ces petites poches elles-mêmes.

Il est donc important d’agir sur les causes de vos diverticules, pour éviter qu’elles ne se développent davantage. Et que vous ne déclenchiez une crise de diverticulite. Comme 10 à 20% des personnes qui souffrent de diverticulose colique.

L’ostéopathie permet de vous soulager au quotidien. Et d’éviter une escalade vers la diverticulite et la fragilisation de vos organes digestifs.

Pourquoi l’ostéopathie peut-elle agir sur votre diverticulose colique ?

Les diverticules apparaissent à la suite d’écarts de pression importants à l’intérieur du côlon. Une pression qui provoque des hernies sur des zones de faiblesse de la paroi de votre côlon. Du fait de l’étirement connu par ces zones fragiles, notamment lors de la constipation.
En effet, lorsque vous êtes constipé·e, la paroi de votre côlon s’étire et son élasticité augmente. Un plus grand effort de contraction doit être fait pour évacuer des selles trop dures. Mais aussi pour aider la progression des selles moins volumineuses dans leur trajet. Ce qui crée à la longue un écart de pression considérable au sein du côlon. Et favorise l’apparition de hernies dans les zones les plus fragiles de la paroi. Et donc l’apparition de diverticules.
Ainsi, les soins en ostéopathie agissent sur votre constipation et votre transit. Afin d’éviter une multiplication de vos diverticules et une aggravation en diverticulite.

Comment l’ostéopathie agit-t-elle pour traiter votre diverticulose sigmoïdienne?

Il s’agit principalement d’agir sur votre constipation si vous souffrez de diverticules. Et ainsi d’opérer un travail de fond pour réduire le phénomène favorable à leur apparition et leur aggravation.

Améliorer votre transit

Assurer un péristaltisme optimal

Après votre repas, votre nourriture circule à travers vos organes digestifs sous la forme d’un bol alimentaire. Un liquide formé de votre nourriture broyée, imprégnée par votre salive.
Et son transit à travers votre viscères est essentiel dans le mécanisme de digestion. On parle de péristaltisme, cette action de balayage interne. Un blocage ou un ralentissement entraîne petit à petit un état de constipation.
Ainsi, votre ostéopathe va chercher à soutenir ce péristaltisme et s’intéresse à la motilité de l’intestin.
Pour agir dessus, des techniques d’ostéopathie viscérale sont réalisées en douceur, car la zone peut-être sensible. Grâce à ces manipulations, votre ostéopathe peut travailler plusieurs organes éventuellement perturbés. Et qui sont susceptibles d’améliorer votre transit une fois leur fonction optimale retrouvée.

Libérer l’espace interne pour accompagner votre système digestif

Votre ostéopathe suit le trajet emprunté par votre bol alimentaire. De l’estomac, jusqu’à la partie terminale de votre côlon qui forme une boucle, appelée colon sigmoïde.

Il s’agit de vérifier vos structures, afin que la mécanique physique de la digestion soit optimale.

C’est la raison pour laquelle votre ostéopathe travaille sur votre diaphragme. En effet, celui-ci intervient dans votre respiration, mais aussi dans le mécanisme de brassage alimentaire.
Un dysfonctionnement du diaphragme peut donc perturber son rôle de pompage et irriter votre digestion.

Il s’agit de lui redonner son amplitude d’action. Ce travail se fait à partir de vos côtes, du milieu de votre dos et ce jusqu’à votre bassin. Qui est aussi vérifié au passage, puisque votre gros intestin chemine aussi sous cette structure.

Il est possible que votre ostéopathe vous demande une respiration exagérée sur quelques secondes. Afin de s’assurer du bon placement de votre diaphragme retrouvé.

Soutenir votre microbiote intestinal

Votre microbiote intestinal est essentiel au fonctionnement digestif. Une constipation chronique peut venir perturber cet équilibre. Inversement, un déséquilibre de votre microbiote peut favoriser la constipation. Et ainsi créer un terrain propice au développement de diverticules.

Votre ostéopathe agit sur cet axe par l’intermédiaire de votre système nerveux. Car votre côlon possède une première innervation qui provient du bas de votre dos et de votre bassin. Plus particulièrement des lombaires et du sacrum. Ainsi qu’une autre innervation par le nerf vague, qui provient de votre crâne.

Ces innervations font partie du système nerveux autonome. Un mécanisme neurologique inconscient, qui s’occupe entre autres de votre digestion et de votre respiration. Il participe ainsi au fonctionnement de vos intestins et donc de votre digestion.

Grâce à des techniques douces et adaptées, votre ostéopathe agit pour rétablir l’équilibre de votre sphère digestive. Soins localisés au niveau de votre crâne, colonne et de votre sacrum.

Agir sur la fatigue et le stress

Les soins en ostéopathie permettent également de poser une meilleure base pour récupérer de votre fatigue. Et améliorer la gestion de votre stress. Ainsi, par effet domino, cela permet de soigner votre constipation.

En effet, le sommeil impacte la santé de vos intestins. Notamment car il influe sur la gestion du stress. Et nous l’avons vu précédemment, votre cerveau et vos intestins sont connectés par l’intermédiaire du nerf vague.

Ainsi, l’information du stress est relayée à votre système intestinal. Ce qui risque de générer des troubles et ainsi de favoriser le développement de vos diverticules dans votre colon. Tout comme d’autres maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.

Votre ostéopathe vient libérer votre système nerveux autonome et le soulager de ses compressions et tensions diverses. Pour favoriser votre endormissement. Et optimiser votre gestion autonome du stress. Votre corps est ainsi plus résistant aux agressions extérieures qu’il va mieux savoir gérer.

Diagnostic, complications et confusion

Diagnostic, où comment savoir si j’ai des diverticules ?

Le plus souvent, les diverticules sont découverts par hasard lors d’une imagerie abdominale. Examen souvent réalisé pour un autre motif : douleurs abdominales, sang dans les selles, constipation chronique, etc.

Ou encore, lors d’un bilan de santé qui comprend une coloscopie.
Notamment à partir de 45/50 ans, dans le cadre du dépistage du cancer colorectal1. C’est d’ailleurs lors de ce contrôle que peuvent être identifiés, en plus de diverticules, des polypes. Une autre excroissance localisée au niveau du gros intestin. Mais qui diffèrent par leur traitement, car ces polypes sont plutôt des lésions, souvent précancéreuses.

La coloscopie permet de suivre l’évolution dans le temps de la diverticulose. Une prise de sang sert en général à confirmer le caractère inflammatoire. D’autres examens d’imagerie peuvent être prescrits selon les signes que vous présentez et vos antécédents : scanner, IRM, etc. Votre médecin généraliste vous prescrit alors l’examen le plus adapté à votre cas.

Complications : de la diverticulose colique vers la diverticulite

Selon son évolution, un vaisseau sanguin à proximité d’un diverticule peut se fragiliser et se rompre. Il s’agit de la cause la plus fréquente de perte de sang par l’anus.
La majorité des saignements cessent spontanément, mais un premier épisode en annonce souvent d’autres.

Ces signes doivent vous amener à consulter. Car ils peuvent aussi être le signe d’une aggravation vers la diverticulite. Aussi appelée sigmoïdite diverticulaire.

D’ailleurs, si à cela s’ajoutent d’autres symptômes, il est urgent de consulter :
douleurs, brutales et intenses, dans la partie inférieure gauche du ventre et/ou au-dessus du pubis,
fièvre,
nausées et vomissements,
atteintes de la vessie : difficulté à uriner, ou au contraire mictions fréquentes. Voire de véritables infections urinaires.

En effet, vos diverticules peuvent devenir inflammatoires et s’infecter. Et alors générer d’autres complications : perforation, migration de l’infection, etc.

La fatigue est également un symptôme souvent évoqué en cas de sigmoïdite diverticulaire.

Diverticulose colique ou colopathie fonctionnelle

La symptomatologie est semblable aux manifestations retrouvées dans la colopathie fonctionnelle. Que vous connaissez peut-être mieux sous le nom de Syndrome de l’Intestin Irritable, le SII. Ou encore Syndrome du Côlon Irritable, le SCI.

Certain·es spécialistes estiment d’ailleurs que la diverticulose colique est une forme de syndrome de l’intestin irritable. Présent simultanément à la diverticulose.

Vous pouvez d’ailleurs l’entendre formulée sous d’autres appellations, comme la maladie diverticulaire symptomatique non compliquée. Ou bien avec la précision diverticulose colique non compliquée. Pour indiquer qu’elle n’est pas la diverticulite.

Diverticulose colique et prévention : par quelles autres moyens agir ?

Le traitement de la diverticulose repose essentiellement sur la prévention de son évolution. Le but est de limiter les efforts du côlon et les contraintes sur celui-ci lors de la digestion.
Elle repose sur les mêmes mesures que celles pour prévenir la constipation :
une hydratation suffisante et régulière afin d’éviter la formation de selles trop dures,
une alimentation équilibrée, riches en fibres, et pauvres en sucres et aliments ultra-transformés,
et une activité physique régulière.

Alimentation et diverticulose colique : quels aliments interdits pour les diverticules ?

Si la cause exacte de la diverticulose colique n’est pas connue actuellement, l’alimentation semble jouer un rôle. Ainsi, afin de prévenir le développement des diverticules, il est recommandé de :
réduire sa consommation de sucres raffinés,
et éviter les aliments ultra transformés.

Mais au contraire de privilégier une alimentation variée et riche en fibres. C’est-à-dire légumineuses, produits céréaliers complets, fruits secs et certains fruits et légumes.

En effet, les fibres ont un rôle de régulation du transit et limitent le risque de constipation chronique. Ainsi, une diminution de l’apport en fibres implique des selles moins volumineuses, donc une progression des déchets plus difficile. Ce qui nécessite des contractions plus importantes des muscles du côlon. Et crée à la longue un écart de pression considérable.

Cependant, chaque personne possède des caractéristiques alimentaires qui lui sont propres.
Certain·es spécialistes gastro-entérologues et allergologues peuvent vous accompagner.

Sport/gestion du stress/Respiration

La sédentarité et le manque d’activité sont également en cause dans la constipation et les troubles du transit. Mais également la reprise et la pratique du sport.
En effet, lors de l’exercice, votre corps pompe plus de sang vers les muscles. Ce qui diminue pendant un lapse de temps les autres fonctions, considérées comme non prioritaires sur le moment. Comme la digestion par exemple.

L’idée n’est pas de vous inviter à réduire votre rythme, mais de vous encourager à le maintenir. Pour cela, votre ostéopathe va adapter ses soins en fonction de votre besoin.

Le traitement va notamment viser à :

optimiser la bonne vascularisation des organes,
favoriser la mobilité des viscères,
agir sur vos éventuelles adhérences cicatricielles, qui peuvent créer des tensions et impacter votre système digestif,
relâcher votre diaphragme.

Ces actes sont réalisés sur votre sphère crânienne, viscérale et vertébrale. Grâce à des manipulations douces, adaptées à la zone.

L’essentiel

La diverticulose colique est une maladie inflammatoire qui signifie que des diverticules sont présents dans votre colon. Elle est bien souvent silencieuse, mais peut s’accompagner de troubles digestifs. Troubles qui sont d’ailleurs souvent en cause dans l’apparition de vos diverticules plus qu’en conséquence de ces dernières.
Une diverticulose sigmoïdienne peut s’aggraver et entraîner une diverticulite, voire une diverticulite aiguë. Soit une inflammation et une affection de vos diverticules. Dans ce cas, une prise en charge médicale d’urgence est nécessaire.
Afin d’éviter cette situation, il est essentiel d’agir sur les causes et de vous soulager des douleurs des diverticules. Et surtout de prévenir leur développement.
Pour cela, un travail doit se faire sur le facteur principal d’apparition de ces excroissances : la constipation.
Ainsi, grâce à des techniques adaptées, votre ostéopathe réalise un travail de fond pour vous faire :
regagner en mobilité en interne,
accompagner le trajet complet de votre bol alimentaire à travers votre organisme,
détendre les différentes structures influentes sur l’ensemble de votre système digestif.
Un travail de fond sous-entend souvent plusieurs séances. Il s’agit en effet de travailler sur plusieurs structures et d’observer les changements opérés par votre corps entre les soins. Mais aussi de s’assurer de la pérennité du traitement ostéopathique.
Aucun toucher rectal n’est effectué par l’ostéopathe lors des soins, qui sont réalisés à distance. Afin d’agir plus efficacement sur les causes de ces diverticules. Et soulager l’ensemble de vos organes affectés.
Ainsi, vous pourrez gagner en confort au quotidien, et éviter l’aggravation vers la diverticulite.

Notes et références

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-col[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire