Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Compression du nerf sciatique poplité externe (SPE) et ostéopathie

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
spe compression nerf sciatique poplité externe ostéopathie
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Vous ressentez des fourmis dans la jambe ? Particulièrement derrière le genou ? Pour lever votre pied lors de la marche, vous devez faire un effort important ? Et notamment après une posture accroupie, ou les jambes croisées ?

Il se peut que votre nerf sciatique soit mis à mal. On l’appelle aussi nerf sciatique poplité externe, SPE. Ou nerf fibulaire commun. Il est alors comprimé au niveau de la tête du péroné1.

C’est le syndrome compressif le plus fréquent du membre inférieur. Et c’est tout le sujet de cet article.

Zoom sur le nerf sciatique poplité externe

Qu’est ce que le SPE ?

C’est un syndrome canalaire: le nerf est comprimé sur son trajet. Il peut aussi bien concerner les nerfs des membres inférieurs que supérieurs.

Le nerf sciatique poplité externe est une bifurcation du nerf sciatique, sur la partie externe du genou. On le retrouve plus précisément à l’arrière de la tête du péroné, sous un muscle qui le recouvre et forme un canal.

Ce nerf intervient à plusieurs niveaux :

  • lors des mouvements de votre pied et de votre jambe. Lors de la flexion dorsale du pied notamment : lorsque votre pied pointe vers le haut.
  • dans l’extension de vos orteils et la rotation de votre pied.
  • dans la sensibilité externe de votre jambe. Ainsi, une compression dans cette zone peut expliquer des difficultés pour lever le pied lors de la marche. Ou des sensations désagréables sur la partie externe de la jambe.

Sa situation l’expose alors facilement aux irritations et compressions.

Sciatique ou SPE ? Quels sont les symptômes du nerf sciatique poplité externe ?

Diverses manifestations peuvent vous faire suspecter une compression du nerf sciatique poplité externe sur son trajet :

  • Difficultés à marcher. Lever le pied et les orteils vous demande alors un effort conséquent.
  • Sensation de brûlure, fourmis, démangeaisons sur la partie externe de la jambe.
  • Impression de jambes lourdes.
  • Sensibilité au niveau du genou, comme une impression de resserrement ou d’étau..

Il est fréquent de d’abord penser à une sciatique. Et légitimement d’ailleurs, puisqu’il s’agit de la même zone.
Mais la différence réside dans le point de départ de la douleur.

Si vous souffrez d’une sciatique, la douleur part des lombaires où la compression se situe. Puis, elle descend le long de la fesse et de la cuisse arrière. La douleur continue ensuite sur le côté de la jambe, jusqu’au pied.

Lorsque le nerf sciatique poplité externe est comprimé, la douleur est localisée sur le côté de la jambe.

Les causes d’une compression du nerf sciatique poplité externe

Les causes de la compression du nerf sciatique poplité externe sont multiples.

Une posture inadaptée

Il s’agit de la cause la plus courante. Ici, le nerf est comprimé contre le péroné dans certaines positions. On pense notamment à la position prolongée à genoux ou encore la position accroupie. Mais aussi à la station assise jambes croisées ou encore en tailleur.
On retrouve d’ailleurs souvent cette compression dans certains métiers. Ce syndrome est d’ailleurs reconnu comme maladie professionnelle.

Une intervention chirurgicale

La compression du SPE peut survenir à la suite d’une intervention chirurgicale au niveau du genou. Comme lors de :

  • la pose d’une prothèse,
  • ou d’une ligamentoplastie : c’est le remplacement d’un ligament rompu.

Un traumatisme

  • Un choc direct sur le genou peut causer une compression. Ces chocs sont des traumatismes, produits notamment lors d’un accident, d’une pratique sportive, d’une chute, d’un mauvais mouvement, etc.
  • Un choc indirect, c’est-à-dire à distance de la zone affectée par la compression. L’exemple type est celui de l’entorse à la cheville. Celle-ci peut provoquer un étirement du muscle qui recouvre le nerf poplité qui le comprime alors.

Une perte de poids récente

Le péroné est constitué de tissu adipeux. Ce tissu conjonctif, constitué de cellules, joue notamment un rôle d’amortisseur. La perte de poids peut favoriser l’altération de ce tissu. Ce qui fragilise la zone.

Une compression intrinsèque

Un kyste poplité peut aussi causer une atteinte du nerf sciatique poplité externe. Appelé aussi kyste synovial. Il comprime alors la zone des membres inférieurs et cause ce type de dommage.

Une autre atteinte

Certains troubles peuvent favoriser ce syndrome. Ils peuvent alors atteindre l’articulation ou le nerf directement. C’est le cas du diabète, des atteintes de la thyroïde2, ou encore de la polyarthrite rhumatoïde.

Diagnostic du syndrome du nerf sciatique poplité externe SPE

Votre médecin réalise le diagnostic. Qui consiste à effectuer un examen clinique de votre genou et de la jambe. Avec notamment la recherche :

  • d’un éventuel déficit moteur du pied,
  • et d’une perte de sensibilité au niveau de la face externe de la jambe.

Des examens complémentaires sont parfois nécessaires. Ceux-ci permettent notamment d’identifier un éventuel kyste.
Une radiographie lombaire peut aussi être pratiquée pour écarter une hernie discale.

Un électromyogramme, dit EMG, permet, quant à lui, d’affirmer ou d’infirmer le diagnostic de compression canalaire.

Une infiltration est proposée dans certains cas comme traitement. Mais lorsque tous les traitements ont échoué, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire. On parle de neurolyse du nerf sciatique poplité externe.

Traitement naturel d’une compression du nerf sciatique poplité externe

Avez-vous pensé à consulter votre ostéopathe ? La pratique de l’ostéopathie présente en effet des avantages sur bien des aspects dans le traitement des compressions nerveuses.

« D’abord, l’approche non-médicamenteuse permet de réduire rapidement l’effet inflammatoire qui provoque l’irritation du nerf. Mais afin de vous soulager efficacement de ce syndrome, il faut également veiller à en traiter les causes.

Votre ostéopathe est à même d’identifier et de traiter les différents troubles pouvant être à l’origine de la compression nerveuse, parfois chronique. »

Alexandre Chaptal

Que peut l’ostéopathe quand l’opération chirurgicale est nécessaire ?

Dans certaines situations, comme un traumatisme important ou une incapacité à marcher, une intervention chirurgicale peut en effet être nécessaire.

Et la prise en charge en ostéopathie trouve alors sa place en accompagnement de l’acte chirurgical. En effet, les soins vont faciliter la récupération du corps et sa cicatrisation.

Cette médecine douce vous aide à récupérer, ainsi qu’ à reprendre une activité physique plus rapidement. Elle agit notamment sur :

  • la cicatrisation. Elle évite notamment les adhérences cicatricielles.
  • la libération des tensions musculaires et le réajustement des articulations à distance. Elle offre ainsi plus de mobilité pour limiter les compensations.
  • le drainage et la bonne évacuation des produits utilisés pour la chirurgie, grâce à des techniques vasculaires et viscérales.

Compression du nerf SPE : que fait l’ostéopathe ?

La priorité est de soulager vos douleurs et vos gênes. Pour ensuite identifier et traiter les causes à l’origine de la compression.

Pour cela, il est souvent nécessaire de détendre les muscles, réajuster les articulations. Ou encore d’effectuer un travail viscéral. Toutes ces investigations ont pour objectif de libérer la compression du nerf qui provoque ce syndrome.

Soulager l’inflammation et la douleur nerveuse

Lorsqu’un nerf est comprimé, cela provoque une inflammation. Elle peut être locale, ou présente tout du long de son trajet d’innervation.

Dans le cas d’une compression du nerf SPE, l’inflammation s’étend à la partie externe de la jambe. C’est alors que fourmillements, sensations de brûlure et engourdissements peuvent se faire ressentir.

« L’ostéopathe procède ici en douceur pour décomprimer le nerf au niveau du péroné en vue de réduire l’effet inflammatoire. Son travail concerne aussi le genou et les éventuels traumatismes qui peuvent engendrer une inflammation étendue au genou.»

Alexandre Chaptal

Vérifier le système musculaire

Votre système musculaire permet le mouvement et la mobilité de vos articulations. Seulement, il arrive que ce système soit en difficulté.

Cela peut être le cas lorsque vous sollicitez vos muscles de manière répétée, au sport ou au travail par exemple. Ce qui provoque des tensions, et génère une instabilité de votre genou. Qui est alors plus facilement exposé aux traumatismes.

C’est le cas également des muscles de la cheville, du bassin, mais aussi du dos.

Votre ostéopathe détend alors certains muscles, en stimule d’autres, et travaille sur leurs enveloppes faciales.

Le but est de limiter l’asymétrie entre les différentes chaînes musculaires antagonistes. C’est-à-dire entre les différents groupes musculaires qui réalisent des mouvements contraires. Comme par exemple le quadriceps en avant de la cuisse et les ischios-jambiers en arrière.

Corriger le déséquilibre postural

La posture comprend les éléments qui vous permettent de vous maintenir debout. Votre genou en fait partie. Il agit sur votre mobilité et votre stabilité debout à travers le lien entre vos structures : pied/cheville et bassin/colonne vertébrale.

« Lorsque vous souffrez d’un déséquilibre postural, cela peut engendrer des troubles au niveau des systèmes musculaire, ligamentaires et osseux. Votre ostéopathe attache ainsi une attention particulière à tous ces éléments.
Le but ? Identifier et traiter les contraintes qui ont un impact sur votre posture. Notez que le praticien doit également vérifier le système postural global et la proprioception. »

Alexandre Chaptal

La proprioception est votre perception, consciente ou inconsciente, de la position de votre corps dans l’espace.

Votre ostéopathe vient ainsi vérifier l’ensemble de vos entrées posturales afin de déterminer une influence éventuelle sur votre posture. Pour vous soulager en douceur, à travers cet équilibre retrouvé. Et prévenir la récidive.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/p%C3%A9ron%C3%A9/15284
    []
  2. https://www.vidal.fr/maladies/metabolisme-diabete/hypothyroidie.html[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire