Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Troubles de la voix, aphonie, dysphonie : qu’apporte l’ostéopathie ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
troubles voix ostéopathe aphonie dysphonie
Approuvé par un·e ostéopathe DO

La voix reflète votre personnalité, vos humeurs. Elle vous permet d’échanger, de vous faire entendre. Ce n’est généralement que lorsque celle-ci est altérée ou vous laisse complètement aphone que son importance fait sens.

Se retrouver sans voix, c’est un peu être dépourvu·e de liberté, c’est parfois se sentir enfermé·e. Mais c’est aussi et surtout très handicapant au quotidien.

Les causes des problèmes de voix sont multiples et peuvent toucher tout le monde. Notamment les personnes qui exercent des professions où la voix est utile. Mais aussi les personnes exposées à un environnement nocif pour les cordes vocales.
Enfin, les personnes qui souffrent d’affections ORL peuvent également présenter des troubles de la voix.

Mais qu’est ce qui cause les aphonies et les dysphonies ? L’ostéopathie peut-elle vous rendre votre voix ?
C’est ce que nous abordons dans cet article.

Suivez-nous, on vous montre le chemin pour retrouver votre voix.

Reconnaître les symptômes des troubles de la voix

Deux catégories peuvent définir les troubles de la voix : les dysphonies et les aphonies.

Les dysphonies

« Dys », indique une anomalie, un dysfonctionnement.
« Phonie » représente tout ce qui est relatif à la voix.
Il s’agit donc d’un dysfonctionnement de la voix.
Bien souvent, il se caractérise par une voix cassée ou voilée, une voix rauque. Une tonalité qui tire vers les graves ou les aigus, une voix enrouée ou encore fatiguée.

« Les dysphonies, sont variées puisque les sons peuvent être émis, mais ils sont relativement éloignés de votre voix habituelle. »
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO

Les aphonies

Là aussi, « phonie » se trouve dans les racines de ce mot. Mais il est précédé du préfixe « a », un préfixe privatif.
Ainsi, aphonie s’emploie lorsque vous êtes dépourvu·es de voix. Ce trouble est caractérisé par un niveau sonore vocal qui ne dépasse pas le chuchotement. C’est donc une extinction de voix.

Les symptômes fréquents des aphonies et des dysphonies

En général, ces troubles s’accompagnent des symptômes suivants :

  • Laryngite (inflammation du larynx)
  • Enrouement, voix rauque
  • Difficultés à être entendu·e
  • Difficultés à parler fort
  • La voix se fatigue facilement
  • La voix se casse
  • Paresthésie dans la gorge (des fourmillements)
  • Douleurs dans le cou
  • Hemmage (lorsque l’on se racle la gorge)
  • Sécrétions abondantes (salivation)

Mais qu’est-ce qui cause les troubles de la voix ?

« Les troubles de la voix peuvent avoir plusieurs origines : acquises ou congénitales. Comprenez ici que ces troubles peuvent survenir et se développer suite à un traumatisme, à un malmenage ou à une autre pathologie ou à contrario, si l’origine est congénitale, d’une anomalie au niveau des cordes vocales présente dès la naissance. »
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO

Les causes des aphonies et dysphonies acquises

Les traumatismes

Ici, la voix est modifiée ou se coupe suite à un coup ou à un traumatisme direct sur la gorge. Un accident de la voie publique ou une pratique sportive par exemple peuvent causer ce trouble.

La laryngite aiguë

La laryngite aiguë est une inflammation aiguë des muqueuses du larynx1, souvent virale.
Cette atteinte se traite généralement avec du repos et une bonne hydratation. Parfois, des anti-inflammatoires sont prescrits.

Les dysphonies fonctionnelles

Il s’agit ici d’un surmenage vocal qui entraîne le plus souvent une voix plus ou moins voilée ou affaiblie. Ce trouble peut varier dans le temps et s’aggrave lors de périodes d’usage intensif de la voix. Les troubles s’atténuent généralement après une phase de repos vocal.

« Lors de l’usage intensif de la parole ou du chant, la fatigue vocale s’accompagne d’une sensation d’endolorissement du larynx rendant l’effort vocal pénible. Le traitement se fait par rééducation phonique accompagné de cours de chant dans le cas où le patient serait chanteur. » Clément Arnaudon

Le coup de fouet laryngien

Le coup de fouet laryngien correspond au moment où la voix se casse brutalement lorsque vous criez ou hurlez. Un hématome se forme alors sur une corde vocale. Et cela entraîne une aphonie et parfois même des douleurs à la gorge.

« Ici, il est impératif de reposer sa voix afin d’éviter les séquelles. Parfois, un traitement par corticoïdes et une rééducation peuvent être nécessaires, il faut alors en discuter directement avec votre médecin, ou ORL, qui lui seul pourra vous faire la prescription adaptée. »
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO

Les nodules

Les nodules sont comme des petites ampoules sur les cordes vocales. Ils apparaissent suite à un frottement lié à une mauvaise utilisation des cordes vocales. Les nodules nécessitent de mettre au repos la voix. Également, une rééducation orthophonique est nécessaire. Mais avec un traitement, ces nodules se résorbent plutôt facilement.

Les polypes

Il s’agit d’une tumeur bénigne des cordes vocales qui empêche la bonne fermeture de celles-ci. Généralement, la voix est ici râpeuse, forcée et vous pouvez avoir à pousser en intensité pour compenser. Les polypes se traitent par chirurgie ainsi que par rééducation.

Les granulomes

Les granulomes sont des petits grains qui se forment sur les cordes vocales suite à une irritation. Il est fréquent qu’une intubation ou un reflux gastro-œsophagien (RGO) cause cette irritation. Ainsi, il faut traiter ce RGO afin d’améliorer les symptômes et reposer sa voix.
Par ailleurs, l’ostéopathie apporte de nombreuses solutions pour traiter ces reflux gastro-oesophagien.

L’œdème chronique

L’œdème chronique est causé par une maladie du larynx chez le fumeur. Un œdème se forme et vient alourdir les cordes vocales. Cela tend à rendre la voix rauque, grave et peu puissante.

Le cancer des cordes vocales

« Un cancer des cordes vocales peut se révéler par une dysphonie persistante et il faut savoir qu’il est indolore lorsqu’il est encore localisé à la corde vocale. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas attendre d’avoir mal à la gorge lorsque l’on est enroué pour agir et consulter un spécialiste ORL ou un phoniatre. »
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO

Les causes des aphonies et dysphonies congénitales

Plusieurs troubles peuvent être à l’origine des aphonies et dysphonies congénitales. Il peut s’agir de kystes épidermoïdes ou de vergetures. Mais aussi d’une micro palmure qui est une petite membrane sur les cordes vocales. Ou encore de sulcus glottidis, c’est-à-dire des sillons qui parcourent les bords des cordes vocales.

« Si nous savons que les dysphonies et aphonies par lésions congénitales sont causées par un trouble ou une anomalie présente dès la naissance sur les cordes vocales, il est à noter que ces lésions ne se manifestent souvent qu’une fois adulte, à la suite d’un facteur déclenchant. »
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO

Ostéopathie et troubles de la voix : que fait l’ostéopathe ?

De nombreux remèdes de grand-mère pour les extinctions de voix existent. Mais ceux-ci ne traitent généralement pas les causes de vos problèmes de voix. Ils soulagent seulement les symptômes.

De façon naturelle, l’ostéopathie peut traiter les problèmes de voix.
Néanmoins, elle seule ne peut résoudre le problème. Les soins ostéopathiques doivent souvent être couplés au travail de l’orthophoniste.

En revanche, dans certains cas, comme un cancer de la gorge ou certaines malformations congénitales, l’ostéopathie peut seulement vous soulager.
Il est donc préférable, dans ce cas, de consulter également votre médecin.

Rééquilibrer les tensions musculaires

Votre ostéopathe s’assure d’abord du bon équilibre des tensions musculaires du pharynx et du larynx. Il est aussi important de vérifier le bon fonctionnement de la mâchoire, et notamment d’y rechercher une hyperfonction. Il peut s’agir de bruxisme, qui correspond au fait de grincer des dents. Mais aussi d’hypertonie linguale​ ou encore d’une hyperfonction vocale.

« Nous travaillons également sur l’éveil sensitif et moteur de ces zones, bien souvent méconnues des patients. ».
Clément Arnaudon

Travailler sur la posture globale

L’ostéopathe travaille ensuite sur la posture générale de votre corps. Le larynx fait en effet partie de grandes chaînes musculaires et aponévrotiques, les enveloppes des muscles et organes . L’organisme emploie ces chaînes dans son fonctionnement normal. Mais aussi lorsqu’il cherche à compenser les différentes restrictions. Notamment musculo-viscéro-aponévrotiques.

« Pour faire, simple ces chaînes nous permettent d’assurer toutes nos fonctions de manière normale quand tout va bien (respirer, manger, parler, se déplacer, etc.) mais aussi de s’adapter dès qu’il y a une restriction afin de continuer d’assurer ces fonctions. Il est donc essentiel d’assurer un traitement global afin d’avoir une action sensiblement efficace sur le larynx. » Clément Arnaudon

Ainsi, votre ostéopathe est amené·e à traiter d’autres zones du corps si celles-ci entrainent un déséquilibre postural global. Voilà pourquoi l’ostéopathe vous manipule parfois ailleurs que là ou vous avez mal.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/laryngite-177181[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Commentaires

  • Borau simone says:

    Bonjours. J’ai 54 ans .J’ai étais opérée de l’épaule le 15 janvier 2021.Une quarantaine de jours après a apparu mon problème de voix .Au début s’était juste un petit accent alsacien et maintenant avec l’évolution je ne peut presque plus parler ,plutot une voix aigue ,c’est plus facile pour moi de chuchoter par contre j’arrive a poussées ma gueulante. Jai passer un scanner pour éliminer la suspicion d’un AVC .J’ai consultée un ORL pour vérifier si mes cordes vocales fonctionnent correctement et pour éliminer toutes traces de nodules etc susceptible de bloquer celles ci . Je suis en attente d’un scanner thoracique et d’un bilan pneumo .l’orl ma aussi recommandé d’aller voir un phoniatre. .Je fais des séances d’orthophonie . Elle ma recommandée d’aller voir un ostéopathe pour assouplir mon diaphragme .Quant pensez vous Quant a ma toubib elle se demande ce qu’il va pouvoir m’apporté .Je ne sais plus quoi faire pour récupérée ma voix . Je commence a perdre espoir car on me balade d’examen en examen et personne me donne de véritable réponse Est ce que cela peu etre due a cause de l’intubation ? si oui , qui peu me le confirmer ? Que penser vous de ma situation? merci de votre soutient

    • Cabinet B says:

      Bonjour Mme Borau

      Merci pour votre commentaire.
      Votre problème de voix peut avoir en effet plusieurs origines. Il semblerait que les examens médicaux n’ont pas révélé de lésions particulières. Nous ne pouvons pas vous confirmer si ce problème vient de l’intubation sans vous voir en consultation. Il est possible que l’intubation ait contraint les muscles du cou qui interviennent dans la phonation et la respiration. Comme conseillé, nous vous invitons à consulter un ostéopathe. Son travail sera de soulager en effet le diaphragme, qui est important dans la respiration mais aussi dans la phonation. Il va également travailler sur ce que l’on appelle la loge viscérale du cou (la trachée, l’œsophage, les muscles du cou et des cervicales) pour vous permettre d’enlever les blocages pouvant perturber la voix.

      Cordialement

      L’équipe du cabinet B ostéopathie

Laissez un commentaire