Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Symbolique du nombril : centre du monde, centre de mon âme ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
nombril symbolisme symbolique
Approuvé par un ostéopathe D.O.

J’ai un nombril. Tu as un nombril. Nous avons un nombril.
Gros ou petit, large ou très étroit, replié sur lui-même ou un peu tourné vers l’extérieur. Nous avons tous un nombril.

Mon nombril, je ne le vois pas. Je ne le regarde pas. Comme s’il n’existait pas.
Je ne sais pas vraiment ce que c’est, ni pourquoi.

Le nombril, l’empreinte de mon passé

Il est là, il existe. Mais j’ai tendance à l’ignorer.
Et quand je le redécouvre, je peux être gêné·e de voir ce petit bout de chair. Ce n’est ni vraiment un trou, ni vraiment une cicatrice.
Mais alors c’est quoi ?

Parfois, le toucher me laisse une sensation désagréable.
Explorer l’intérieur de son nombril semble être une idée saugrenue qui met légèrement mal à l’aise. Jusqu’où va-t-il ? Pourquoi est-il là déjà ?

Le nombril appartient à une époque lointaine et oubliée. Une époque où, au début de mon existence, je me nourrissais à l’intérieur du ventre de ma mère.
Penser à mon nombril, c’est faire un grand bon dans le passé. Un passé dont je n’ai pas le souvenir mais qui a pourtant bel et bien existé.

Une partie du corps dévoilée

Personne n’a le même nombril.

On peut s’étonner de sa forme. En avoir peur ou être épaté·e par sa fonction primitive.

J’ai le nombril qui ressort. Chez d’autres, il rentre. Certain·es y voient même la forme d’un escargot.
Tant de formes de nombrils que de personnes uniques.

Mais le résultat, lui, reste le même.

Est-ce mal alors de se regarder le nombril ?

Il est considéré comme le centre du corps.
Même lorsque je veux décrire une douleur au ventre, je la situe par rapport à mon nombril. J’ai mal au ventre en dessous du nombril, j’ai une douleur au dessus du nombril. À gauche, à droite. Mon nombril est le centre de mon corps. Il est le centre du monde. De mon monde ?

Mais je ne dois pas en oublier les autres.

Que se passe-t-il quand mon nombril souffre ?

Mon nombril me gratte, il me fait mal.
Parfois, j’ai le nombril rouge et douloureux.

Mais pourquoi mon nombril me fait mal ?

Est-ce une façon de me rappeler que je devrais me rapprocher de mes parents ? De ma mère et des premiers mois de ma vie ?
Dois-je retrouver le sens de mes origines ? Ou ai-je une rancœur à l’égard de mes proches ?
Peut-être que je n’arrive pas à me détacher, à défaire le lien.
Il faut parfois savoir partir pour mieux s’épanouir…

Douleurs au nombril

J’ai mal au nombril.
Il m’arrive d’avoir de grosses douleurs au niveau du nombril.
Ça lance, ça picote, ça gratte.

La signification spirituelle du nombril me ramène à mes parents.
Ma douleur est peut-être le signe que j’ai du mal à couper le cordon.
J’ai peut-être peur à l’idée de me séparer de mes parents, ou de personnes que je considère comme tels.

Dans le ventre de ma mère, mon cordon m’a apporté de quoi me nourrir. De quoi vivre.
Si je ressens un inconfort au niveau du nombril, c’est peut-être la signification que je dois assouvir un besoin vital. Un besoin nécessaire à mon bien-être.

Si mon nombril suinte ou qu’il est rouge, c’est le signe d’une colère en moi.
Je me sens impuissant·e. J’oscille entre l’envie d’être soutenu·e et l’envie qu’on me laisse de l’espace.

Signification spirituelle de l’hernie ombilicale et d’autres maux

Une boule s’est logée au creux de mon nombril.

Dans sa symbolique, l’hernie ombilicale représente mon envie de me défaire de quelque chose qui me bloque. C’est peut-être le signe que je n’ose pas me détacher d’un parent. Mon besoin de me couper de l’exigence que l’on m’impose. Que je m’impose aussi peut-être.

Mais dans sa symbolique, l’hernie peut aussi, au contraire, traduire mon incapacité de me détacher de mes repères. Ou bien d’une situation dans laquelle je me sens en confiance même si elle ne me correspond plus.

Souvent, une hernie peut être le signe que je veux rompre avec quelque chose. Ou quelqu’un·e.

Si mon nombril me gratte, c’est peut-être que je souffre d’une mycose, ou d’eczéma. Peut-être que quelque chose me démange. Une émotion que je tais, une situation avec laquelle je ne suis pas en accord.

Mon nombril me parle.

La signification psycho-émotionnelle du nombril

La phobie du nombril

Certaines fois, mon nombril fait même peur. Mais pourquoi ?

Une phobie est une peur irrationnelle. Si je suis phobique de quelque chose, bien souvent, je ne peux pas l’expliquer.
Si j’ai la phobie des nombrils, c’est sûrement parce que ce dernier me rappelle une situation qui est source d’angoisse.

Je peux me demander si ma naissance a été vécue comme une expérience traumatisante par mes parents, ou par moi.
Je peux également m’interroger sur ma peur d’être seul·e, abandonné·e.

Si j’ai la phobie du nombril parce que je trouve que c’est sale, je suis peut-être en quête de perfection. Je ne veux aucun microbe, aucune tâche sur moi ou sur les autres.

Je dois exprimer ce que je ressens afin de vivre plus sereinement mon rapport à moi-même et aux autres.

Je rêve de nombril

Mon nombril représente mon individualité, mon unicité en tant que personne.

Si je rêve de mon nombril, c’est peut-être le signe que je suis trop centré·e sur moi-même. Je devrais faire l’effort de me tourner vers les autres, de m’intéresser à mon entourage.
Je dois peut-être arrêter de me “prendre pour le nombril du monde”.

Ou bien, à l’inverse, l’apparition de mon nombril dans mes rêves peut m’indiquer que je ne prends pas assez soin de moi. Je dois me recentrer sur moi-même.

Mon nombril est une cicatrice laissée par ma naissance.
En ce sens, le nombril qui apparaît dans mes rêves est peut-être le présage d’un renouveau, d’une renaissance. Cette renaissance peut être professionnelle, ou personnelle. C’est peut-être le moment pour moi de m’affranchir de mes barrières afin de m’épanouir.

Je dois m’écouter, avancer.
Me replacer au centre du monde. Exister, tout simplement.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Commentaires

  • Marion Delmaire says:

    Depuis toujours je sens que la zone de mon nombril est très sensible! Je ne supporte pas quand quelqu’un touche mon nombril et je devient très agressive! J’ai toujours caché cette partie de mon corps (si je suis assis je met un coussin pour me “protéger” ) ou avec des large t-shirts (j’ai pas de soucis du poids) .
    De coup, c’est le premier fois que j’ai vu et que j’ai lu un article sur ce sujet; Je voudrai savoir si c’est possible que j’ai vécu un micro traumatisme en tant que nourrisson?

    • Cabinet B says:

      Bonjour,
      Merci d’avoir partagé votre expérience.
      Difficile de répondre à votre question. Si c’est effet possible, rien ne nous permet d’indiquer que c’est bien le cas.

      • Ar No says:

        Je ressens plus ou moins la même chose. Je ne veux rien laisser approcher au nombril, les vêtements ça va mais c’est la peur que quelque chose entre dedans. C est vraiment bizarre, je me recule, je ne peux pas me contrôler. Y a rien de grave mais en tout cas Ça fait plaisir de voir que je ne suis pas seule dans ce cas haha !

      • Cabinet B says:

        Merci d’avoir partagé votre commentaire !

  • lili says:

    Bonsoir,

    Je faisais quelques recherches entre le lien que nous entretenons avec notre nombril, et la dimension psychologique de celui-ci, et je n’ai rien trouver qui puisse repondre a ma problematique : J’ai 27 ans, et d’aussi loin que je me souviennes, j’ai toujours eu ce tique de me toucher le nombril en effectuant le meme geste qui est tres mecanique en continu. Geste qui s’accompagne parfois encore de la sucion de mon pouce, Oui, j’ai 27 ans et il m’arrive parfois de sucer mon pouce lors de moment de grande fatigue ou de stress.
    Je sais qu’il y a un lien entre l’affectif, et l’apaisement pour le pouce, mais pour mon nombril, je n’ai jamais pu obtenir la moindre reponse de quiconque.

    • Cabinet B says:

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Chacun peut avoir sa propre signification quant aux gestes mécaniques qu’il effectue.
      Se toucher le nombril renvoi peut-être à une envie inconsciente de se recentrer sur soi ?
      Il est aussi le symbole de la transmission de la vie. Vestige du cordon ombilical et du lien avec la mère.

      Peut-être qu’en continuant vos recherches, vous en apprendrez plus.

      L’équipe du Cabinet B Ostéopathie

Laissez un commentaire