Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

La symbolique de mon squelette : charpente protectrice, noyau de l’âme

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
squelette symbolique signification
Approuvé par un ostéopathe D.O.

Mon squelette.
Mon axe. Mon soutien.

Il n’y a pas d’autre élément de mon corps qui m’apporte autant de maintien et de structure. C’est une part de moi qui symbolise mon équilibre et mon évolution.
De mon enfance jusqu’à maintenant.

Mon squelette m’a vu grandir, il a grandi avec moi. C’est à lui que je dois mon évolution. Lui qui s’adapte tant bien que mal, qu’importe les situations. Qu’importe les émotions.

Mon squelette a tant de choses à dire. Tout ce que je dois faire c’est l’écouter.

Dialogue avec un squelette. Avec mon squelette.

La symbolique du squelette, la charpente de mon propre corps

Dans sa symbolique, mon squelette est comme un coffre-fort.
Après tout, mes os sont bien là pour protéger l’étendue de mes organes.

Mon corps est soutenu en permanence grâce à mon squelette.
Et dans sa symbolique, il est une façon d’ancrer ma personnalité dans mon quotidien.

M’intéresser à mon squelette, c’est avoir la chance de pouvoir décrypter et comprendre toutes les caractéristiques de mon comportement.

Dans sa signification spirituelle, mon squelette est l’élément qui me permet de me maintenir debout. Comme la poutre d’une maison qui soutient l’ensemble.
En le regardant, je ne regarde pas seulement un os.
Je regarde aussi une articulation, un tendon, un organe, un tissu.
Mais aussi de la joie, de la tristesse, de la colère. De la vie.
Et toutes les autres choses qui sont cachées à l’intérieur. Bien protégées par mon squelette.

Envisager autrement les douleurs

Dans mon corps, c’est mon squelette qui dirige. Chaque os joue un rôle et me soutient d’une façon ou d’une autre.
En s’articulant avec l’ensemble de ses os, mon squelette me parle.

Il me raconte une histoire. Mon histoire.
Mon corps est finalement une sorte d’unité à part entière.

Lorsque qu’un ou plusieurs de mes os me font souffrir, j’envisage d’écouter ce que mon squelette veut me dire.

Quand je ressens des douleurs, c’est peut-être le signe que quelqu’un·e veut me mettre des bâtons dans les roues. Ou peut-être est-ce moi qui me complique la vie plus qu’elle ne l’est ?

Lorsque je me casse un os, c’est peut-être que quelque chose s’est brisé en moi. Ou qu’une parole ou un acte m’a brisé.

Mais le squelette, je ne peux pas l’examiner en prenant chaque élément séparément. Ce serait se couper de son importance dans la construction de mon identité.

Les os de mon squelette regorgent de moelle osseuse

Ils détoxifient mon organisme au quotidien.
Puits à minéraux, ils aèrent et oxygènent. Participent à la création des cellules de mon sang.

Entre mes os, sont mes organes. Ils les enclavent, les entourent et les enlacent.

Mon squelette, dans sa symbolique, est une façon d’envisager la possibilité que j’ai de créer la vie. Ou de la détruire.

Parfois, je peux me sentir pris·e de court, à l’étroit dans mon propre corps.
Comme si mon squelette exerçait une pression quotidienne insupportable. Entre le désir de protection et la sensation d’enfermement, la nuance est fine.
Pourtant, mon squelette l’accomplit au quotidien.

Ai-je déjà pensé à observer plus attentivement ma boite crânienne ? Ou ma cage thoracique ? Voir la solidité et la souplesse ferme de mon squelette qui s’active à chaque mouvement. Et qui protège la vie. Ma vie.
Et je ressens cette vie jusque dans ma moelle.

Peut-être ai-je eu l’occasion de me construire sur des bases saines et sereines ?

Je suis en recherche d’équilibre permanent.
Cet équilibre que l’on pourrait croire naturel, n’est pas toujours spontané dans mon squelette.
Parfois je tangue. Dans mon quotidien. Auprès de moi-même et de la personne que je suis, ou aspire à devenir.

Ma structure n’est pas assez solide. Elle est le reflet de la manière dont je me suis construit·e.
Fêlure, fracture, tout cela laisse des traces.

Cette fragilité est peut-être le signe d’une difficulté. À m’exprimer. À rester seul·e. Avec moi-même.

Mon squelette me renvoie à tout ce travail qu’il me reste à accomplir. Sur moi-même notamment.

C’est au creux de mes os que se logent mes croyances les plus intimes. Celles dont je ne connais même pas l’origine. Et qui me renvoient à mon histoire.

Quel lien avec la mort ?

Le squelette est-il un symbole de la mort ?
Et quelle est la transmission que je laisserai de mon corps à la fin de ma vie ?

Mon squelette est un symbole de mon héritage.

Se souviendra-t-on de moi ? Que dira-t-on ? Que vais-je laisser aux autres ?
Ces questions me taraudent au quotidien.
A l’inverse, peut-être que j’ai une volonté de disparaître, de me cacher.
Qu’on m’oublie et qu’on me laisse seul·e.
Mon squelette, s’il se détériore, peut avoir cette idée de s’effacer.

Derrière lui, il y a la mort. Le vide. L’inconnu.
En prendre soin, c’est entretenir son véhicule et profiter pleinement de chaque instant de la vie telle qu’elle m’est donnée.

Sans arrière-pensée et sans peur.
Juste être dans le présent.

Mon squelette : symbole de la mort, symbole de la fête

Mort et squelette sont-ils toujours synonymes ?
Dois-je associer mon squelette à la tristesse de la mort ?

Non, pas forcément.
Chacun·e interprète le squelette à sa façon. D’ailleurs, certaines cultures célèbrent la mort, bien plus qu’elles en ont peur.

Le Día de los Muertos, ou Jour des Morts, au Mexique en est la preuve.
Cette fête culturelle mexicaine célèbre la mort, le squelette d’une femme comme emblème.

Célébrer la mort, telle une vraie fête.
Association surprenante. Mais aussi douce et rassurante.

Mon squelette est bien plus qu’un ensemble d’os effrayant.

Il est symbolique de la vie. De ma vie. Durant laquelle il me porte, me soutient. Il me permet d’évoluer.

Moi aussi, je devrais le célébrer.

Un lien avec l’histoire familiale générale.

Ne dit-on pas la chair de ma chair, l’os de mon os ?
Dans la valeur que je porte à mon propre squelette, il y a une notion de racine et d’origine.

Suis-je en paix avec ma famille ? Est-ce que je me sens assez prêt·e pour avancer dans la vie ? Il s’agit peut être d’un lien brisé.
Une dispute. Une désillusion. Un dialogue que j’ai du mal à maintenir. Ou dont je ne veux pas, car je ne suis ni entendu·e, ni écouté·e, ni respecté·e.

Mon squelette est en lien avec la force et l’autorité. Enfant, j’ai grandi sous l’autorité de mes parents. Mais y avait-il confiance et protection dans cette relation ? Ou seulement des règles ? Des contraintes ? Des limites ? M’empêchant alors d’être, et de devenir.

Mes os m’encadrent, me limitent alors. Moi qui recherche amour et affection.

Rêver de squelette, quelle symbolique ?

Rêver de squelette n’est pas toujours agréable.
Ça peut parfois me terrifier, souvent m’effrayer
Je me sens menacé·e.

Pourtant, rêver de squelette n’est pas toujours signe de mauvais présage.
Au contraire. Ce squelette qui apparaît dans mon rêve est peut-être une façon de me rappeler de vivre pleinement ?

Mais quand je rêve que je déterre un squelette, cette énergie déployée à creuser au plus profond m’interpelle. S’agit-il d’une image de ce travail sur moi-même ? Cette remise en question, qui me force à creuser en moi ?

Mais quand je cherche à terrer quelque chose au plus profond de moi, alors cette fois, je rêve que je cache un squelette. Comme un secret que je ne veux pas dévoiler. Dont j’ai honte. Dont je veux me débarrasser à l’abri des regards.
Je suis affecté·e par cet acharnement à cacher quelque chose.

Mon squelette : intime ou impersonnel ?

Un squelette est un squelette.

Je peux croire qu’il est impossible de le différencier d’un autre. Et pourtant. C’est bien l’analyse de squelettes qui permet de retracer l’histoire. Mon histoire.

Mon squelette, s’il me semble interchangeable, ne l’est pas. L’étude de mes os permet d’en savoir beaucoup.

Le symbolisme du squelette est fort.
Historiquement, l’enterrement est considéré comme l’apparition des premières étapes de la civilisation.
Intéressant quand le squelette, ce n’est que des os.

Mais c’est qu’il conserve bien plus que cela.
Il contient mon âme. Il devient une entité à part entière.

Dans certaines cultures, les os des criminels sont séparés avant de les jeter dans une fosse commune. Ils sont ainsi privés de la possibilité d’être en harmonie avec leur âme.

Je suis l’architecte de ma propre vie, comme mon squelette est l’architecte de mon corps.

Je suis en paix avec mon esprit. Et avec mon squelette.

Titre 3 de l’article

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus iaculis est suscipit massa congue, et aliquam sapien feugiat. Nam ut sagittis libero, ac consectetur sapien. Sed at ante non velit rutrum egestas eget nec sem. Sed at tempus nibh. Aenean tempor, nulla sed rhoncus porta, massa tortor pretium leo, ac vulputate ipsum magna ut velit. Proin maximus, neque sit amet gravida porta, tellus dolor scelerisque nulla, at elementum nunc nisl pulvinar metus. Donec molestie pharetra

Titre 3 de l’article

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus iaculis est suscipit massa congue, et aliquam sapien feugiat. Nam ut sagittis libero, ac consectetur sapien. Sed at ante non velit rutrum egestas eget nec sem. Sed at tempus nibh. Aenean tempor, nulla sed rhoncus porta, massa tortor pretium leo, ac vulputate ipsum magna ut velit. Proin maximus, neque sit amet gravida porta, tellus dolor scelerisque nulla, at elementum nunc nisl pulvinar metus. Donec molestie pharetra

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire