Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Ostéopathe et grossesse : quand consulter

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
ostéopathe grossesse accouchement toulouse
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Durant toute votre grossesse votre suivi passe par divers professionnel·les de santé : médecin, gynécologue, obstétricien·ne, sage-femme, etc.
L’ostéopathie est complémentaire à ce suivi nécessaire. Elle ne vient pas en remplacement.

Avantage incontestable de cette médecine alternative, elle permet une prise en charge de nombreux symptômes de grossesse sans prise de médicaments. Alors que les médicaments sont fortement déconseillés aux femmes enceintes.

Ostéopathie et grossesse : trimestre par trimestre

Durant votre grossesse, vous allez vivre d’importants changements physiques, hormonaux, psychiques qui peuvent se révéler déstabilisants.
L’ostéopathie permet d’agir sur bon nombre de ces changements dans le but d’une grossesse plus sereine et épanouie.

L’action de l’ostéopathe durant la grossesse consiste à vous aider à vous adapter à ces nombreux changements :
physiologiques et hormonaux,
posturaux,
bouleversements psychologiques et émotionnels associés.

Les techniques d’ostéopathie employées pendant la grossesse sont adaptées à votre nouvel état de santé. Très douces, elles respectent votre santé et celle de votre bébé.

Mieux vaut prévenir que guérir

L’action de l’ostéopathie, si elle est très efficace en cas de douleurs, ou gênes, l’est tout autant en prévention. En effet, le travail de l’ostéopathe permet de traiter tous les dysfonctionnements. Et cela avant même que les douleurs apparaissent, plutôt utile durant votre grossesse.

Une consultation trimestrielle

« On conseille à la femme enceinte de venir consulter à chaque trimestre. On préconise aussi une séance dite de préparation à l’accouchement, quelques jours avant la date du terme.
Ces consultations permettent un déroulement optimal de la grossesse. Mais aussi une réharmonisation globale du corps et une préparation de ce dernier pour le jour J. ».

Cécile Gallart

Une complémentarité efficace

L’ostéopathie s’inscrit dans un accompagnement global. Il s’agit d’une médecine douce, non-allopathique, c’est-à-dire non-médicamenteuse.
Ainsi elle propose une alternative naturelle aux médicaments déconseillés durant la grossesse. Et si ces consultations sont bénéfiques pour vous, maman, elles le sont aussi pour bébé.

Durant la grossesse, l’ostéopathie, couplée à un accompagnement médical classique, permet de libérer vos tensions. Ainsi que de prévenir certains troubles liés à la grossesse.

En effet, votre ostéopathe vérifie que votre bassin, vos lombaires, votre système circulatoire ou encore votre crâne fonctionnent bien. De cette façon, vous retrouvez, ainsi que bébé, de l’espace et une bonne mobilité.

Identifier les blocages in-utero

« Lorsque l’ostéopathe vous reçoit durant votre grossesse, il effectue aussi un travail en amont, sur le bébé. Il va en fait particulièrement s’intéresser à sa position dans l’utérus.

Il est fréquent que les tensions que présente le nourrisson soient dus à l’accouchement ou à des mécanismes obstétricaux. C’est-à-dire à l’utilisation d’instruments. Mais il faut savoir que certains blocages sont aussi liés à des positions in-utéro. »

Cécile Gallart, Ostéopathe DO

Au-delà du traitement des symptômes

« Il s’agit en fait d’un travail préventif, tant pour bébé que pour la future maman. L’action de l’ostéopathe va au-delà du traitement des symptômes, puisqu’il cherche à déterminer les causes. »
Cécile Gallart

En somme, l’ostéopathe est à même de repérer un dysfonctionnement et de le traiter avant même que les douleurs apparaissent. Ce qui s’avère être plutôt utile durant la grossesse, avouons-le.

L’action de l’ostéopathie chez la femme enceinte

Le champ d’action de l’ostéopathie durant la grossesse est particulièrement vaste.

Vous rendre un confort immédiat

Les soins en ostéopathie durant la grossesse permettent un retour rapide au confort. Et votre confort va nécessairement avoir une influence sur la qualité de votre accouchement. Et ce, dès le début de la grossesse.

Vivre sa grossesse avec plus de confort permet également d’être plus sereine, moins stressée. Le stress est mauvais pour le fœtus, mais pour vous aussi. Retrouvez d’ailleurs notre article complet dédié au sujet : stress in-utero et risque pour le fœtus.

L’ostéopathe peut vous aider à soulager votre stress ou du moins à le gérer plus aisément. Avec un accompagnement tout au long de la grossesse, l’ostéopathie peut vous permettre de ressentir davantage de confort.

Favoriser l’accouchement eutocique

Par accouchement eutocique1, comprenez l’accouchement naturel, par voie basse, avec ou sans péridurale. Un accouchement simple, qui permet la séparation du corps maternel et fœtal. Durant les différents stades de la grossesse, l’ostéopathe peut vous accompagner afin de soulager vos troubles de grossesse. Et de libérer vos tensions physiques et émotionnelles.

Aussi, dans le cadre de votre accompagnement durant votre grossesse, seul·e l’ostéopathe cherche à évaluer la qualité dynamique de votre bassin. En effet, l’ostéopathe travaille sur la mobilité du bassin. Afin de vous aider à vivre votre accouchement dans les meilleures conditions possibles.

Veiller au confort fœtal

Bébé est déjà très réceptif·ve alors qu’iel est toujours dans votre ventre. Iel perçoit les stimuli extérieurs, comme les sons par exemple. On parle de transmission “transnatale”. Mais bébé perçoit aussi les émotions de sa mère, ses ressentis, ses goûts, etc.

L’ostéopathe veille donc au confort de la femme enceinte et par conséquent également à celui de bébé. Avec des techniques douces et sécuritaires pour votre santé et celle de bébé, l’ostéopathe agit sur les structures voisines de l’utérus. Cela permet d’offrir de l’espace à l’utérus et ainsi de faire de la place pour bébé.

Préserver votre sphère uro-gynécologique

« Le suivi en ostéopathie durant la grossesse permet également d’anticiper des déséquilibres potentiels. On pense notamment à la sphère uro-gynécologique (le périnée, le coccyx, etc.), qui est fortement sollicitée durant la grossesse. »
Cécile Gallart

Penchons-nous à présent sur l’action de l’ostéopathie et ses bienfaits en fonction des trimestres de grossesse.

Ostéopathie et grossesse : la consultation du 1er trimestre

Fausse couche et ostéopathie

Une séance d’ostéopathie au cours du premier trimestre ne comporte aucun danger pour bébé. C’est une question tout à fait légitime et souvent posée.

« Il existe effectivement un risque de fausse couche plus important dans les trois premiers mois de gestation. Cependant, l’ostéopathie ne peut en aucun cas induire une fausse couche prématurée. Toutes les techniques ostéopathiques utilisées durant la grossesse sont des techniques douces et non-invasives pour le bébé. »

Cécile Gallart

La crainte de la fausse couche et tous les tabous qui l’entourent entretiennent de fausses croyances. Elle conduit également de nombreuses femmes à retarder une demande de prise en charge, et à attendre le 2ème trimestre.

« Certaines patientes nous confient avoir attendu la fin du 1er trimestre pour consulter, tout en supportant certains maux de grossesse. Il s’agit pourtant de troubles sur lesquels nous aurions pu les accompagner pour les soulager. »
Cécile Gallart

Les maux et symptômes du 1er trimestre de grossesse, qui sont liés les uns aux autres

Durant le 1er trimestre de votre grossesse, l’ostéopathe vous accompagne face aux contraintes d’adaptations que vous pouvez rencontrer. Parmi elles :

  • maux de tête,
  • manque de souffle,
  • petits malaises,
  • fatigue générale,
  • nausées,
  • vomissements,
  • sommeil,
  • excès de salive, etc.

Ces symptômes2 se traitent fréquemment par l’ostéopathie, d’autant qu’ils se lient les uns aux autres.
Par exemple, vos nausées augmentent votre état de stress, ce qui augmente votre fatigue, ce qui accentue vos nausées.
Cet état entraîne à nouveau un stress supplémentaire, générateur d’angoisses qui perturbent votre sommeil. Ce manque de sommeil augmente l’intensité de vos symptômes, et ainsi de suite.

Pour casser cette dynamique de cercle vicieux, l’ostéopathe va libérer des tensions qui vous permettront de gagner en sérénité.

Libérer les tensions, nouvelles comme anciennes

Le travail de l’ostéopathe durant une consultation pour femme enceinte, ne se limite pas aux troubles de grossesse.
Ces recherches portent aussi sur tous les dysfonctionnements antérieurs à votre grossesse.
Le but ? Éviter qu’ils ne s’accentuent et ne soient générateurs de douleurs dans les prochains mois.

En effet, une vieille chute sur les fesses par exemple peut entraîner de fortes douleurs au coccyx durant votre grossesse.

Ostéopathie et grossesse : la consultation du 2ème trimestre

Au 2ème trimestre, l’augmentation de votre volume utérin entraîne des contraintes mécaniques sur certains de vos organes.

Votre niveau de stress a un impact direct sur la manifestation de ces douleurs. De même que votre alimentation. L’ostéopathe s’applique à identifier ces douleurs, et à libérer les tensions qui en sont la cause.

« Durant cette période, les changements posturaux commencent à se voir et peuvent être source de douleur.

En prenant du volume, l’utérus remonte au niveau abdominal et refoule les organes et viscères abdominaux. C’est pour cette raison que certains troubles digestifs congestifs augmentent. Cela peut être des hémorroïdes, une constipation, des problèmes respiratoires, etc.

Le poids du ventre et de la poitrine augmentent, et cela n’est pas sans répercussion. Cela favorise notamment les adaptations posturales et la mise en tension de la chaîne postérieure. Ce qui finit par entraîner des douleurs de dos. »

Cécile Gallart, Ostéopathe DO

Mal de dos enceinte : une question physique

Une autre cause possible de vos douleurs de dos durant la grossesse ? Votre centre de gravité commence à se modifier au deuxième trimestre. Et cela peut entraîner une perturbation des tensions du rachis.

Dans le cas de maux de dos, votre ostéopathe travaille sur votre structure afin de libérer les éventuels blocages. Ce travail permet également de redonner de l’équilibre à votre posture. Cet équilibre retrouvé, vos douleurs de dos diminuent voire disparaissent.

Les hormones, à l’origine de nombreux troubles

« L’augmentation de certaines hormones provoque une détente ligamentaire et une laxité ligamentaire, pour préparer votre corps à l’accouchement. Il s’agit de la relaxine et de la progestérone.

Certaines femmes, déjà hyperlaxes, peuvent avoir une instabilité ligamentaire du bassin. On observe dans ces cas-là une augmentation des douleurs en périphérie du bassin. »
Cécile Gallart

Les troubles et symptômes du 2ème trimestre de grossesse

  • Constipation
  • Hémorroïdes
  • Brûlures d’estomac, reflux gastro-œsophagien.
  • Jambes lourdes, mauvaise circulation sanguine.
  • Douleurs ligamentaires, dans le bas-ventre et au niveau des aines
  • Douleurs de dos
  • Etc.

Ostéopathie et grossesse : la consultation du 3ème trimestre

Les raisons pour consulter votre ostéopathe durant le 3ème trimestre sont nombreuses. Si les troubles de ce dernier trimestre sont sensiblement les mêmes que le précèdent, certains peuvent s’intensifier. Comme l’envie fréquente d’uriner par exemple. Sans compter votre fatigue très certainement accrue.
Le travail de l’ostéopathe au fil des trimestres reste dans la même lignée. Durant ce dernier trimestre s’ajoute un travail spécifique de préparation de votre corps à l’accouchement.
L’ostéopathe peut aussi vous aider à vous préparer à l’accouchement.

La dernière ligne droite

« Pour cette dernière ligne droite, l’action de l’ostéopathe sera dans le prolongement du travail entrepris durant les mois précédents. Il travaille à libérer les tensions génératrices de douleurs, pour vous faire gagner en confort et en tranquillité.

L’action de l’ostéopathie est avant tout dans une logique préventive, et cela permet bien souvent une grossesse plus épanouie. Mais le praticien attache aussi une grande importance à lever certaines douleurs déjà présentes. »
Cécile Gallart

Préparation à l’accouchement avec un ostéopathe

Avez-vous envisagé de préparer votre accouchement avec votre ostéopathe ? Ces soins sont complémentaires au travail de préparation classique avec votre sage-femme.

Préparer son accouchement avec votre ostéopathe permet notamment de prévenir d’éventuelles difficultés lors de la venue au monde de bébé. De quoi mettre toutes les chances de son côté pour un accouchement serein, pour vous et bébé.

Nous disposons d’un article dédié à ce sujet, c’est par ici : Préparation à l’accouchement avec un ostéopathe.

Post-partum : ostéopathe après accouchement

Pour conclure cet article, il est important de rappeler que votre ostéopathe à toute sa place dans votre suivi post-accouchement. Rééducation périnéale, allaitement, traitement de la constipation après une césarienne, soulagement des acouphènes, dépression post-natale, etc.
Autant de troubles, et bien d’autres, sur lesquels l’ostéopathie peut vous apporter des solutions. Votre ostéopathe se trouve être un·e excellent·e allié·e, et ce, aussi bien pendant votre grossesse qu’après la venue au monde de votre enfant.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.magicmaman.com/,qu-est-ce-qu-un-accouchement-eutocique,3460317.asp[]
  2. https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=symptomes_grossesse_pm[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire