Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Un·e ostéopathe peut-il déclencher ou stimuler un accouchement ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
déclencher accouchement déclenchement naturel ostéopathe
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Après 9 mois de grossesse, le jour J approche. Mais dans certains cas, les 1ères contractions qui annoncent le travail tardent à venir.
Que le terme approche ou qu’il soit dépassé, la question du déclenchement est posée régulièrement en consultation.
Souvent, dans la crainte de voir son accouchement déclenché médicalement, ou bien par envie d’accoucher rapidement et d’enfin rencontrer bébé.
Les questions sont souvent nombreuses.
Pour répondre à cette multitude d’interrogations, nous vous proposons de faire un point complet sur le sujet du déclenchement de l’accouchement et de l’ostéopathie.
Notamment pour éclaircir le vrai du faux, détailler ce que peut réellement faire un·e ostéopathe pour femme enceinte, et ce qui lui est interdit.

Accouchement, date de terme et déclenchement

Avant d’entrer dans le vif du sujet, bref rappel sur la question du terme.
A moins d’un danger signalé par votre sage femme, ou obstétricien·ne, il n’y a pas de raison de vous alarmer si vous avez dépassé le terme.
Selon la régularité de votre cycle, et la durée de vos règles, il peut y avoir des erreurs dans l’estimation de la date d’accouchement.
De nombreuses études indiquent que beaucoup de cas de termes dépassés seraient liés à des imprécisions de datation. D’ailleurs, près de 20% des femmes enceintes semblent avoir une grossesse prolongée1.

D’autres résultats montrent que la durée de la grossesse pourrait varier d’au moins 5 semaines en fonction de chaque femme. Par ailleurs,la moyenne de la date d’accouchement serait plutôt à 268 jours, et non pas 280.
Aussi, et plus étonnant, les méthodes de calcul varient d’un pays à l’autre.

Déclencher son accouchement soi même

Les astuces simples pour provoquer l’accouchement

Les trucs et astuces pour provoquer soi-même son accouchement sont multiples et plus ou moins efficaces.
Parmi ceux qui nous sont cités le plus souvent au cabinet, nous retrouvons :

  • Le rapport sexuel : faire l’amour pour accoucher plus vite est certainement la méthode pour accoucher dont nous entendons parler le plus souvent en consultation.
  • Le massage : certains massages permettraient d’accélérer l’accouchement, de même que certains points d’acupression.
  • Boire une tisane : il semblerait que certaines tisanes pour déclencher l’accouchement existent, notamment de la tisane de framboisier.
  • L’huile de ricin, parfois appelée huile de castor.
  • Toucher le col pour en favoriser l’ouverture. Attention la pratique du décollement des membranes doit être réalisé par un·e professionnel·le de santé.
  • La marche
  • etc.

Les mises en garde sur ces astuces

Il faut néanmoins être vigilant·e sur ce que vous pouvez trouver sur internet et sur ce que l’entourage peut conseiller.
Certaines de ces astuces ne sont pas recommandées, voire même déconseillées.
Le décollement des membranes ne doit par exemple jamais être pratiqué par soi-même.
D’autres ont quant à elles été étudiées afin de juger leur efficacité, sans succès. Par exemple,c’est le cas de l’huile de ricin, qui ne serait ni efficace, ni néfaste.
Les médecines naturelles sont aussi souvent citées. Ostéopathie et acupuncture en tête. Principalement car elles sont respectueuses à la fois de votre corps, mais aussi de celui de bébé.
Nous laissons le soin aux acupuncteurs de détailler leur manière de travailler. Et nous vous proposons de faire un focus sur l’approche de l’ostéopathie.

Un ostéopathe peut-il déclencher un accouchement ?

Cela peut paraître étonnant si vous n’avez jamais consulté d’ostéopathe, mais nombreuses sont les femmes qui s’interrogent à ce sujet.
Beaucoup de patientes nous questionnent à ce sujet lorsque nous les suivons au long de leur grossesse. Parfois même, des patientes découvrent l’ostéopathie quelques jours avant leur accouchement. Elles consultent car elles espèrent éviter un accouchement déclenché, ou car elles désirent que leur bébé sorte enfin.
Pour comprendre l’approche de l’ostéopathie sur ce sujet, il est important de comprendre pourquoi un accouchement ne se déclenche pas toujours naturellement.
Car c’est sur ces causes que l’ostéopathe va agir.
L’ostéopathe ne provoque pas votre accouchement à proprement parler, mais s’assure seulement que rien ne gêne ce processus. Ainsi, cela vous permet d’accoucher de manière naturelle.

Agir sur votre état de stress

Plus le jour J approche, plus vous pouvez ressentir du stress. C’est un phénomène tout à fait fréquent, notamment lorsque le terme estimé est dépassé. Parfois même, votre obstétricien·ne a choisi une date pour le déclenchement et cela est source d’angoisse pour vous.
Il est important de relativiser sur la question du déclenchement médicalisé, même si c’est difficile. L’important est que votre santé et celle de bébé soient assurées.
Votre corps a besoin de se relâcher, et le stress complique ce relâchement.

En vous détendant vous permettez à votre système parasympathique de se déclencher, et ce dernier entraîne les contractions.
L’ostéopathie propose une approche multiple et variée sur la question du stress, que vous soyez enceinte ou non. De nombreuses techniques permettent de vous détendre et vous relaxer, tout en éliminant les tensions accumulées.

Permettre à bébé de descendre

Il est important de préciser une chose. Si l’ostéopathe peut faciliter la descente de bébé, ses techniques ne la provoquent pas.
La nuance est importante.
De même que votre ostéopathe ne retourne pas votre bébé, nous reviendrons sur ce point un peu plus tard.

Relâcher les tensions

Tant que votre bébé n’est pas assez descendu, les contractions ne vont pas se déclencher.
Parfois sa descente est gênée. L’ostéopathe travaille donc l’environnement de bébé dans votre ventre. Notamment sur l’ensemble des structures, comme les os et les organes qui l’entourent.
Pour cela, votre ostéopathe utilise des techniques qui permettent de relâcher les tensions accumulées. De cette manière, votre bébé peut descendre naturellement dans votre bassin jusqu’à votre col de l’utérus. Ce qui déclenche alors des contractions de manière naturelle.

Enlever les blocages

L’ostéopathe travaille aussi sur le cadre osseux, car c’est une contrainte importante pour votre bébé.
Comme vous avez pu le remarquer tout au long de votre grossesse, c’est votre corps qui s’est adapté au corps de votre bébé. Et notamment à l’espace dont il avait besoin.
Voilà pourquoi par exemple vous allez fréquemment aux toilettes enceinte. Faire de la place pour bébé, c’est en laisser un peu moins pour votre vessie.
En revanche, lorsqu’il s’agit d’une structure dure, comme un os par exemple, votre bébé est obligé de s’adapter. Comme dans le cas d’un blocage au niveau du bassin par exemple.
Ainsi, l’ostéopathe travaille sur ces contraintes en consultation. Le but est de s’assurer que tous les blocages sont levés. Ainsi, bébé peut trouver sa place naturellement et vous accouchez alors de manière spontanée.
Un travail général est toujours effectué sur votre bassin pour assurer sa bonne mobilité. Cela permet le retournement naturel de votre bébé. La tête présentée vers le bas, cela favorise sa descente naturelle.

Travail sur votre périnée et utérus

A nouveau, le but est de faciliter la descente de bébé, puisque c’est elle qui déclenche les contractions.
Un travail sur votre périnée permet de relâcher toutes les tensions de la partie inférieure de votre bassin.
C’est ici que s’attachent tous les muscles de votre périnée qui vont servir de hamac à votre bébé. Cela permet ainsi de relâcher les tensions et les contractures.
En travaillant directement sur l’utérus, et sur sa position, cela facilite la descente de votre bébé.

Travail sur le système hormonal et nerveux

Agir sur votre système nerveux permet notamment un relâchement des structures tendineuses et ligamentaires. Cela vous fait gagner en mobilité et amplitude du bassin lors de votre accouchement.
Votre système hormonal influe quant à lui sur vos contractions utérines ainsi que sur votre sensation de douleur. Vérifier son bon fonctionnement permet de préparer votre accouchement au mieux.

Travail musculaire

L’ostéopathe utilise des techniques qui permettent de regagner en souplesse et tonus musculaire. Cela permet que vos muscles répondent aux différents stimuli mécaniques, nerveux et hormonaux qui peuvent se manifester durant votre accouchement. Grâce à cette souplesse et tonicité, votre poussée lors de l’accouchement est plus efficace et vous gagnez en confort. De même, votre bébé subit ainsi moins de pression.

Quelles sont les techniques utilisées par l’ostéopathe ?

Les techniques ostéo employées durant la grossesse sont adaptées à votre état. Elles sont très douces et respectueuses de votre corps, ainsi que celui de bébé.
Elles sont les mêmes tout au long de votre grossesse, même si elles sont adaptées à l’évolution de vos contraintes. Il en est de même pour un motif de consultation visant à favoriser l’accouchement.

Ce que l’ostéopathe ne peut pas faire

Il est aussi important de faire un point à ce sujet. Car certaines pratiques sont interdites aux ostéopathes.

Technique interne

Les techniques dites internes sont proscrites. L’ostéopathe n’a pas le droit de pratiquer de toucher vaginal par exemple. Ce type de technique est réservé à votre sage-femme ou obstétricien·ne.

Technique de retournement interne de l’enfant, dite manoeuvre de version interne

Ces techniques sont elles aussi interdites aux ostéopathes. Elles sont notamment réservées aux sages-femmes. L’ostéopathe n’a pas le droit de retourner un bébé qui serait “mal positionné·e” dans le ventre de sa mère.
Son travail est de libérer de l’espace pour que le bébé se positionne naturellement en vue de l’accouchement. Mais en aucun cas votre ostéopathe ne peut pratiquer de technique de retournement interne.

Prescrire des médicaments qui pourraient favoriser le déclenchement de l’accouchement

Les ostéopathes ne peuvent pas prescrire de médicaments. Ils n’y sont pas formés, puisque leur manière de soigner est entièrement naturelle. Le déclenchement médical et médicamenteux de votre accouchement est réservé à votre obstétricien·ne.

Préparation à l’accouchement

Il est tout à fait possible de faire une consultation d’ostéopathie pour la 1ère fois quelques jours avant son accouchement.
Néanmoins nous vous conseillons d’être suivies tout au long de votre grossesse. Une fois par trimestre permet notamment d’éviter beaucoup d’inconfort et de pallier de nombreux symptômes de grossesse.
En plus de ces consultations, nous recommandons fréquemment de venir en consultation quelques semaines avant votre date estimée d’accouchement. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’une consultation de préparation à l’accouchement. Pour en savoir plus, un article complet sur le sujet : préparation à l’accouchement avec un ostéopathe.
Cela évite justement de laisser des blocages s’installer.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.guigoz.fr/ma-grossesse/laccouchement/je-depasse-le-terme-que-dois-je-faire

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un·e ostéopathe qualifié·e à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire