Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Grossesse et envie fréquente d’uriner : qu’apporte l’ostéopathie ?

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
grossesse pipi uriner hypéractivité vessie ostéopathe
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Lors d’une grossesse, il n’est pas rare de ressentir une envie incessante de faire pipi.
Le besoin régulier d’uriner quand vous êtes enceinte est un phénomène tout à fait fréquent. Et cela s’accentue d’ailleurs au fil de la grossesse et à l’approche de l’accouchement.
9 futures mamans sur 10 sont concernées.

L’hyperactivité de la vessie varie d’un trimestre à l’autre mais aussi d’une femme à une autre.
C’est généralement lors du 1er trimestre que commencent les besoins fréquents d’uriner. Ces besoins sont bien souvent accentués lors du 3ème trimestre de grossesse. Mais les causes derrière ces envies pressantes sont différentes d’un trimestre à l’autre..

Cet article vous apporte informations et conseils sur ce trouble, notamment sur la façon dont l’ostéopathie peut vous soulager.

Je suis enceinte et j’ai souvent envie de faire pipi, c’est normal ?

Plusieurs phénomènes expliquent le besoin fréquent d’uriner chez les femmes enceintes.

La nidation, une étape clef

La nidation correspond à la fécondation de l’œuf à l’intérieur de l’utérus. Cela permet à l’embryon de se développer et devenir viable1.
Lors de cette nidation, une hormone appelée HCG (Hormone Chorionique Gonadotrophine) est produite naturellement dans l’utérus. Elle permet la sécrétion d’hormones : la progestérone et l’œstrogène.Ce sont ces dernières qui permettent à l’embryon de se développer.

Laissons de la place à bébé

Ces hormones donnent de l’élasticité au niveau du plancher pelvien, ce qui permet d’accueillir bébé. Le plancher pelvien, c’est ce que l’on a dans la zone du petit bassin et qui regroupe nos muscles, nos ligaments et autres tissus. Également, il soutient nos organes génitaux, notre vessie ainsi que l’anus. Ainsi, ces hormones le rendent plus élastique pour que bébé puisse y prendre sa place.

Une vessie plus sensible aux changements de pression

Le système circulatoire est ramené vers le petit bassin, ce qui permet à votre vessie d’être davantage vascularisée, irriguée. Elle reçoit donc l’afflux sanguin dont elle a besoin.
Qui dit vessie plus vascularisée dit vessie plus sensible aux changements de pression. Ainsi, le remplissage de la vessie se fait plus facilement ressentir.

Quand les reins ont du pain sur la planche

Une autre raison physiologique à l’envie fréquente d’uriner est l’augmentation du volume de sang.
Pendant le troisième mois de grossesse, la femme possède environ 1 litre de sang supplémentaire. Soit environ 20 à 25% de sang en plus.
Les artères utérines grandissent et sont plus nombreuses, et il y a le placenta. Cela augmente le volume des reins où est filtré le sang. Les reins drainent donc davantage.
Ce volume de sang, qui doit être traité, augmente donc le volume d’urine, et donc le nombre de mictions par jour.

Quand bébé a bien pris sa place

Lors du 3ème trimestre, on observe un autre effet mécanique lié au poids du bébé. Et oui, bébé grandit à l’intérieur de vous et son poids exerce une pression sur le pubis, et donc sur la vessie. Cette dernière, est plus comprimée qu’à son habitude, et cela vous pousse à aller faire pipi plus fréquemment.

Grossesse et envie fréquente d’uriner, et si c’était autre chose ?

Le besoin d’uriner est fréquent pendant la grossesse. Cependant, il est important d’effectuer un diagnostic différentiel pour écarter tout signe de gravité. C’est notamment le cas si vous ressentez des douleurs ou des sensations de brûlures au moment d’uriner.

Dans certains cas, il peut s’agir d’infections urinaires, aussi appelées cystites. Dans les cas les plus graves, il peut s’agir de pyélonéphrite2, une infection qui touche les reins.
On peut aussi observer dans certains cas des lithiases rénales. Ce sont des calculs rénaux. Elles sont dues à des effets de compression sur vos canaux d’évacuation. Cela peut être :

  • l’uretère,un tuyau qui transporte l’urine de nos reins pour arriver dans la vessie,
  • l’urètre,le conduit qui sort de la vessie vers l’extérieur.

Envie fréquente d’uriner pendant la grossesse, qu’apporte l’ostéopathie ?

L’envie fréquente d’uriner est vue comme un phénomène relativement physiologique. Cependant, en ostéopathie, l’idée est de travailler les tensions du bassin, de l’utérus et de la vessie. Cela permet que le volume organique s’adapte mieux et ainsi diminue cette envie fréquente.

Une grossesse plus confortable au quotidien

L’ostéopathie peut être une solution pour soulager ces troubles et rendre le quotidien de la future maman plus confortable.
Par des techniques douces et sans danger pour votre bébé, l’ostéopathie libère les pressions exercées sur le pubis.
L’ostéopathe travaille aussi sur votre système hormonal. Car s’ il a des effets sur la vessie, il impacte aussi d’autres systèmes. C’est le cas du système digestif et du système respiratoire.
Enfin, consulter un ostéopathe pendant la grossesse permet également de mieux préparer votre corps à l’accouchement et à l’allaitement.

Hyperactivité de la vessie chez la femme enceinte, que fait l’ostéopathe ?

L’ostéopathe spécialisé·e dans le suivi de la femme enceinte permet une prise en charge adaptée. Néanmoins, dans certains cas tels que les infections urinaires ou du sang dans les urines, l’ostéopathie ne suffit pas. Nous vous conseillons de consulter un·e médecin spécialiste. Pour cela, votre ostéopathe peut vous orienter vers la·le spécialiste adéquat.

Un travail global sur la future maman

En consultation, l’ostéopathe travaille sur tous les éléments et structures du corps. Cela permet de leur redonner une parfaite mobilité et un bon afflux sanguin. Et c’est particulièrement vrai dans le cas d’une prise en charge de l’hyperactivité de la vessie.
Cela commence par un examen global pour identifier les éventuels dysfonctionnements dans votre corps.
“L’ostéopathe vérifie l’organe vésical. Mais aussi, ses liens nerveux et tout ce à quoi il doit être en lien et qui peut le sensibiliser.
Ensuite, les structures en lien direct par leur proximité : la colonne lombaire, le sacrum, les iliaques. Également, le niveau organique avec l’utérus et le côlon.
C’est l’ensemble du corps qu’il faut regarder. Car un phénomène anatomiquement éloigné peut impacter la physiologie proche. “
Youri Bertucchi, Ostéopathe DO

Ainsi, votre ostéopathe travaille sur tout ce qui peut impacter le bon fonctionnement de votre vessie et de votre bassin.

Réduire les zones de compression

Cela passe notamment par un travail pour réduire les zones de compressions et améliorer votre circulation sanguine. D’abord, l’ostéopathe effectue des techniques spécifiques sur votre bassin et votre petit bassin. Cela permet de relâcher la pression qu’exerce votre bébé sur le pubis.
Une fois ce relâchement effectué, votre ostéopathe travaille plus spécifiquement sur votre petit bassin. Par ailleurs, l’ostéopathe se concentre sur l’élasticité de votre système ligamentaire et musculaire.
Pourquoi ? Car vous avez de nombreux ligaments qui entourent votre vessie et qui s’insèrent sur le bassin ou le sacrum. Le sacrum, c’est l’os qui lie votre colonne vertébrale au bassin. Et, lorsque le bassin et le sacrum se mettent en tension, vous pouvez avoir des troubles de la miction. Ne vous inquiétez pas, la miction, c’est juste le nom scientifique donné à l’action de faire pipi.

L’importance d’une hypophyse stable

L’hypophyse est comme un centre de contrôle très puissant niché dans votre crâne et qui s’occupe des sécrétions hormonales. Ce centre de contrôle se trouve au niveau des os du crâne.
L’hypophyse contrôle l’hormone HCG abordée plus haut, ainsi que d’autres hormones importantes comme la prolactine et l’ocytocine3. Ces dernières permettent respectivement de déclencher l’allaitement et de favoriser les contractions de votre utérus pendant l’accouchement.
Ainsi, votre ostéopathe contrôle également l’hypophyse afin de s’assurer qu’elle est stable.

Notes et références

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/nidation/[]
  2. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/pyelonephrite[]
  3. https://www.passeportsante.net/fr/parties-corps/Fiche.aspx?doc=hypophyse[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire