Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Manquer de souffle pendant sa grossesse

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
respiration femme enceinte ostéopathe toulouse
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Les premiers mois de votre grossesse s’accompagnent de nombreux changements. Comme par exemple, une modification au niveau de votre respiration. Un souffle court, une sensation d’essoufflement au moindre effort, une respiration difficile, etc. C’est tout à fait fréquent. De nombreuses femmes enceintes en font l’expérience notamment lors de leur premier trimestre de grossesse.
Certaines statistiques montrent que près de 75% des femmes enceintes s’essoufflent rapidement. Et qu’il s’agit d’une sensation pour elle. Cette situation est temporaire, vous retrouvez pleinement votre souffle après votre accouchement.

Pourquoi suis-je essoufflée durant ma grossesse ?

Votre essoufflement est physiologique.

Les changements hormonaux : responsables de votre essoufflement ?

Les changements hormonaux auxquels vous faites face ont une incidence sur votre capacité respiratoire. En effet, certaines hormones délivrées pendant votre grossesse vous rendent davantage sensible au dioxyde de carbone présent dans votre corps. Son expulsion se fait naturellement quand vous expirez.

Aussi votre cage thoracique s’élargit légèrement durant votre grossesse, de manière à laisser plus de place à vos poumons.

Votre utérus quant à lui exerce une pression inhabituelle sur votre diaphragme. Le diaphragme est le muscle le plus important de votre système respiratoire et joue un rôle fondamental dans votre respiration. La pression exercée par votre utérus diminue votre capacité respiratoire et entraîne cette sensation d’essoufflement.

A bout de souffle : mon bébé est-il en danger ?

Ces changements physiologiques sont fréquents et vous permettent une respiration efficace durant votre grossesse. Votre respiration devient en fait plus profonde.
Toutes ces mutations ont lieu pour que vous et votre bébé puissiez recevoir suffisamment d’oxygène. Votre bébé ne risque rien.

Essoufflement pendant la grossesse : attention au stress

Le stress tend votre diaphragme, ce qui peut entraîner des difficultés respiratoires. Il est donc important de limiter votre stress au maximum.
D’autant qu’une respiration difficile peut augmenter votre niveau de stress. Vous vous retrouvez alors dans un cercle vicieux. Pour éviter cette spirale négative il est important de rester calme.
Pour autant ce genre de conseil n’est pas facile à appliquer. Comment se débarrasser du stress ? Ça n’est pas quelque chose que l’on décide ou contrôle facilement.

Mettre fin à votre essoufflement naturellement

Grâce à l’ostéopathie

Durant toute votre grossesse, on vous entoure médicalement. Médecin, gynécologue, sage-femme sont là pour vous accompagner.
Néanmoins, consulter votre ostéopathe peut être un vrai plus durant votre grossesse. Notamment pour récupérer votre souffle.
En effet, votre ostéopathe dégage les zones stressées de votre corps afin d’améliorer votre calme et votre relâchement. Son attention se porte sur les tensions localisées au niveau de votre dos. Les pressions entre votre abdomen et votre thorax de manière à libérer votre diaphragme.
Ces manipulations permettent de libérer votre respiration, et de diminuer votre état de stress.
D’autres points sont traités durant le soin en fonction du diagnostic ostéo établi.

Grâce au sport

Durant votre grossesse il est important de conserver une activité physique.
Cela a un impact direct sur votre niveau de stress. Et cela permet de faire travailler votre capacité respiratoire.

Tout au long de votre grossesse votre activité physique doit être modérée. Un effort physique trop important, ou trop long peut accentuer votre sensation d’essoufflement.

Pour juger de son niveau, voici une astuce toute simple : vous devez pouvoir parler lorsque vous faites du sport. Si vous n’y arrivez pas c’est que l’intensité de votre activité physique est trop élevée.

L’important est de conserver une activité physique régulière. Et ce même si vous diminuez son intensité au fil des mois. Adaptez votre rythme à vos capacités.
Si vous avez du mal à respirer pendant un effort, vous pouvez raccourcir la durée de votre séance. Vous pouvez aussi la fractionner. Effectuez des pauses ludiques, vous reprendrez aussi votre souffle.

Grâce à la respiration abdominale

Le stress vous fait respirer différemment, souvent vous avez tendance à avoir une respiration plus courte qu’en temps normal.

Douleur au dos

Votre souffle est plus court pendant votre grossesse, ce stress peut entraîner des troubles respiratoires. Cela provoque alors des douleurs au niveau du dos. En effet, votre respiration a un grand impact sur votre dos, et peut être la cause de maux de dos. Il n’est pas rare que les femmes enceintes se plaignent de douleurs de dos, il est donc important d’être vigilant·e.

Respiration inversée

Pour imager ces propos, disons que votre respiration peut « s’inverser ».
Pourquoi parle-t-on de respiration inversée ? De manière naturelle et inconsciente, vous sortez votre ventre lors de l’inspiration, et le rentrez pendant l’expiration. Le stress peut vous faire faire l’inverse. Il est donc important de vous relaxer.

Si le stress vous gagne, concentrez vous quelques minutes sur votre respiration abdominale.
Pour prendre conscience de votre respiration abdominale, placez votre main sur votre ventre lorsque vous respirez. Lors de l’expiration, vous devez rentrer votre ventre naturellement.
Inversement, lorsque vous inspirez, c’est-à-dire que vous avalez de l’air vous devez sortir votre ventre.
Prenez des inspirations et expirez profondément, vous devez vous sentir relaxée rapidement. Il est important de favoriser une plus longue expiration pour rejeter le maximum de CO2 de vos poumons.

Exercice de respiration

Il existe aussi des exercices de respiration que vous pouvez pratiquer régulièrement et qui vous permettent de vous détendre.
En voici un que vous pouvez réaliser simplement.
Installez vous en position debout. Prenez une profonde inspiration, levez en même temps vos bras à hauteur de votre visage de manière perpendiculaire à votre corps. Expirez profondément, ramenez vos bras le long de votre corps. Répétez cet exercice une dizaine de fois d’affilée. Vous devriez vous sentir détendue et retrouver votre souffle.
Cet exercice simple permet d’ouvrir et de libérer votre cage thoracique.

Attention au tabagisme passif

Durant votre grossesse il est important d’arrêter de fumer. Mais il faut aussi faire preuve de vigilance quant au tabagisme passif. Le tabagisme passif est très nocif tant pour vous que pour votre bébé. C’est pourquoi vous devez éviter toute exposition à la fumée de cigarette enceinte.
Cette recommandation est d’autant plus importante si votre souffle est court car ce sentiment peut s’intensifier.

Quand s’inquiéter ?

Votre essoufflement est normal.
Cependant si vous constatez que vous avez des difficultés à respirer lorsque vous êtes au repos, consultez. Par exemple la nuit, lorsque vous dormez, ou même en journée, sans réaliser d’activité physique.
Si votre essoufflement s’accompagne de palpitations, ou de douleurs, contactez votre médecin sans attendre.

Ecoutez les signaux que votre corps vous envoie. Si vous vous sentez essoufflée, n’essayez pas de vous dépasser. Ralentissez, prenez le temps de reprendre votre souffle, au propre comme au figuré.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire