Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Fertilité : consultation préconceptionnelle en ostéopathie

Whatsapp Messenger Facebook
consultation préconceptionnelle ostéopathie projet bébé
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Il existe des consultations préconceptionnelles, réalisées lorsqu’une personne souhaite concevoir. Il est possible de se tourner vers votre médecin, gynécologue ou encore vers un·e sage-femme. L’ostéopathie aide également.

C’est aussi un moment où les couples se rendent compte de la présence de vieilles blessures, ou des douleurs chroniques. Des troubles qui doivent être soignés.

Les patient·es viennent alors pour un bilan, avec des objectifs multiples. Anticiper ce qui peut entraver leur projet d’enfant, booster leur fertilité, diminuer le temps d’attente avant une grossesse. Ou encore mettre fin à une douleur chronique. Le tout en vue de mettre toutes les chances de leur côté pour avoir un enfant.

Au long de l’article, j’emploie l’expression « tomber enceinte » par abus de langage. Mais aussi pour traduire fidèlement ce qui m’est demandé en consultation. Ainsi, souvent mes patient·es recherchent un·e ostéopathe pour tomber enceinte, là où je parle plutôt d’ostéopathe spécialiste de la fertilité.

Consultation préconceptionnelle en ostéopathie

Qu’est ce qu’une consultation préconceptionnelle?

Une consultation préconceptionnelle avec un·e ostéopathe spécialiste de la fertilité, permet de s’assurer que la grossesse espérée peut se dérouler sans problème. Mais c’est également optimiser ses chances de tomber enceinte rapidement. Ou encore de booster sa fertilité naturellement. Ces consultations permettent également de pallier d’éventuels problèmes sur le plan physique ou psychosomatique. Des freins qui peuvent compromettre cet espoir de réalisation, tant chez la femme que chez l’homme.

Seule ou en couple ?

Il est rare que les couples soient reçus pour une consultation préconceptionnelle en premier lieu.
En général, les patientes consultent presque systématiquement lorsque la décision a été prise. En revanche, leur compagnon n’est reçu qu’en cas de plusieurs échecs de conception.

La question de la fertilité, reste souvent portée par la femme. En général par manque d’informations sur le sujet, et non pas par manque d’implication du conjoint.

Seulement, probablement pour des raisons de construction sociale, la fertilité de l’homme est rarement questionnée.
Constat qui a pu être mis en avant dans les couples déjà engagés dans des parcours de PMA.
Or, la fertilité n’est pas la charge de l’un ou l’autre, mais bien le résultat d’une équation commune. C’est pour cela qu’il faut aborder le sujet d’une consultation pour le conjoint, lorsqu’une patiente consulte pour un projet d’enfant.

Projet bébé : pourquoi en parler à un·e ostéopathe ?

Le projet bébé est discuté, approuvé, voire lancé.
Votre volonté et celle de votre partenaire d’avoir un enfant est essentielle à la procréation. Bien que la procréation soit un acte naturel, il faut vérifier et s’assurer de quelques paramètres.
De nombreuses questions se posent alors : Notre couple est-il fertile ? Est-ce que toutes les conditions sont réunies pour tomber enceinte rapidement ? Mon corps est-il prêt à recevoir et faire grandir un petit être en moi ? Est-il prêt à mettre au monde cet enfant ?

L’ostéopathie ne vous apporte pas toutes les réponses, mais vous permet d’y voir plus clair sur certains sujets.

La fertilité en question

La question de la fertilité est de plus en plus abordée, notamment sous l’angle de l’infertilité.
En effet, si l’on se penche sur certaines études, les problèmes de fertilité en France augmentent. Et les statistiques varient entre 15 à 10% des couples souffrant d’infertilité1. Sans parler des personnes exclues de ces statistiques : personnes seules, couples homosexuels, personnes transgenres, etc.
L’agence nationale de santé publique annonce également en 2018 que la qualité du sperme est en chute libre sur ces dernières décennies. Avec une baisse de 1.9% par an. Soit une perte de plus de 30% en concentration en spermatozoïde depuis 15 ans2.

De nombreux rapports sur le sujet sont repris dans les médias. Ils ont quelque peu libéré la parole sur le sujet. L’infertilité est moins taboue qu’avant, sans pour autant être discutée ouvertement.
Ce qui explique certainement le volume croissant de patients qui consultent pour un bilan préconceptionnel3.

Booster la fertilité de manière naturelle, c’est possible ?

Il est possible d’optimiser sa fertilité, qu’il s’agisse d’ailleurs de fertilité de la femme ou de l’homme.

Certains paramètres, qui retardent la grossesse, sont en fait très intimes, très profonds, très anciens. Ils nécessitent d’être conscientisés pour être dépassés.

L’ostéopathe accompagne les patients dans leur désir d’avoir un enfant.

Globalement, chez l’homme, il est question de la quantité et de la qualité du sperme. Chez la femme, de la qualité du cycle menstruel. C’est-à-dire les douleurs durant l’ovulation, la régularité des cycles, les symptômes prémenstruels, etc. Et chez le couple, il s’agit de la qualité et fréquence des rapports sexuels.

Les causes d’infertilité

Les causes d’infertilité dans un couple peuvent être très nombreuses, tant chez la femme que chez l’homme. Elles ne sont donc pas abordées dans cet article, mais nous allons aborder le cas de l’infertilité inexpliquée. Les réponses que la médecine, qu’elle soit traditionnelle ou alternative, ne sait pas vous apporter à l’heure actuelle.

10% des cas d’infertilité sont inexpliqués

Les chiffres actuels montrent qu’environ 30% des cas d’infertilité dans un couple sont liés à une infertilité féminine. Et 30% à une infertilité masculine. Mais aussi, 30% sont dites infertilité mixte, car attribuable en partie à l’homme et à la femme d’un même couple4.

30% + 30% + 30%, il manque alors 10% pour arriver à 100.
Ces 10% manquants représentent une infertilité inexpliquée.

La nature réussit là où la science a échoué

Des études récentes indiquent qu’une femme sur 6 procrée naturellement dans les 5 ans suivant des fécondations in vitro qui ont échoué5.

Il faut alors s’interroger sur un champ plus large que la seule approche physique et mécanique de la fertilité.
C’est pour cela qu’une consultation préconceptionnelle en ostéopathie ne s’arrête pas sur la question du bon fonctionnement hormonal par exemple. Il faut que d’autres sujets, comme le stress ou le sommeil par exemple, soient abordés.
Le sujet du stress et de la fertilité est d’ailleurs abordé dans cet article dédié : quel lien entre le stress et l’infertilité chez la femme ?

Consultation d’ostéopathie préconceptionelle pour booster sa fertilité naturellement

Une première consultation est nécessaire pour faire un état des lieux et déterminer le nombre de soins nécessaires par la suite.

Cela peut aller de 1 à 3 soins environ, sur une période relativement courte. Cela dépend de l’état de santé de chacun.
Avec par la suite si besoin un suivi d’un soin par cycle chez la femme, sur un à plusieurs cycles. C’est le cas par exemple d’une endométriose évoluée qui demande potentiellement un suivi à moyen terme.

Pour l’homme, le délai entre chaque consultation peut être plus long. Notamment s’il y a un travail effectué pour améliorer les résultats du spermogramme. C’est-à-dire l’examen qui permet d’analyser la qualité et les volumes de sperme, sa concentration en spermatozoïdes, la vitalité de ces derniers, etc.

Une bonne santé générale est essentielle pour la fertilité

L’ostéopathie est une approche globale qui considère l’humain dans son ensemble.
Une demande spécifique liée à la fertilité ne peut être prise de manière indépendante de votre état général. Il faut agir sur tout l’environnement général.

C’est pour cela que même un·e ostéopathe spécialiste de la sphère de la fertilité, travaille sur d’autres paramètres et facteurs. Car ils ont une incidence directe sur la qualité de votre fertilité. Sommeil, transit, état de stress, et bien d’autres facteurs peuvent entraver votre projet bébé.

En cas de troubles gynécologiques ou encore d’un cancer des testicules, consultez votre médecin, gynécologue ou urologue en premier lieu.

L’ostéopathe peut alors agir en complément des soins déjà entrepris pour ces troubles. Afin d’assurer une prise en charge toujours plus complète.

Sommeil, stress et maux divers : des facteurs peuvent impacter votre fertilité

7 à 8 heures de sommeil sont nécessaires à l’adulte. Le sommeil est extrêmement important, il sert notamment à la restauration de vos ressources physiologiques. Un mauvais sommeil ralentit la récupération de votre fatigue et de votre stress. Comme le repos du système cardiovasculaire, la régulation du système immunitaire, etc. Et un sommeil non qualitatif augmente généralement votre état de fatigue global, et peut même augmenter votre stress.

La fatigue et le stress peuvent être le terrain d’apparition de nouveaux dysfonctionnements et douleurs au niveau du corps.

Et une nouvelle douleur au niveau du corps peut engendrer un handicap qui occasionne un stress chronique.

Le problème est qu’un stress aigu et chronique agit directement sur la fertilité, par voies neurologiques et hormonales. En effet, le corps met en place des mécanismes pour lutter contre le stress. Il sécrète de nouvelles hormones qui peuvent perturber le bon fonctionnement de l’organisme.

De petits maux engendrent de grands troubles

C’est le principe de l’effet domino. Des petits maux peuvent avoir une forte incidence sur votre santé globale et votre fertilité.

Comme une douleur au niveau de l’épaule, ou un trouble au niveau de la mâchoire. Ou encore un déséquilibre postural ou même des problèmes de transit, etc.

La qualité du transit a une action sur la sphère hormonale et la santé globale. Et donc sur l’efficacité de l’appareil reproducteur. Sauf que des problèmes de transit, comme la constipation par exemple, peuvent être aussi causés par le stress.
Stress qui engendre de nouveaux maux, nouveaux maux qui créent davantage de stress. Et stress et maux qui impactent la fertilité. Tout est étroitement lié !

Traitement en ostéopathie pour la fertilité

Une fois un bilan global effectué, deux grands axes sont travaillés. Il s’agit de l’appareil reproducteur, mais aussi du fonctionnement hormonal.

Toutes les techniques sont réalisées de manière externe, et vous n’avez pas à retirer vos sous-vêtements durant la consultation.
Le touché interne, appelé aussi touché pelvien ou touché vaginal, est interdit aux ostéopathes.

Il n’y aura également aucun contact avec la zone du périnée. Zone qui part de la pointe du coccyx, qui passe par l’anus, les grandes lèvres ou les testicules. Puis par le clitoris ou le pénis, jusqu’au bas du pubis.

L’ostéopathe effectue alors les soins nécessaires à partir de la partie inférieure de l’abdomen, au niveau de votre bassin.

L’axe hormonal

L’axe hormonal gère, chez la femme comme chez l’homme, une grande part de la sexualité. De l’attirance pour l’autre jusqu’à la prédisposition au rapport sexuel. Des sécrétions hormonales s’opèrent dans le corps, des changements physiologiques ont lieu. Les variations hormonales durant le cycle menstruel donnent généralement lieu à un pic de désir sexuel chez la femme. Il s’agit du moment de l’ovulation.

Et l’axe hormonal joue aussi un rôle très important dans la fécondité humaine. Chez l’homme, notamment pour la spermatogenèse, la fabrication de spermatozoïdes. Et chez la femme, pour la qualité de ses cycles menstruels.

L’hypophyse, petite mais costaude

L’hypophyse est une glande de la taille d’un petit pois, située au milieu de la tête, à la base du cerveau.

On l’appelle la glande maîtresse, puisqu’elle contrôle la fonction d’une grande partie des autres glandes endocrines. Ces dernières sont les glandes qui sécrètent les hormones dans le sang.

Une hypophyse en bonne santé est donc primordiale lorsque l’on a pour projet de faire un enfant.
Le travail sur l’hypophyse en ostéopathie est un travail complexe et très fin, qui demande des connaissances et compétences spécifiques. Ainsi que de l’expérience.

Soulager la structure crânienne

Cette glande maîtresse peut se retrouver parfois comprimée. Elle peut manquer de place et alors moins bien assurer ses fonctions.

Un travail important est alors entrepris afin de veiller à ce que votre crâne soit de nouveau bien vascularisé. Et ainsi que l’hypophyse dispose bien de la place nécessaire pour faire son travail de manière optimale.
Les techniques crâniennes sont très douces. En effet, l’ostéopathe pose ses mains au niveau de votre tête, du haut de votre nuque, de votre crâne. Et parfois, au niveau de votre visage. Vous pouvez avoir l’impression que rien ne se passe, ou que ces techniques sont proches du magnétisme. Mais ce n’est pas le cas.

Les gonades

Les gonades, ce sont les organes reproducteurs. Chez la femme, il s’agit des ovaires, chez l’homme, des testicules.

C’est à ce niveau que sont produites les gamètes, qui sont les cellules reproductrices. Chez l’homme, il s’agit des spermatozoïdes produits par les testicules. Chez la femme, des ovocytes, produits par les ovaires.

Le bon fonctionnement de ces gonades est primordial lorsque l’on entame un projet bébé. Ce travail spécifique demande aussi des formations particulières et une expérience certaine.

L’arrêt d’un contraceptif hormonal

Certaines femmes peuvent tomber enceinte dès l’arrêt du contraceptif. Mais pour d’autres, il faut 6 mois à un an pour retrouver un cycle menstruel régulier et fertile.

D’autres voient leur cycle ne jamais reprendre.

L’approche gynécologique en ostéopathie permet en général de récupérer un cycle menstruel fertile. Notamment chez les femmes de moins de 40 ans, qui n’ont plus de règles depuis moins de 2 ans. En général, 3 à 6 mois sont nécessaires.
Il faut tout de même dans des conditions plus difficiles, un peu plus de temps. Comme lors de certains cas d’endométriose par exemple.

Dans certains cas, la femme est toujours sous contraceptif lorsqu’elles viennent consulter. Le travail de l’ostéo est en synergie avec votre gynécologue ou endocrinologue. Ce qui permet d’éviter des perturbations hormonales importantes à l’arrêt.
Les soins d’ostéopathie vous accompagnent dans la stabilisation de l’organisme. Afin de retrouver un cycle régulier.

Les appareils reproducteurs

L’ appareil reproducteur est également travaillé durant une consultation liée à une demande de fertilité. Les techniques restent à nouveau localisées au niveau de votre bassin, toujours sans pratique interne et loin du périnée.

Il s’agit ici de vérifier la bonne fonction de ces organes : l’utérus, les trompes de Fallope et les ovaires chez la femme. Chez l’homme, la prostate et les testicules.

L’ostéopathe vérifie alors leur fonctionnement intrinsèque, mais aussi par rapport aux organes adjacents comme les os, l’intestin et la vessie. Ainsi que les différents éléments vasculaires et nerveux liés à ces organes. Tout cela grâce à des techniques douces.

Notes et réferences

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/02/20/17425-dix-pour-cent-couples-souffrent-dinfertilite
  2. https://sante.lefigaro.fr/article/fertilite-masculine-en-berne-les-perturbateurs-endocriniens-ont-une-incidence-/
  3. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/sterilite-pma-infertilite/baisse-de-la-fertilite-et-de-la-fecondite-pourquoi#:~:text=La%20fertilit%C3%A9%20est%20la%20capacit%C3%A9,couple%20%C3%A0%20concevoir%20un%20enfant.
  4. https://www.inserm.fr/dossier/infertilite/
  5. https://academic.oup.com/humrep/advance-article-abstract/doi/10.1093/humrep/dez099/5530977?redirectedFrom=fulltext

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un·e ostéopathe qualifié·e à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire