Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Smartphone, allaitement et attachement mère-enfant

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
allaiter ostéopathie toulouse téléphone danger
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Un article paru récemment dans un magazine californien explique les dangers d’utiliser son smartphone lors de l’allaitement. L’article défend que l’utilisation de son téléphone portable pendant la tétée diminue le lien entre la mère et l’enfant.

Le sujet n’est pas nouveau, et de nombreux blogs tenus par des mamans l’évoquent.
Cet article moralisateur explique les méfaits de l’utilisation de son téléphone portable lorsqu’une maman allaite. Pour lire l’article au complet et en anglais, c’est par ici : Too much ‘brexting’ undermines bonding during breastfeeding.

Mais alors, qu’en est-il dans la réalité ?

« Mauvaise mère ! » ?

De nombreuses patientes nouvellement mamans sont confrontées à de multiples discours, relayés par les médias, qui leur donnent des leçons de vie.
Ne faites pas ci ou ça, sinon vous n’êtes pas une bonne mère.
Ces positions moralisatrices, nous étonnent.
La question de l’utilisation excessive des smartphones et de leur impact mérite d’être posée. Néanmoins culpabiliser les mamans qui allaitent semblent légèrement déplacé.
Allaiter votre enfant et jeter un coup d’œil à votre téléphone semble faire l’unanimité chez les spécialistes.
Pour autant est ce que la question se pose, si vous avez un livre de Voltaire à la main au lieu de votre téléphone ?

L’attachement

De nombreux spécialistes s’accordent à dire que l’allaitement est un moment propice pour développer un lien d’attachement avec son enfant.
Néanmoins, cet attachement ne se construit pas que lors de la tétée, mais tout au long de la journée1. Le bain, les câlins, sont par exemple d’autres moments propices à l’échange entre une mère et bébé.
D’autant que certaines mères n’allaitent pas au sein et arrivent tout à fait à tisser un lien avec leur bébé.

Scroller

Le vrai problème ici, n’est pas de savoir si une mère peut jongler entre deux activités simultanées lors de la tétée. Mais de savoir en quoi consiste votre seconde activité.
En clair, si vous êtes sur Insta, votre petit·e au sein, certain·es considèrent que c’est mal.

Relativiser

Être sur votre téléphone pendant que vous allaitez n’est pas un problème tant que vous êtes attentive à votre petit·e. Et que vous avez des moments d’échange. Ces échanges peuvent être de simples regards ou sourires.

Chaque mère peut développer la capacité de faire une autre activité pendant l’allaitement. Se poser en juge de la pertinence de cette activité semble mal venu.

D’autant que les tétées quotidiennes peuvent être nombreuses2.
Cela peut aussi vous aider à décompresser, ce qui est plutôt bon pour vous ainsi que pour votre bébé. Car le stress nuit à la qualité de la tétée.
Faites de la tétée un moment de partage et de détente. Restez présente pour votre enfant, et attentive aux signaux que bébé vous envoie.

Il n’y a pas d’idéal éducatif. Les modèles relayés par les médias ou autres n’ont pas valeur de vérité.

Notes et références

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous
  1. https://www.1000-premiers-jours.fr/fr/le-lien-dattachement-parents-enfant[]
  2. https://www.lllfrance.org/foire-aux-questions/les-debuts/1214-frequence-des-tetees#:~:text=La%20plupart%20des%20nouveau%2Dn%C3%A9s,plus%20souvent%20dans%20la%20soir%C3%A9e).[]

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire