Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Agir sur les freins restrictifs de bébé pour apaiser l’allaitement

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
allaitement freins restrictifs cas clinique
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Lors de l’allaitement, de nombreuses femmes souffrent de crevasses.

Souvent, elles sont dues à la position de bébé, ou à sa succion. En effet, un frein restrictif peut être la cause d’une succion non optimale au sein et rendre ainsi l’allaitement douloureux pour maman, comme pour bébé.

Des solutions naturelles permettent de soulager rapidement la douleur de ces crevasses. et ainsi de traiter les causes pour soulager efficacement bébé.
Un article du blog explique notamment pourquoi l’ostéopathie est efficace contre les crevasses : allaitement crevasse et ostéopathie.

Néanmoins, chaque dyade maman – bébé est unique et la solution l’est également.

Pour illustrer le traitement des freins restrictifs, voici l’exemple concret d’une patiente reçue en consultation par Isabelle Bergé, consultante en lactation IBCLC à Toulouse. Puis par Clément Arnaudon et Alexandre Chaptal, deux ostéopathes spécialisés dans les freins restrictifs.

Par souci de confidentialité, les informations personnelles ont été légèrement modifiées.

Rencontre avec une consultante en lactation

Isabelle Bergé, consultante en lactation IBCLC au Cabinet B reçoit Madame F en consultation.
La patiente est âgée de 30 ans et consulte avec son bébé P. âgé de 1 mois.
Elle consulte pour :

  • douleur aux seins lors de la tétée,
  • inconfort digestif de son bébé,
  • et suspicion de freins restrictifs buccaux.

“Bébé né à terme, accouchement physiologique, sans instrument, mise au sein dans la 1ère heure.

Des douleurs accompagnées de crevasses sont apparues dès le 2ème jour, ainsi que les montées de lait. Utilisation de port de coquillages d’allaitement et de lanoline pour soigner les crevasses.
Prise de poids correcte, sortie de la maternité à j+3.

Au moment de la consultation, 1 mois après la naissance, les crevasses sont toujours présentes. Il n’y a pas de perte de substance cutanée et l’utilisation des coquillages d’allaitement et de lanoline persiste.”
Isabelle Bergé, Consultante en lactation IBCLC

Phase d’observation

“J’observe la tétée.
La maman s’installe en position de madone.

La maman ne semble pas détendue, elle qualifie la tétée de douloureuse (7-8/10 sur une échelle d’évaluation) et bébé semble en difficulté pour gérer le débit. On perçoit nettement les déglutitions, mais bébé est agité au sein.

La maman m’explique que c’est comme cela à toutes les tétées et qu’elle doit souvent interrompre pour permettre à son bébé de faire des rots.

Lors de la pause durant la tétée, j’observe un mamelon plutôt aplati sur les côtés.
Les seins sont tendus et semblent l’être plus ou moins constamment.

Je regarde la bouche de bébé pour évaluer la mobilité de la langue.
J’observe un frein de lèvre implanté assez bas avec blanchiment des gencives, une langue qui se latéralise, mais qui a du mal à s’élever. Le frein de langue semble court et fin.”
Isabelle Bergé, Consultante en lactation IBCLC

Confort durant les tétées

“Je propose à la maman de s’installer plus confortablement, buste plutôt en arrière et adossée sur les gros coussins du cabinet et de mettre plutôt son bébé le long de son buste. Elle est en position BN (Biological Nurturing). Je veille à son confort et la rassure. Bébé prend le sein plus aisément. J’en profite pour expliquer les réflexes archaïques et les compétences de son bébé.

Des douleurs subsistent lors de la prise du sein mais elles s’atténuent nettement au cours de la tétée. On entend aussi des bruits de claquement de langue, mais il n’y pas de fuite de lait. L’ouverture de la bouche ne semble pas optimale.

J’observe le mamelon post tétée. Il reste déformé, aplati en biseau sous le sein. Le sein est bien souple après la tétée et la maman me signifie qu’il l’est davantage que d’habitude.”
Isabelle Bergé, Consultante en lactation IBCLC à Toulouse

Résultats de cette première consultation

“Bébé P. fait rapidement un rot, l’appui ventral ayant favorisé l’émission sans que la maman ait eu besoin de bouger son bébé.

Je conseille une tétée uniquement en BN, afin d’évaluer l’évolution de la mobilité de la langue et les claquements lors de la tétée.

Je conseille aussi l’arrêt des coquillages et lanoline, pour mettre uniquement du lait maternel avec un film alimentaire sur l’aréole.

48h après, la maman m’informe que les crevasses commencent à guérir. Nous convenons de continuer les pansements encore quelques jours. La douleur a nettement diminué mais est toujours présente (2/10 sur une échelle d’évaluation). Le mamelon reste déformé et les claquements de langue sont toujours présents mais bébé semble moins inconfortable d’un point de vue digestif.

Je lui conseille de consulter un ostéopathe, pour vérifier les tensions éventuelles de bébé qui pourraient impacter la mobilité de la langue.”
Isabelle Bergé, Consultante en lactation IBCLC

Soins ostéo

Sur les conseils d’Isabelle Bergé, la patiente consulte un ostéopathe spécialiste des freins restrictifs.
L’ostéopathie est une médecine douce et globale, et l’accompagnement est au centre de cette approche. Les techniques d’ostéopathie pédiatrique sont très douces et respectueuses de la santé de bébé.

Dans cet exemple concret, plusieurs séances ont été nécessaires pour un accompagnement avant et après la frénectomie.

Clément Arnaudon et Alexandre Chaptal ont accompagné bébé P. et ses parents tout au long de ce parcours.
Tous les deux spécialistes des freins restrictifs, ils travaillent ensemble de manière à assurer le suivi pré et post-fréno aux dates précises suivant l’opération. Ce travail d’équipe permet aux familles de consulter aux dates spécifiques recommandées par la dentiste.

Soins ostéo avant frénectomie

Clément Arnaudon reçoit P. trois fois avant sa frénectomie.
En plus de la suspicion de freins restrictifs, les parents signifient que bébé ronfle souvent, et qu’elle est agitée la nuit.

Entre les différentes consultations, Clément Arnaudon reste en contact avec les parents. Qui lui donnent régulièrement des nouvelles.

1er soin

“On observe une tétée : P. claque beaucoup avec sa langue pendant la tétée, elle a du mal à positionner sa lèvre supérieure.

On remarque que la lèvre a du mal à se retrousser et que la succion sur le doigt est compliquée : elle pince et tire au lieu d’aspirer et presser. Cela explique les douleurs ressenties par la maman.

À l’examen, on retrouve des tensions au niveau du bassin et de l’abdomen qu’on travaille.
On remarque également un manque de mobilité cervicale, pour lequel j’effectue des techniques douces et montre un exercice aux parents pour qu’ils continuent à la maison.

Nous n’avons pas la possibilité d’observer sa langue lors de cette consultation, car bébé commence à fatiguer et en a marre des manipulations. Mais nous avons vu quelques exercices supplémentaires afin de l’aider lors des tétées.”
Clément Arnaudon, Ostéopathe spécialiste des freins restrictifs à Toulouse

2ème soin à j+10

Clément Arnaudon reçoit à nouveau bébé P. 10 jours après la première consultation.

  • Pour les cervicales : l’exercice est difficile, mais elle tourne mieux la tête. Quelques nouvelles manipulations améliorent ses mouvements.
  • Les exercices de stimulation de la langue : marchent une fois sur 3, ce qui est toujours mieux que 0 mais pas encore suffisant ! Elle claque toujours la langue à l’allaitement, surtout au début. Cependant, la maman me fait part de la disparition des douleurs à la tétée.

Nous pouvons accéder à sa bouche plus facilement aujourd’hui donc l’examen de la langue est plus facile. Nous arrivons à mettre en évidence le fait que son frein de langue est restrictif. Nous voyons d’autres exercices pour travailler sur la base de langue. Et je les adresse vers une dentiste pédiatrique afin de confirmer le diagnostic et décider de la suite de l’accompagnement.”
Clément Arnaudon, Ostéopathe spécialiste des freins restrictifs

3ème soin, 1 mois plus tard

Clément Arnaudon reçoit l’enfant, cette fois-ci, afin de la préparer à l’opération.

“Les parents et bébé P. ont vu la dentiste qui a programmé une frénectomie et souhaite s’assurer que l’enfant est prête pour l’intervention.

Les cervicales sont bien mobiles, elle dort mieux, ronfle moins et a la bouche fermée.
Les tétées se passent mieux mais ne sont pas encore idéales. Toujours ce problème de claquement, et elle avale de l’air lors de la succion ce qui lui provoque gaz et tensions dans l’abdomen.

La bouche est accessible facilement, P. est détendue pour l’examen et les parents semblent à l’aise pour réaliser les exercices dans la bouche. Le frein est mieux visible et la langue semble un peu plus mobile, bien que toujours difficile à élever jusqu’au palais.
Elle semble prête pour l’intervention, car l’abord de la bouche est aisé.”
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO

Soin ostéo après la frénectomie

Après la frénectomie, c’est Alexandre Chaptal qui reçoit une première fois bébé P. et ses parents. En effet, il est idéal de consulter à j3 et j10 après l’opération :

  • j3 : pour travailler sur la cicatrisation de la frénectomie et relâcher les tensions de la langue et sa mobilité afin d’éviter un recollement.
  • j10 : s’assurer de la bonne cicatrisation, de la réalisation des exercices et lever les tensions qui ont pu apparaître suite à la frénotomie.

Alexandre Chaptal et Clément Arnaudon travaillent ensemble de manière à pouvoir toujours recevoir les familles à ces dates précises.

Alexandre Chaptal est également ostéopathe DO au sein du Cabinet B, et spécialiste des freins restrictifs. Il reçoit P. 3 jours après la frénectomie qui s’est bien passée.

Consultation j3 après l’opération

“Je teste la mobilité de la langue qui est beaucoup mieux. Après la frénectomie, sa langue bouge bien en extension et en élévation. Elle ne claque pas.

Un travail sur le crâne et la mâchoire ainsi que des os de la face permet un bon développement sur le plan postural.

La petite P. présente également des troubles digestifs et de fortes tensions sur la base du crâne, le dos et le bassin.
Ces tensions peuvent empêcher un bon positionnement pour dormir et téter.

J’entreprends un travail sur le système digestif qui consiste à relâcher et étirer en douceur les organes comme le côlon et l’estomac, pour améliorer le système digestif et permettre un meilleur transit. On fait un travail sur la hanche également car un blocage de la hanche et du bassin peut agir sur le système digestif.”
Alexandre Chaptal, Ostéopathe DO spécialiste des freins restrictifs

Consultation j10 après la frénectomie

10 jours après la frénectomie, Clément Arnaudon reçoit de nouveau la patiente P. en consultation.

“La succion est plus efficace, il y a beaucoup moins de claquements de langue mais encore de temps en temps quand elle est fatiguée. En effet, les tétées sont plus efficaces et aussi moins fréquentes.
Les exercices sont à faire encore une bonne semaine, la cicatrisation est en très bonne voie. La langue s’élève bien et bébé arrive à la bouger dans tous les sens facilement.

La digestion se passe mieux. la petite dort mieux et ne ronfle plus.
Elle commence à essayer de se retourner dos/ventre et ventre/dos. Nous travaillons alors sur le bassin et les épaules pour l’aider sur ces apprentissages.”
Clément Arnaudon, Ostéopathe spécialiste des freins restrictifs

3ème soin, 1 mois plus tard

“Nous nous revoyons une dernière fois 1 mois plus tard, bébé demande à mastiquer. Elle commence à faire ses premières dents. Les tétées se passent toujours bien. Elle fait de bonnes nuits.

Lors de l’examen, en la faisant jouer avec sa langue : elle la tire très bien, et suit dans toutes les directions, ce qui à l’air de l’amuser. Il est important de rappeler ici que les parents ont toujours respecté les limites de leur filles, ainsi que nous en consultation. Ainsi les exercices et tests réalisés passent pour du jeu et non pour une contrainte.

Ce jour-là, elle a du mal à se tourner sur le ventre ou sur le dos, elle reste coincée sur la tranche. Nous travaillons sur les tensions au niveau de la colonne, du bassin et des épaules pour l’aider à se retourner plus facilement.”
Clément Arnaudon, Ostéopathe DO à Toulouse spécialiste des freins restrictifs

Traiter les freins restrictifs pour soulager les crevasses : les résultats

En parallèle des soins ostéo, Isabelle Bergé reste en contact avec la famille. Des échanges entre les ostéopathes et elle, permettent d’ajuster les recommandations, exercices etc. proposés à la famille de P.

Quelque temps après le dernier soin ostéo, la maman de P. contacte Isabelle pour lui faire part des résultats sur l’allaitement notamment.

“La maman m’écrit. Les tétées se sont nettement améliorées, sont plus calmes, les douleurs ont disparu et les crevasses sont cicatrisées.

Selon la maman, les tétées sont plus efficaces, elles sont plus espacées. Il y a moins de claquements de langue pour bébé, un meilleur confort digestif et un meilleur sommeil.

Aux 5 mois de bébé, je les revois en consultation pour la diversification alimentaire.”
Isabelle Bergé, Consultante en lactation IBCLC

L’essentiel
Les crevasses sont souvent le signe d’une problématique à aborder au sein de la dyade mère-enfant. Il est fréquent que des troubles de la succion entraînent des douleurs pour la maman allaitante. Si un accompagnement permet souvent de noter une amélioration du confort dans l’allaitement, parfois un travail en synergie est nécessaire. C’est notamment le cas en présence de freins restrictifs.
Ici l’accompagnement pluri-disciplinaire proposé au sein du Cabinet B a permis de détecter l’ensemble des facteurs à l’origine des crevasses, et d’agir dessus de manière pérenne.

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire