Skip to main content
MangerApprendreRencontrerGrandirBougerEnfanterÊtreGuérir

Aller chez l’ostéopathe avant un marathon

Cabinet B

Cabinet B

Whatsapp Messenger Facebook
préparation marathon ostéopathe
Approuvé par un·e ostéopathe DO

Pour bien préparer son marathon, des entraînements réguliers sont nécessaires.

Néanmoins, d’autres facteurs peuvent également contribuer à maximiser vos performances. Et c’est notamment le cas de l’ostéopathie.

En effet, l’ostéopathie, associée aux entraînements et à une alimentation adaptée, est très efficace dans la préparation d’un marathon. Elle vous permet d’optimiser vos résultats, mais également de prévenir d’éventuelles blessures.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver un article complet sur le sujet ici : l’ostéopathe avant marathon.

Au travers du cas clinique d’une patiente reçue en consultation par Marc Durand, ostéopathe du sport à Toulouse, découvrez l’apport de l’ostéopathie dans cette préparation.

Le contexte de la consultation

Je reçois Madame S, qui est en fin de préparation d’un marathon.

Je suis cette patiente depuis plusieurs années.
Au moment de la consultation, elle se lance dans son premier marathon dans 2 semaines.
Madame S n’est pas une novice. Elle a à son actif plusieurs 10km, semi-marathon, etc.
Mais cette fois-ci, c’est le grand saut.

Elle prend alors rendez-vous pour faire un bilan. La patiente me signale plusieurs gènes et une douleur au niveau de la voûte plantaire du pied droit, qui impactent sa pratique sportive.
Mais aussi, dans son quotidien, madame S ressent une douleur à sa hanche gauche qui la gêne lors de la marche. En effet, cette douleur l’empêche d’avoir une démarche normale, ce qui l’oblige à faire des pas plus petits.

Une phase d’écoute

Nous prenons le temps lors de l’anamnèse de passer en revue les différentes sphères. Notamment digestive, sommeil, urinaire, orl.

On parle de sa préparation, dans laquelle tout se passe bien. Pas de pépins physiques : elle augmente sa charge de travail progressivement, tout en faisant quelques modifications sur son alimentation et son hydratation.

Ensuite nous abordons le sujet de l’appréhension de la course. Je prends le temps de la rassurer. Au vu de sa préparation, elle n’aura aucun problème à parcourir ces 42km.

On aborde aussi les étirements et la mobilité qu’elle peut mettre en place pour compléter ses routines.
Ne pas oublier de travailler ses amplitudes articulaires au niveau du bassin pour ses douleurs de hanche. Et effectuer un travail avec une balle de tennis ou de golf pour relâcher les tensions de la voûte plantaire.

Ostéopathie avant marathon : la phase de soin

On se lance dans le vif du sujet, on attaque la pratique.

J’effectue plusieurs tests.
Effectivement, il y a un manque de mobilité globale au niveau du pied droit. On commence par un massage profond au niveau de la voûte plantaire, puis un défibrosage des différentes articulations. Je fais également un travail articulaire au niveau des os du pieds. Enfin, on termine par une réarticulation globale du pied (on parle de TOG : technique ostéopathie globale).

On continue dans les tests : les genoux rien à signaler. J’effectue ici aussi un travail de réarticulation des genoux pour mobiliser la zone.
Quand on arrive au niveau du bassin, les tests visuels et articulaires mettent en avant plusieurs restrictions de mobilités, des crispations musculaires.

Dans un premier temps je relâche les tensions musculaires. Ensuite, je viens corriger les différentes restrictions de mobilité. Enfin, je termine par un travail de mobilisation ou réarticulation sur le bassin et les lombaires.

Après le soin

La mobilité retrouvée, je demande à madame S de se lever pour effectuer quelques pas et me faire part de ses sensations : « c’est mieux mais j’ai encore un petit truc au niveau de la hanche ». On y retourne pour défibroser cette articulation, puis je réarticule la hanche et le bassin.

De nouveau, la patiente fait quelques pas. Et là c’est bien mieux : légères tensions musculaires mais elles auront tendance à s’estomper dans les prochains jours.

Puis je continue le soin en remontant pour travailler sur les différentes adaptations le long de la colonne. Plusieurs blocages articulaires, des tensions musculaires et une restriction de mobilité sur les trapèzes et les épaules.
Je termine donc le soin par un gros travail de réarticulation sur ces différentes zones.

La consultation se termine, on débrief des différentes manipulations et des interrogations qui lui reste.

Madame S me tient au courant par mail dans les heures qui suivent son marathon : « tout s’est bien passé, ce fut long et intense, mais c’est fait!!!! »

Une urgence ? Besoin d’un rendez-vous aujourd’hui ?

RDV rapide avec un·e ostéopathe professionnel·le, en cabinet ou à domicile. Soin de qualité, et accompagnement dans la durée. Depuis 15 ans, cet engagement fait notre réputation.

prendre rendez-vous

Rédigé par

Cabinet B

Cabinet B

Équipe qui regroupe des professionnel·les de la santé, du bien-être et du mouvement. Animé·es par une volonté de partage, nos expert·es diffusent ici leurs retours d’expériences, savoirs et conseils. Pour favoriser l’accès à des connaissances de manière claire et transparente.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un ostéopathe qualifié à Toulouse?

prendre rendez-vous

Laissez un commentaire